The Ocean at the End of the Lane et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 0,97
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire The Ocean at the End of the Lane sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

The Ocean at the End of the Lane: A Novel [Séquence inédite] [Anglais] [Broché]

Neil Gaiman
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
Prix : EUR 9,33 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Description de l'ouvrage

18 juin 2013
From the #1 New York Times bestselling author Neil Gaiman comes a new novel of the impossible made all too frighteningly real.

A man returns to the site of his childhood home where, years before, he knew a girl named Lettie Hempstock who showed him the most marvelous, dangerous, and outrageous things, but when he gets there he learns that nothing is as he remembered.

Wondrous, imaginative, impossible, and at times deeply scary, THE OCEAN AT THE END OF THE LANE is classic Neil Gaiman and sure to capture the hearts of readers everywhere.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

The Ocean at the End of the Lane: A Novel + InterWorld + The Silver Dream: An InterWorld Novel
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Revue de presse

“Remarkable . . . wrenchingly, gorgeously elegiac. . . . [I]n The Ocean at the End of the Lane, [Gaiman] summons up childhood magic and adventure while acknowledging their irrevocable loss, and he stitches the elegiac contradictions together so tightly that you won’t see the seams.” (Star Tribune (Minneapolis) on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“Gaiman has crafted an achingly beautiful memoir of an imagination and a spellbinding story that sets three women at the center of everything. . . .[I]t’s a meditation on memory and mortality, a creative reflection on how the defining moments of childhood can inhabit the worlds we imagine.” (Journal Sentinel (Milwaukee, WI))

“His prose is simple but poetic, his world strange but utterly believable—if he was South American we would call this magic realism rather than fantasy.” (The Times (London) on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“[W]orthy of a sleepless night . . . a fairy tale for adults that explores both innocence lost and the enthusiasm for seeing what’s past one’s proverbial fence . . . Gaiman is a master of creating worlds just a step to the left of our own.” (USA Today on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“Poignant and heartbreaking, eloquent and frightening, impeccably rendered, it’s a fable that reminds us how our lives are shaped by childhood experiences, what we gain from them and the price we pay.” (Kirkus Reviews (starred review))

“[A] compelling tale for all ages . . . entirely absorbing and wholly moving.” (New York Daily News on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“[A] story concerning the bewildering gulf between the innocent and the authoritative, the powerless and the powerful, the child and the adult. . . . Ocean is a novel to approach without caution; the author is clearly operating at the height of his career.” (The Atlantic Wire on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“Ocean has that nearly invisible prose that keeps the focus firmly on the storytelling, and not on the writing. . . . This simple exterior hides something much more interesting; in the same way that what looks like a pond can really be an ocean.” (io9)

“This slim novel, gorgeously written, keeps its talons in you long after you’ve finished.” (New York Post on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“In Gaiman’s latest romp through otherworldly adventure, a young boy discovers a neighboring family’s supernatural secret. Soon his innocence is tested by ancient, magical forces, and he learns the power of true friendship. The result is a captivating read, equal parts sweet, sad, and spooky.” (Parade on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“’The Ocean at the End of the Lane’ is fun to read, filled with his trademarked blend of sinister whimsy. Gaiman’s writing is like dangerous candy—you’re certain there’s ground glass somewhere, but it just tastes so good!” (Bookish (Houston Chronicle book blog))

“The impotence of childhood is often the first thing sentimental adults forget about it; Gaiman is able to resurrect, with brutal immediacy, the abject misery of being unable to control one’s own life.” (Laura Miller, Salon)

“[W]ry and freaky and finally sad. . . . This is how Gaiman works his charms. . . . He crafts his stories with one eye on the old world, on Irish folktales and Robin Hood and Camelot, and the other on particle physics and dark matter.” (Chicago Tribune on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

“When I finally closed the last page of this slim volume it was with the realization that I’d just finished one of those uncommon perfect books that come along all too rarely in a reader’s life.” (Charles DeLint, The Magazine of Fantasy and Science Fiction on THE OCEAN AT THE END OF THE LANE)

Quatrième de couverture

A Globe & Mail 100 Selection

A major new work from "a writer to make readers rejoice" (Minneapolis Star Tribune)— a moving story of memory, magic, and survival

Sussex, England. A middle-aged man returns to his childhood home to attend a funeral. Although the house he lived in is long gone, he is drawn to the farm at the end of the road, where, when he was seven, he encountered a most remarkable girl, Lettie Hempstock, and her mother and grandmother. He hasn't thought of Lettie in decades, and yet as he sits by the pond (a pond that she'd claimed was an ocean) behind the ramshackle old farmhouse, the unremembered past comes flooding back. And it is a past too strange, too frightening, too dangerous to have happened to anyone, let alone a small boy.

Forty years earlier, a man committed suicide in a stolen car at this farm at the end of the road. Like a fuse on a firework, his death lit a touchpaper and resonated in unimaginable ways. The darkness was unleashed, something scary and thoroughly incomprehensible to a little boy. And Lettie—magical, comforting, wise beyond her years—promised to protect him, no matter what.

A groundbreaking work from a master, The Ocean at the End of the Lane is told with a rare understanding of all that makes us human, and shows the power of stories to reveal and shelter us from the darkness inside and out. It is a stirring, terrifying, and elegiac fable as delicate as a butterfly's wing and as menacing as a knife in the dark.

--Ce texte fait référence à l'édition Relié .

Détails sur le produit

  • Broché: 192 pages
  • Editeur : William Morrow; Édition : International (18 juin 2013)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 0062272349
  • ISBN-13: 978-0062272348
  • Dimensions du produit: 14 x 1,2 x 21 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 19.546 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Roman attachant et intéressant 14 novembre 2013
Par Jean-loup Sabatier TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Format Kindle|Achat authentifié par Amazon
Un très bon Gaiman de fantasy contemporaine, orienté pour jeunes lecteurs de 11 à 111 ans... C'est aussi bon (et aussi inquiétant) que Coraline, c'est moins "jeune" que Nobody Owens (que j'ai adoré aussi) et c'est un peu la même ambiance que Stardust par la présence de créatures féeriques (mais je trouve "The Ocean..." plus réussi que Stardust).

Bref, c'est encore un très bon Gaiman, à lire si vous êtes sensible à ce mélange de fantaisie, de poésie, de narration, de personnages attachants et d'ambiance un peu intimiste... J'aime sans réserve.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Gain an at his best 4 juillet 2013
Par SamGarcia
Format:Format Kindle|Achat authentifié par Amazon
Gain an writes modern fairy tales to match the ones we all knew as children. They already are classics in their own right.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Livre VO 3 avril 2014
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
Désolé de ne pouvoir répondre à se sujet, cadeau qui en a fait un heureux aimant lire l'Anglais et l'apprécier.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 great book 14 février 2014
Format:Relié|Achat authentifié par Amazon
As Always Neil Gaiman gives us the possibilities to dream in an other story.
A book to do not miss.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 excellent! 29 décembre 2013
Format:Format Kindle|Achat authentifié par Amazon
Je suis fan de Gaiman. J'aime son style, la tendresse qui anime ses héros. Je n'ai pas quitté le livre avant de l'avoir terminé. Mon niveau d'anglais n'est pas exceptionnel mais cela ne m'a pas posé de problème, j'ai tout compris. Quelle joie de pouvoir découvrir une nouvelle œuvre avant la parution de sa traduction en français!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 a nice story 27 décembre 2013
Format:Format Kindle|Achat authentifié par Amazon
The author conveys with talent the feelings and perceptions of a child. The story can be seen as a metaphor or taken at face value, a choice depending on the reader's age.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 Dans la veine de "Coraline" 7 décembre 2013
Par Armalite TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
Revenant pour assister à des obsèques dans la petite ville où il a passé son enfance, un homme se sent attiré vers la ferme où vivait autrefois son amie Lettie Hempstock. Derrière la bâtisse s'étend une mare que la fillette nommait "océan". Alors qu'il la contemple, l'homme se souvient tout à coup de l'aventure incroyable et terrifiante qui lui est arrivée l'année de ses sept ans...

"The ocean at the end of the lane" avait a priori tout pour me plaire. Je suis depuis plus de vingt ans fan de l'imaginaire et de l'écriture de Neil Gaiman. Je considère "Neverwhere" et "American Gods" comme de véritables chefs-d'oeuvre de la littérature - pas de la fantasy, mais de la littérature tout court. Et puis, la dissociation entre enfance et âge adulte, c'est un thème qui me parle très fort, tout comme l'impuissance des enfants face à la cruauté des adultes et du monde en général.

Pourtant, j'ai eu l'impression de survoler "The ocean at the end of the lane" sans jamais m'y immerger vraiment (ha ha). Peut-être à cause de sa brièveté et de la simplicité de son intrigue. Peut-être à cause de son décor champêtre: j'ai bien plus d'affinités avec les histoires urbaines. Peut-être parce que pour m'inspirer de l'effroi, une créature doit se rattacher à une mythologie bien définie et non pas être une entité sortie d'on ne sait où, on ne sait quand, on ne sait pas trop pourquoi. Seule la fin surprenante, magnifique de maîtrise narrative, a réellement su me toucher.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Une excellente nouvelle. 29 novembre 2013
Format:Relié|Achat authentifié par Amazon
on se régale avec cette dernière histoire de Gaiman.
Un peu courte pour être qualifiée de roman, l'histoire reste néanmoins puissante et force l'introspection.

Peut-être le livre idéal pour découvrir Gaiman, qui sait?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?
Ces commentaires ont-ils été utiles ?   Dites-le-nous
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xb92911c8)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?