Plus d'options
The Paradigm Shift [Explicit]
 
Agrandissez cette image
 

The Paradigm Shift [Explicit]

6 novembre 2013 | Format : MP3

EUR 9,49 (TVA incluse le cas échéant)

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:36
30
2
4:03
30
3
4:05
30
4
4:23
30
5
4:04
30
6
3:33
30
7
3:40
30
8
4:00
30
9
4:18
30
10
3:35
30
11
3:30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 4 novembre 2013
  • Date de sortie: 6 novembre 2013
  • Label: Universal Music Distribution Deal
  • Copyright: (C) 2013 Prospect Park
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 42:47
  • Genres:
  • Format: paroles explicites
  • ASIN: B00GIAGXES
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 15.735 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lucie G. le 10 octobre 2013
Format: CD
A chaque fois que KoRn sort un nouvel album, on ne sait pas vraiment à quoi s'attendre. Évidemment, les fans purs et durs connaissent la teneur du nouvel opus sur le papier (grâce aux annonces du groupe et aux interviews données dans la presse) bien avant la sortie. Mais entre ce que Jonathan Davis et consorts avancent et ce que l'on retrouve effectivement dans nos oreilles une fois le Graal entre les mains, il y a parfois une sacrée différence.

Après la sortie de « The Path of Totality », un album que j'ai pris comme une parenthèse électro (rappelons qu'à la base il ne devait s'agir que d'un EP) et apprécié pour son audace et son efficacité novatrice (bien que le dubstep ne soit pas ma tasse de thé), j'ai appris avec bonheur le retour au bercail de Brian « Head » Welch, d'abord sur scène puis en studio. N'étant pas une grande fan de son projet solo Love And Death, mais faisant partie de celles et ceux qui déploraient un certain manque de créativité au niveau des guitares depuis son départ de KoRn, j'étais plus que ravie de ce comeback. Revers de la médaille : mes attentes s'en sont retrouvées grandies et la marge de déception décuplée.

« The Paradigm Shift », avec Don Gilmore (réputé pour son travail avec Linkin Park, entre autres) aux manettes, est donc le fruit de cette réunion entre les 4 membres originels et, encore et toujours, l'excellent Ray Luzier à la batterie. Le dévoilement du 1er single « Never never » bien avant la sortie du CD m'a quelque peu ébranlée.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dunkoslap le 4 novembre 2013
Format: CD
Après divers virages musicaux empruntés ces 8 dernières années (dans l'ensemble réussis pour ma part), Korn revient presqu'à ses racines cette fois ci contrairement à Korn III qui fut bien mais pas top. Bien moins "hardcore" et brut de décoffrage que les 1er albums qd même.
De gros riffs, de la rage, de la puissance, de la basse bien grave et groovy, pas juste des claquements de cordes (cf Korn III), belle démo enfin de Ray Luzier à la batterie et quelques effets et arrangements électro-indus toujours présents qui ajouttent un plus non-négligeable. Bien sur le retour de Head est ce qui manquait o groupe depuis son départ.

La 1ère partie du cd est vraiment surpuissante, le single trop ballade pop qui fait un peu tâche dans la masse ou alors qui détend l'atmosphère heavy de l'album, et la 2nde moitié toute aussi dévastatrice que la 1ère.
Des refrains qui vous rentrent vraiment dans le crâne !!.

A noter que c'est le 13 titres que j'ai et que les 2 titres bonus ne font pas du tout office de remplissage.

A classer parmis les 6 tueries de 1994 à 2003 et je dirais même sur le podium de la discographie du groupe !!!
Sérieux sans déc' !!...En fait c'est le meilleur album !!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mimi DR. le 7 octobre 2013
Format: CD
Bon, après une première écoute, certains titres sorte du lot, mais encore une fois il se compte avec une seule main.

Je pensai à un retour un peu plus prononcé, mais en même temps, après avoir entendu la différence entre les 2 leaks, il fallait s'y attendre.
Par contre on ressent le retour de Head, car on retrouve quelque sonorité de Issues, Untouchables et Take A Look In The Mirror.

Donc on à du très bon avec "Love & Meth" ou "Prey For me" et de la MEGA M**** comme Never, Never... et un petit coté Old School avec "What We Do" qui donne de l'espoir pour le prochain album :)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par sprigoo le 10 novembre 2013
Format: CD
Essayons d'être succinct pour cette critique afin d'éviter de répéter certains dires déjà publiés.
Dubitatif dans un premier temps, j'ai vite adhéré à ce nouvel opus du groupe de Bakersfield et cela, en écoutant leur premier single "Never never" (chose qui va me conduire au pilori pour certains fans ayant jugé ce titre de déroutant, navrant, décevant'). Même si ce single ressemble plus à une pop sirupeuse qu'à du "neo" (qui ne l'est plus vraiment aujourd'hui) metal, j'y ai trouvé mon bonheur. J'ai retrouvé cette expérimentation dont le groupe fait preuve depuis un long moment afin d'éviter de se cantonner à un style statique, les paroles introspectives et dépressives de M. Davis et son chant travaillé et varié passant de chant aérien de son refrain à ses éructations rappelant Life Is Peachy sur les réminiscences de leur épisode dubstep de leur effort précédant. L'intérêt supplémentaire de ce single étant de tempérer l'opus avant l'énorme "Punishment time", lourd à souhait sur des tonalités qui ne cache pas le retour de Head et de ses accords non conventionnels. L'autre single "Love and meth" semble lui aussi fêter le retour du guitariste messianique, auteur du riff. Sur un son organique rappelant
...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique