Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
EUR 19,95 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par EliteDigital FR

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,59

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

The Piper At The Gates Of Dawn Import


Prix : EUR 19,95
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par EliteDigital FR.
10 d'occasion à partir de EUR 8,70
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Pink Floyd

Discographie

Image de l'album de Pink Floyd

Photos

Image de Pink Floyd

Vidéos

Q&A Pink Floyd 2014

Biographie

Roger Waters fait la connaissance de Nicholas Mason et de Richard Wright en 1962 à Londres. Passionnés de musique (blues et jazz), ils forment vite un groupe. Le répertoire est essentiellement composé de reprises de blues comme « Louie, Louie » ou « Roadrunners ». En 1966, Roger «Syd» Barrett, un ami de Roger Waters, ... Plus de détails sur la Page Artiste Pink Floyd

Visitez la Page Artiste Pink Floyd
149 albums, 20 photos, videos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

The Piper At The Gates Of Dawn + A Saucerful Of Secrets (Discovery Edition) + Ummagumma (Discovery Edition)
Prix pour les trois: EUR 41,94

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (26 janvier 1987)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: EMI
  • ASIN : B000002UA0
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (27 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 81.581 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Astronomy Domine
2. Lucifer Sam
3. Matilda Mother
4. Flaming
5. Pow R. Toc H.
6. Take Up Thy Stethoscope And Walk
7. Interstellar Overdrive
8. The Gnome
9. Chapter 24
10. Scarecrow
11. Bike

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Music Circus sur 14 juin 2006
Format: CD
Ce disque, qui n'a absolument rien à voir avec la deuxième partie de la carrière des Pink Floyd (celle que l'on retient et connait le plus), est l'un des plus grand disque Psychédélique de l'histoire.

La voix de Syd Barret rayonne de bonheur dans certaines chansons ("The Gnome", "Flaming") mais elle peut aussi se trouver inquiétante ("Astronomy Domine"). Cet album est un pur produit Barrett, qui sombra dans les méandres du LSD suite au succès du disque.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 30 janvier 2012
Format: CD
Je découvre avec étonnement, pour ne pas dire consternation, qu'aucun commentaire n'a été écrit sur cette dernière édition en date de The Piper at the Gates of Dawn. À l'heure où j'écris, on en est à 38 pour Wish You Were Here, 24 pour Animals - mais il est vrai que la comparaison a ses limites puisqu'il n'y a à peu près aucun rapport entre ce premier album et les suivants, excepté le deuxième : A Saucerful of Secrets.
Cette première formation de Pink Floyd est dominée par la personnalité de Syd Barrett, seul véritable auteur-compositeur du groupe. Cela ne veut pas dire qu'on entende un chanteur et des accompagnateurs : il y a bien une cohérence et une dynamique de groupe, les instrumentations des chansons et les morceaux sans paroles sont des créations collectives, mais l'univers de ce disque, c'est d'abord celui de Syd Barrett. Cet univers est d'abord poétique, à l'image du mouvement hippie anglais, assez différent de son homologue américain, faits de chansons écrites suivant des formes très régulières ouvrant les portes de l'imagination, à l'intense pouvoir d'évocation atmosphérique qui fonctionne dans deux sens : à la fois dépaysant et tellement ancré dans un territoire à la fois géographique (l'insulaire Angleterre, du Swingin' London avec Lucifer Sam aux mystérieux countryside de la face 2) et culturel (la filiation du romantisme anglais est toujours palpable).
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
55 internautes sur 63 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre Graffin VOIX VINE sur 15 juin 2004
Format: CD
En 1964, trois amis, George Roger Waters (guitare), Richard Wright (claviers) et Nick Mason (batterie), tous étudiants au Regent Street School Of Polytechnics, formèrent un groupe appelé Sigma 6. Ce groupe fut un flop total et ses différents successeurs (The Abdads, Screaming Abdads ou même Architectural Abdads... !) rencontrèrent le même destin jusqu'au jour où George abandonna son nom (au profit de Roger) au même titre que sa guitare pour devenir bassiste. Il décida donc de recruter deux guitaristes : Bob Close et un certain Roger Syd Barrett. Close quitta le groupe avant même que celui-ci ne devienne Pink Floyd, en référence aux grands bluesmen Pink Anderson et Floyd Council et c'est sous ce nom que les désormais quatre musiciens enregistrèrent le célèbre « Arnold Layne », narrant les aventures déjantées d'un travesti volant les vêtements de femme sur les fils à linge ! Ce titre réapparaîtra plus tard dans "Relics" et, malgré son succès, ne figurera pas sur le premier album.
L'enregistrement de "The Piper At The Gates Of Dawn" en 1967, eu lieu dans les mêmes studios où les Beatles enregistraient "Sgt Pepper". On était alors en pleine vague psychédélique mais le « Piper » allait alors très vite reléguer le « Sergent Poivre » au rang de simple comptine pour enfant trop sage ! Syd Barrett, véritable ange maudit, vole presque naturellement la direction du groupe à Roger Waters pour guider ses camarades dans une excursion musicale et sonore sans précédent.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean-claude TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 7 janvier 2010
Format: CD
Un des plus grands monuments de la musique psychédélique! Attention : rien à voir avec le Pink Floyd d'après Meddle. Celui qui s'attend à cela prend une grosse claque dans les dents ! On est en 1967, mes gaillards, en plein Summer Of Love et les Pink Floyd enregistrent cet opus très influent de la scène psychédélique, dans le même studio que les Beatles ! Et il arrive dans les bacs notre Piper. Déroutant, il n'en connaît pas moins un grand succès. Déroutant comme son leader à la facilité d'écriture déconcertante et à la voix envoûtante (car les Pink Floyd, c'est lui) Syd Barrett et son fameux instrumental Interstellar Overdrive, The Scrarecrow ou The Gnome. Le Syd, c'était un visionnaire, un génie à la gueule d'ange qui s'est trop vite brûler les ailes au LSD. Le Piper est donc tantôt coloré, tantôt sombre comme un trip sous acid. Je vous conseille le tourmenté Astronomy Domine, Interstellar Overdrive, Pow R Toc H...et puis non, je vous conseille de l'écouter sans pause, mais ne vous attendez pas à du Floyd de Wish You Were Here ou autre. Rien à voir ! C'est un album culte et Barrett ne s'en est jamais relevé, c'est dire... « Je suis plein de poussières et de guitares » disait-il. Il est parti mais laissons lui la paternité entière de cet album. C'était le sien avant d'être celui des Floyd. Ah oui, j'allais oublier Pink Floyd n'a rien à voir avec Flamand Rose, mais fait référence à Pink Anderson et Floyd Council (deux grands bluesmen), qu'on se le dise une fois pour toutes !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?