Quantité :1
The Piper at the Gates of... a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,59

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • The Piper at the Gates of Dawn
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

The Piper at the Gates of Dawn


Prix conseillé : EUR 14,04
Prix : EUR 12,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,05 (7%)
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
40 neufs à partir de EUR 8,12 5 d'occasion à partir de EUR 7,12 1 de collection à partir de EUR 27,50
Boutique Pink Floyd
Découvrez la boutique Pink Floyd et les vidéos exclusives.
EUR 12,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails En stock. Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Pink Floyd

Discographie

Image de l'album de Pink Floyd

Photos

Image de Pink Floyd

Vidéos

Q&A Pink Floyd 2014

Biographie

Roger Waters fait la connaissance de Nicholas Mason et de Richard Wright en 1962 à Londres. Passionnés de musique (blues et jazz), ils forment vite un groupe. Le répertoire est essentiellement composé de reprises de blues comme « Louie, Louie » ou « Roadrunners ». En 1966, Roger «Syd» Barrett, un ami de Roger Waters, ... Plus de détails sur la Page Artiste Pink Floyd

Visitez la Page Artiste Pink Floyd
138 albums, 20 photos, videos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

The Piper at the Gates of Dawn + A Saucerful Of Secrets (Discovery Edition) + Ummagumma (Discovery Edition)
Prix pour les trois: EUR 39,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (26 septembre 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: EMI
  • ASIN : B004ZN9ERI
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (27 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 14.527 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Astronomy Domine (2011 Remastered Version) 4:11EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Lucifer Sam (2011 Remastered Version) 3:07EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Matilda Mother (2011 Remastered Version) 3:08EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Flaming (2011 Remastered Version) 2:46EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. Pow R. Toc. H (2011 Remastered Version) 4:26EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Take Up Thy Stethoscope And Walk (2011 Remastered Version) 3:06EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Interstellar Overdrive (2011 Remastered Version) 9:40EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. The Gnome (2011 Remastered Version) 2:13EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Chapter 24 (2011 Remastered Version) 3:42EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Scarecrow (2011 Remastered Version) 2:11EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter11. Bike (2011 Remastered Version) 3:21EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Le premier album des Pink Floyd sorti en 1967, avec la formation originale constituée de Syd Barrett, Roger Waters, Richard Wright et Nick Mason.

Edition remasterisée en digital par James Guthrie (coproducteur de “The Wall”).

Digipack accompagné d’un livret douze pages créé par Storm Thorgerson, responsable des visuels de Pink Floyd de longue date.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Music Circus le 14 juin 2006
Format: CD
Ce disque, qui n'a absolument rien à voir avec la deuxième partie de la carrière des Pink Floyd (celle que l'on retient et connait le plus), est l'un des plus grand disque Psychédélique de l'histoire.

La voix de Syd Barret rayonne de bonheur dans certaines chansons ("The Gnome", "Flaming") mais elle peut aussi se trouver inquiétante ("Astronomy Domine"). Cet album est un pur produit Barrett, qui sombra dans les méandres du LSD suite au succès du disque.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par earthlingonfire TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 30 janvier 2012
Format: CD
Je découvre avec étonnement, pour ne pas dire consternation, qu'aucun commentaire n'a été écrit sur cette dernière édition en date de The Piper at the Gates of Dawn. À l'heure où j'écris, on en est à 38 pour Wish You Were Here, 24 pour Animals - mais il est vrai que la comparaison a ses limites puisqu'il n'y a à peu près aucun rapport entre ce premier album et les suivants, excepté le deuxième : A Saucerful of Secrets.
Cette première formation de Pink Floyd est dominée par la personnalité de Syd Barrett, seul véritable auteur-compositeur du groupe. Cela ne veut pas dire qu'on entende un chanteur et des accompagnateurs : il y a bien une cohérence et une dynamique de groupe, les instrumentations des chansons et les morceaux sans paroles sont des créations collectives, mais l'univers de ce disque, c'est d'abord celui de Syd Barrett. Cet univers est d'abord poétique, à l'image du mouvement hippie anglais, assez différent de son homologue américain, faits de chansons écrites suivant des formes très régulières ouvrant les portes de l'imagination, à l'intense pouvoir d'évocation atmosphérique qui fonctionne dans deux sens : à la fois dépaysant et tellement ancré dans un territoire à la fois géographique (l'insulaire Angleterre, du Swingin' London avec Lucifer Sam aux mystérieux countryside de la face 2) et culturel (la filiation du romantisme anglais est toujours palpable).
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
55 internautes sur 63 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre Graffin VOIX VINE le 15 juin 2004
Format: CD
En 1964, trois amis, George Roger Waters (guitare), Richard Wright (claviers) et Nick Mason (batterie), tous étudiants au Regent Street School Of Polytechnics, formèrent un groupe appelé Sigma 6. Ce groupe fut un flop total et ses différents successeurs (The Abdads, Screaming Abdads ou même Architectural Abdads... !) rencontrèrent le même destin jusqu'au jour où George abandonna son nom (au profit de Roger) au même titre que sa guitare pour devenir bassiste. Il décida donc de recruter deux guitaristes : Bob Close et un certain Roger Syd Barrett. Close quitta le groupe avant même que celui-ci ne devienne Pink Floyd, en référence aux grands bluesmen Pink Anderson et Floyd Council et c'est sous ce nom que les désormais quatre musiciens enregistrèrent le célèbre « Arnold Layne », narrant les aventures déjantées d'un travesti volant les vêtements de femme sur les fils à linge ! Ce titre réapparaîtra plus tard dans "Relics" et, malgré son succès, ne figurera pas sur le premier album.
L'enregistrement de "The Piper At The Gates Of Dawn" en 1967, eu lieu dans les mêmes studios où les Beatles enregistraient "Sgt Pepper". On était alors en pleine vague psychédélique mais le « Piper » allait alors très vite reléguer le « Sergent Poivre » au rang de simple comptine pour enfant trop sage ! Syd Barrett, véritable ange maudit, vole presque naturellement la direction du groupe à Roger Waters pour guider ses camarades dans une excursion musicale et sonore sans précédent.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lester Gangbangs TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 12 janvier 2014
Format: CD
Il y a quatre groupes différents qui s’appellent Pink Floyd. Le premier, celui de Syd Barrett, dont au sujet duquel il va être question quelque part plus bas. Le second, celui avec Gilmour à la pace de Barrett, adoré par tous les progueux. Le troisième, celui sous la coupe de Waters, adoré par les progueux et les hi-fi maniacs, « Dark side of the Moon » assurant la transition. Quatrième et on l’espère dernière formule du groupe, la configuration dite « de tribunal » sans Waters. Cette dernière sans le moindre intérêt, à boire et à manger dans les deux précédentes. Et la meilleure pour commencer.
Pas la plus populaire, la courte période Barrett, en terme de ventes. Mais la plus folle, la plus innovante, la plus mythique aussi. Tout ça à cause de Barrett, évidemment. Le lutin psychédélique trop vite cramé par le LSD, la tête pensante, chercheuse (et trouveuse) de sa bande potes d’étudiants en beaux-arts. D’entrée, le groupe est différent de ceux de l’époque, en majorité composés de prolos londoniens. Le Floyd vient de la province chic (Cambridge), ses membres de la petite bourgeoisie.
Pink Floyd délaissera vite l’influence majeure de l’époque, le British blues boom, qui lui a valu son nom de baptême, hommage à deux bluesmen déjà (et encore plus aujourd’hui) oubliés, Pink Anderson et Floyd Council. Le Floyd est le groupe de Barrett, qui très vite va s’intéresser de près à une musique et un way of life venus de San Francisco, et que l’histoire rangera sous l’étiquette de psychédélisme.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?