undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles48
4,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:23,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 mai 2008
Deux accords de guitare, une voix limpide au décroché naturel, quelques notes de banjo et des choeurs empruntés au plus primitif des blues... Avec "Pirate's Gospel", Alela Diane nous offre une folk dépouillée et austère, évoquant en toute simplicité une époque lointaine et révolue, celle des chercheurs d'or, des pionniers et des hobos.

Etrangement, c'est au cours d'un voyage en solitaire à travers notre Europe ancestrale qu'Alela Diane imagine et compose ces petits moments musicaux totalement empreints de l'imaginaire américain des siècles derniers. L'album est ensuite enregistré modestement dans le studio amateur de son père (également musicien), gravé à 600 expemplaires et distribué à la famille et aux amis. Il faudra attendre 2 ans pour que le bouche à oreille parvienne jusqu'en France. L'album est réédité par l'excellent petit label Fargo, et permet à cette jeune californienne d'enthousiasmer l'hexagone avec modestie. En ces temps de hype bling bling où le look prévaut sur le talent et la sincérité, la musique d'Alela Diane s'apparente à une douce parenthèse pour le coup réellement roots. Embarquez sereinement pour cet envoûtant voyage vers l'Ouest, en pleine terre indienne.
0Commentaire|46 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2008
decouverte sur la compil "even cowgirls get the blues " de chez fargo , alela diane est une voix puissante et emouvante qui nous offre un album folk d'une puretéé impressionante .a decouvrir aussi en concert , petit bout de jeune femme avec une grande voix
chris
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2007
Voilà un album dont on pourrait craindre que rien ne le distingue de ses pairs songwriters à la gratte sèche, et pourtant, voilà bien une crainte infondée. Alela Diane sonne comme une mandoline du sixteen horsepower envoûtée par une voix crépusculaire dont Catpower n'aurait pas eu le secret. Oui, il y a une odeur charbonneuse dans cette voix capable du tréfond comme de l'ascenceur, l'impression des couettes au vent dans une carriole du sud de l'Amérique, et l'incroyable sensation d'une pépite égarée au fond du tamis d'un chercheur d'or. Voix messianique, balades claquant comme la photo d'un western eastwoodien pour un très très bel album.
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2008
Je rejoins le commentaire de" Oni ", du petit lait , un régal , découverte récente pour moi , une voix .. ,de la vraie musique comme on aime ,une petite larme au coin de l'oeil .
marie
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
50 PREMIERS REVISEURSle 20 juillet 2014
Rappelez vous quand vous étiez plus jeune, autour du feu de camp à faire rôtir les chamallows ou les knackis, avec une pincée de cendres dans votre bière ou des herbes qui font rire…

A cette époque, il y avait toujours un bellâtre « cool » qui jouait de la guitare et qui embarquait toutes les filles juste en jouant -dans le meilleur des cas- les accords de "Harvest", "Angie" ou "Wish You Were Here".

Depuis, vous avez grandi avec cette rancœur stérile au fond de vous et c’est dommage.
Il eut en effet suffi qu’Alela Diane fit partie de votre bande pour vous laisser à jamais plein de chaleur et de joie de vivre, épanoui, apaisé.

Car "The Pirate'S Gospel" est un de ces disques improbables qui laissent entrapercevoir une infime lueur d’espoir au fond du long et noir tunnel de l’industrie musicale et de la vie.

Enregistré dans le studio installé dans la maison du père d'Alela (qui fait office de producteur), l'album est réalisé avec les moyens du bord et un accompagnement minimal (une guitare, des chœurs discrets -ceux notamment de Mariee Sioux, des claps et parfois par ci par là, une basse, une slide, un banjo, un piano…).
Le CD a d'abord été produit à 650 exemplaires, avant d’attirer l’attention d’un petit label de Portland (Holocene Music) et de décoller pour une honnête carrière.

La voix d’Alela Diane Menig est profonde, chaleureuse, enveloppante : une Joan Baez roots qui vous prend par la main le temps des 11* ballades de l’album.

L’armature des chansons est folk, mais prend souvent des chemins de traverse comme sur "Pirate' S Gospel" et ses "woo, woo, woo, woo woo, woo oh, oh oh", d'inspiration country.

L’orchestration est simple, mais les mélodies sont limpides et pas simplistes. Les chansons ne sont pas comme on pourrait le craindre, déchirées, mélancoliques ou tristes (écoutez "Something’s gone awry" ou "Clickity Clack" pour vous convaincre).

La pochette est d’une sobriété à l’égale des chansons : Alela Diane ressemble à une squaw échappée d’un daguerréotype usé (le CD américain est tout aussi sobre, mais il affiche un simple dessin de bateau).

* un détail : la pochette et (votre lecteur CD aussi) annonce 11 chansons pour 38’31, mais en fait, le CD contient 2 autres titres : "Heavy Walls" (3’29 ) et "Gypsie Eyes" (3’11 ), aussi intéressants que le reste.

Ressortez les knackis et bonne veillée à vous.
1111 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2012
cd rempli de douceur enveloppée dans de la fermeté, du professionalisme, de l'originalité mais pas déplacée;
une très belle voix chaude qui ne lasse pas
je l'utilise pour des soins de massage......
très agréable a écouter.
donne envie de découvrir d'autres morceaux
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quel régal ! J'ai découvert cette artiste et plus précisément cet album par hasard, en me promenant sur Amazon.

"Your album of the year. You just haven't heard it yet." (The Guardian)
"A campfire folk gem perfect for the summer festivals." (MME)
**** (The Times)

Ces trois appréciations élogieuses figurent sur la jaquette de ce merveilleux CD.

De la simplicité. De la sobriété. Une belle voix qui m'a fait penser à celle de Cat Power dans le très grand album The Greatest. Superbe.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2008
Très bel album avec un minimum de moyens : une voix habitée, une guitare, et des mélodies envoûtantes. Vraiment, on ne peut demander mieux. La deuxième moitié de l'album est peut-être un peu moins intense que la première, mais il ne faut pas passer à côté pour autant !
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2015
la presse, dithyrambique, a salué à sa sortie le 1er opus de cette jeune chanteuse débarquée d'une autre planète et d'un siècle révolu. Certes l'originalité d'un son fortement roots et le dépouillement de l'instrumentation ainsi que l'authenticité de l'interprétation en font une rareté pour ne pas dire un ovni musical. Cela dit le coté linéaire des morceaux profondément folk fini par lasser l'auditeur. tout cela tourne un peu trop en rond sur 2 accords malgré une voix remarquable de par sa tessiture. C'est bien mais pas au point de crier au génie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2014
Très triste et romantique

Non dit
Dans un café de Paris nous nous sommes dits
nos noms, nos gouts, nos âges, nos lubies.

Dans des rues de Paris nous nous sommes dits
nos joies, nos craintes, nos espoirs, nos manies.

Près de la Seine nous nous sommes dits
nos rêves de voyages, nos rêves de lendemains.

Dans une chambre de Paris où tu laissas tomber ta jupe
une heure durant, bouche cousue par l'autre bouche
silencieusement, que s'est-on dit ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
22,97 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)