undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 novembre 2010
Bonsoir; j'ai reçu ce coffret en import américain ce vendredi (une affichette et un t.shirt figurent en plus dans ce produit).
Que dire? L'un des meilleurs disques du BOSS, "DARKNESS IN THE EDGE OF TOWN" est ici remasterisé accompagné d'une vingtaine d'inédits dont 1 morceau caché sur le deuxième CD. Certains de ces titres sont excellents et auraient pu, à l'époque,figurer sur un hypothétique double album (qu'il sortira 2 ans plus tard avec l'album "THE RIVER"). La plupart de ces enregistrements est constitué de morceaux "up tempo" sans être totalement "rock'n'roll" et de ballades. On retrouve pour commencer une version de "RACING IN THE STREET" qu'on a du mal à reconnaitre tant la mélodie et les arrangements sont différents de la version originale (démo?... sans doute), puis alternent les morceaux dans la tradition de l'époque comme cités plus haut, accompagnés de "BECAUSE THE NIGHT", chanson offerte à PATTI SMITH, dans une version un peu moins rapide, "RENDEZ VOUS" que l'on connait déjà, et "FIRE" dans une version plus rapide. Le morceau éponyme, "THE PROMISE" est une ballade superbe, mais déjà entendue chez les fans. Bref un vrai complément au coffret "TRACKS" sorti il y a quelques années.
En ce qui concerne les DVD ou BLUE RAY, le patron nous offre un making of de l'album "DARKNESS..." que je n'ai pas encore eu le temps de visionner ainsi que quelques démos, répétitions et extraits de concerts de l'époque: "BADLANDS, PROMISED LAND, PROVE IT ALL NIGHT, BORN TO RUN et ROSALITA. La troisième vidéo est un concert de 78 de presque 3 heures résumant tout à fait le début de carrière de l'artiste. Tous les meilleurs morceaux de l'époque sont présents ainsi que 3 titres qui figureront plus tard sur l'album "THE RIVER": " THE TIES THAT BIND, POINT BLANK, INDEPENDENCE DAY" dans des versions pratiquement définitives; les 2 morceaux qui servent de cheval de bataille sont "SHE'S THE ONE" et biensur "ROSALITA" où le BOSS et son BIG MEN s'en donnent à coeur joie au niveau complicité et rigolade non feintes. Le seul problème de ce concert est que c'est un "bootleg" et donc que l'image(16/9 ème) et le son, même restaurés, sont de qualité moyenne, mais qu'importe car nous avons droit ce soir là à un groupe en parfaite symbiose et maturité. Le concert se termine par les habituels "DETROIT MEDLEY,TENTH AVENUE FREEZE-OUT,YOU CAN'T SIT DOWN et QUARTER TO THREE" qui réjouissent le public et nos pupilles.
Je voudrais conclure sur le "MUST" (pour moi) de ce coffret: l'intégralité de l'album "DARKNESS" joué live mais sans public en 53 minutes chrono , au "Paramount Theatre d'Asbury Park" , façon "brut(e) de décoffrage" en 2009 avec , en apothéose les versions sublimes de "RACING IN THE STREET" et de "PROVE IT ALL NIGHT" qui vous donnent la chair de poule pour le premier titre et une pêche d'enfer pour le second; il est à noter que le maestro prend lui même tous les solos de guitare (et quels solos!!!)laissant quelques miettes à son ami STEVE VAN ZANDT, NILS LOGFREN étant absent du set.
Voilà...., j'espère que je vous ai convaincu d'acheter cet indispensable coffret pour les fans et les autres...un suivant, période "THE RIVER", serait judicieux de sortir plus tard car les inédits audio et vidéo de cet artiste sont, à chaque fois, de vraies perles. Je rappelle pour l'historique que , "THE RIVER", double et sorti en 1980 , avait été élu deuxième meilleur album de l'année dans le magazine "ROCK'N'FOLK" de notre ami PHILIPPE MANOEUVRE, juste derrière le triple "SANDINISTA" du CLASH!!!! Quelle époque ........
22 commentaires|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2012
CD 1 :

"Darkness on the Edge of Town" (Remastered)

Badlands
Adam Raised A Cain
Something In The Night
Candy's Room
Racing In The Street
The Promised Land
Factory
Streets Of Fire
Prove It All Night
Darkness On The Edge Of Town

CD 2 (disc 1) – "The Promise" (Disc 1)

Racing In The Street ('78)
Gotta Get That Feeling
Outside Looking In
Someday (We'll Be Together)
One Way Street
Because The Night
Wrong Side Of The Street
The Brokenhearted
Rendezvous
Candy's Boy

CD 2 (disc 2) – "The Promise" (Disc 2)

Save My Love
Ain't Good Enough For You
Fire
Spanish Eyes
It's A Shame
Come On (Let's Go Tonight)
Talk To Me
The Little Things (My Baby Does)
Breakaway
The Promise
City Of Night

DVD 1

The Promise : The Making of Darkness on the Edge of Town

Images d'archive inédites tournées entre 1976 et 1978, capturant des répétitions à la maison et des sessions d'enregistrement qui nous permet de voir le processus créatif de Springsteen à l'oeuvre.

DVD 2

Darkness on the Edge of Town :

Paramount Theatre, Asbury Park & Thrill Hill Vault: 1976 - 1978
une performance complète et intime de l'album "Darkness on the Edge of Town" au Paramount Theatre d'Asbury Park, NJ, tournée en 2009, ainsi que des images d'archive du Thrill Hill Vault comprenant des performances de titres complets issues de répétitions intimes du groupe, de sessions studio, et de concerts Live datant de la période de "Darkness".

Darkness on the Edge of Town (Paramount Theater, Asbury Park, NJ - 2009)

Badlands
Adam Raised A Cain
Something In The Night
Candy's Room
Racing In The Street
The Promised Land
Factory
Streets Of Fire
Prove It All Night
Darkness On The Edge Of Town

Thrill Hill Vault (1976-1978)
Save My Love (Holmdel, NJ - '76)
Candy's Boy (Holmdel, NJ - '76)
Something In The Night (Red Bank, NJ - '76)
Don't Look Back (NYC - '78)
Ain't Good Enough For You (NYC - '78)
The Promise (NYC - '78)
Candy's Room Demo (NYC - '78)
Badlands (Phoenix - '78)
The Promised Land (Phoenix - '78)
Prove It All Night (Phoenix - '78)
Born To Run (Phoenix - '78)
Rosalita (Come Out Tonight) (Phoenix - '78)

DVD 3

Houston '78 Bootleg: House Cut
Performance live inédite datant de la tournée historique "Darkness on the Edge of Town".

Badlands
Streets Of Fire
It's Hard To Be A Saint In The City
Darkness On The Edge Of Town
Spirit In The Night
Independence Day
The Promised Land
Prove It All Night
Racing In The Street
Thunder Road
Jungleland
The Ties That Bind
Santa Claus Is Coming To Town
The Fever
Fire
Candy's Room
Because The Night
Point Blank
She's The One
Backstreets
Rosalita (Come Out Tonight)
Born To Run
Detroit Medley
Tenth Avenue Freeze-Out
You Can't Sit Down
Quarter To Three
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 décembre 2011
la remasterisation de ''darkness'' fabuleux,le double d'inedit (qui ne le sont pas toujours)super remasterisé !!!! (moi j'adore),le making-off pas mal,la reprise live de 2009,j'ai pas tout vu ,mais les premier morceaux,la voix c'est pas ca (something in the night),le live de 3 heures,quand je l'aie regardé,j'ai été un peu decu (peu etre du au son et a l'image,apres le dernier blu-ray qu'il avait sorti),je ne détaille pas tout ,il y a trop de chose,mais sachez que si vous aimer springsteen,c'est un achat totalement indispensable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2010
J'ai beau être un fan acharné du Boss, je dois dire que ce coffert est une semi-déception...D'abord, l'objet en lui même n'est pas très beau, surtout qu'assez onéreux...En comparaison, "Tracks" était beaucoup plus simple et du coup plus réussi.Ensuite, les titres de "The promise", hormis ceux que l'on connaissait déjà comme "Rendez-vous","The promise" et le sublime "Because the night" original (quand même !!)ne sont pas vraiment à la hauteur, en tout cas pas vraiment de perles inédites...Reste de magistrales prestations scéniques, dont le live à Houston (encore que j'aurais préféré un enregistrement du mythique live in Winterland), et le plaisir de posséder "Darkness on the edge of down" en version remasterisée et dans un live décoiffant...Bref tout celà sent quand même un peu le remplissage.Mais quand on est fan on ne compte pas, et celà reste un beau cadeau que tout fan qui se réspecte se doit de se faire...Et vivement un prochain concert en France (surtout aussi intense que celui du Parc des Princes), parceque le vrai plaisir avec le Boss c'est là...Sur scène !!!
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2010
Enfin le voila,beaucoup plus aboutti que le coffret BORN TO RUN,c'est un objet classieux et n'en déplaise aux grincheux, les potes qui suivent le Boss depuis de longues années retrouverons le son seventeen de l'album DARKNESS.Beaucoup de plaisir à déballer la chose et encore beaucoup plus à découvrir son contenu,des heures de plaisir au fur et à mesure des 6 rondelles magiques!Certes le coffret n'est pas donné mais à mon avis si je l'use autant que mon vieux 33tour de Darkness acheter à sa sortie,le rapport qualité\prix n'est pas usurpé!!!!!Quand on pense à toute ces C D Qu'on achéte et qu'on oublie à la premiére écoute...Bref,pour ceux qui connaissent et apprecient l'oeuvre du Boss, c'est un OBJET INDISPENSABLE!!!!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2013
Une approche de l'évolution artistique et personnelle du Boss.
Une occasion de voir et revoir le E Street band au complet et de regretter la disparition du "Big Man" et de Danny Federici.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2013
J'adore voir l'écriture du Boss dans ses carnets avec les ratures.Ça ferait penser aux carnets de Jack Kerouac de "sur la route".
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2014
De notoriété publique, LA grande réussite de Bruce Springsteen.
Album qu'un vrai fan se doit de posséder, pour moi c'est fait ...!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2010
Tout est bon avec ce coffret surtout l'originalité du principe du cahier manuscrit des commentaires et des textes du boss
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2011
Ca y est, on le tient le coffret tant vanté par la presse, et on est d'autant plus satisfait qu'on a eu du mal à se le procurer (apparemment, quelqu'un a décidé qu'en France, le DVD est un objet obsolète,t'as plus qu'à passer au Blu-Ray mon gars... ben oui mais à moins d'être CSP+++, pas moyen d'enregistrer avec un Blu-Ray, donc non merci mais on attendra...)
Et alors? Heureux? C'est pas un bel objet? Il a pas de la gueule, le Springsteen, avec sa tronche à la Pacino sur la couverture? C'est-y pas un chef-d'oeuvre, le Darkness? Et les 2 CD d'inédits, y a pas de quoi combler le fan le plus pointu?
Heu... OK, Darkness On The Edge Of Town est un disque indispensable, mais c'est précisément pour ça qu'on le possédait depuis lurette. Alors on l'achète une deuxième fois (voire plus si on est très vieux) et on se demande si la maison de disque ne nous prendrait pas pour... Au fait, précisons ce point incroyable: nous ne sommes pas assez taré pour écouter d'affilée le nouveau mix de l'album, puis l'ancienne version pour se convaincre que oui, décidément, quelle subtilité cette remastérisation, mazette, quelle finesse dans les aigus, et quelle puissance dans les basses, comment pouvions-nous vivre sans cela?
Quant à The Promise: beaucoup de bonnes chansons, mais:
-certains inédits ne le sont pas tant que ça, on pouvait les entendre ailleurs (peut-être dans des versions différentes mais quand même);
-le son est un peu curieux: on a vraiment le sentiment de démos sur lesquelles on a ajouté des pistes pour en améliorer la qualité. Quand on est habitué aux cathédrales sonores ciselées par le boss et son groupe, on reste sur sa fin, surtout en ce qui concerne la voix...

Passons aux DVD: -le making of de the Darkness est insupportable: pendant une heure et demie, nous avons droit à tous les lieux communs du genre: la détermination de l'artiste intègre face à sa maison de disque qui veut un Born To Run bis, mais aussi le manager tout pourri qui ne lui veut que du mal (la morale est sauve: le désormais ex-manager reconnaît devant la caméra qu'il avait bien tort de vouloir forcer le gentil Brucie à faire ce qu'il ne voulait pas, mais son admiration pour l'artiste reste entière, et de toute façon, même s'ils se sont déchirés devant les tribunaux, ils sont restés vachement potes et c'est ça qui compte..). N'oublions pas la fidélité sans faille de tout le E-Street Band qui soutient à fond son chanteur tenaillé par les affres de la création artistique mais qui saura triompher face à l'adversité en crachant à la face du monde un album de la dernière chance... On connaît ça par coeur, on l'a déjà vu 15 000 fois... Côté image, on a d'une part le "avant" en vilain noir et blanc tressauté et d'autre part le "maintenant" avec gros plans sur les musiciens, et là on pense automatiquement: "Maman, je veux pas vieillir comme les messieurs à la télé!"
-Le Live 2009: version en concert (mais sans public) intégrale de l'album Darkness On The Edge Of Town: heu... super morceaux, mais c'est pas ceux qu'on a déjà entendus sur le premier CD, que justement on possédait déjà? Non, décidément, la maison de disque ne nous prendrait pas pour... (bon OK, y a l'image en plus, mais je ne suis pas sûr qu'il faille considérer cela comme un progrès).
-Le concert de '78 à Houston: superbe prestation! Enfin du grand Springsteen vintage comme on en rêvait. Mais attention, ne vous attendez pas à retrouver ici la qualité du live de '75 qui accompagnait la réédition de Born To Run. Le son fait tièp' et l'image est à l'avenant. D'ailleurs, quand une maison de disque inscrit le mot Bootleg sur un de ces produits, on sait par expérience qu'il faut s'attendre à une bouillie sonore. Je tire mon chapeau à celui qui arrivera à s'enquiller les trois heures de concert d'affilée...

Reste le livret: la reproduction du cahier de brouillon de Bruce Springsteen! Ouais mec! Plein de pages de gribouillis, de ratures, de modifications! Trop fort, y a même des pages où on voit des traces de texte effacé. Avec une bonne loupe, on peut peut-être reconstituer... des inédits du Boss!! Il y a sûrement des amateurs pour ce genre de choses...

Résumons-nous: il ne s'agit pas à proprement parler d'un mauvais produit. Bruce Springsteen est un artiste exceptionnel qui a produit plusieurs chefs-d'oeuvre au cour de sa carrière et qui continue à pondre d'excellents disques. L'un de ces chefs-d'oeuvre est dans ce coffret qui contient en outre de très bonnes chansons. Donc:
-Si vous souhaitez découvrir Springsteen, pas la peine d'acheter ça: Born To Run ou Darkness On The Edge Of Town (en version simple) restent à mon avis les meilleurs points d'entrée pour découvrir le bonhomme (mais y en a plein d'autres aussi bien);
-Si vous êtes amateur de la musique de notre homme, vous pouvez toujours acheter la version 2 CD de The Promise, mais attention, même si la qualité est là, il s'agit plutôt d'un album mineur dans la carrière du Boss;
-Enfin, si vous êtes un Springsteenien acharné, vous possédez de toute façon sûrement déjà l'objet. Et, peut-être que comme moi, tout cela vous laisse un arrière goût un peu amer...
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)