Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
The Raven
 
Agrandissez cette image
 

The Raven

3 mars 2003 | Format : MP3

EUR 5,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
1
1:10
2
5:13
3
2:24
4
3:25
5
3:49
6
3:32
7
4:50
8
4:09
9
2:29
10
4:48
11
5:17
12
2:50
13
2:09
14
4:14
15
2:55

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 27 août 2001
  • Date de sortie: 20 août 2001
  • Label: EMI UK
  • Copyright: 2001 Parlophone Records Ltd. This label copy information is the subject of copyright protection. All rights reserved. (C) 2001 Parlophone Records Ltd
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 53:14
  • Genres:
  • ASIN: B0023CC5JW
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.032 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par prince saphir TOP 500 COMMENTATEURS on 7 juillet 2010
Format: CD
Après quelques albums post-punks sombres, violents et provocateurs et avant leur virage commercial du début des années 80 (ils reviendront au rock à l'occasion de leur reformation au début des années 2000), les Stranglers, groupe atypique s'il en est, produisirent ce petit bijou, "The Raven" donc, en 1979.
Un disque surprenant de par sa grande diversité d'atmosphères et par le niveau de son inspiration à l'intérieur de chacun de ses titres, tous marquants, bizarres sans être underground, accrocheurs mais à la très forte originalité : "The Raven", hiératique, majestueux - qui fait suite à la courte intro instrumentale électrique - et son rythme lourd et entêtant, Jean-Jacques Burnel qui chante comme dans un souffle, le souffle coupé; sur les ailes de la nuit... "Dead Los Angeles" qui poursuit un peu dans le même style, en plus brut, plus dépouillé; "Ice" très techno-pop, répétitif; "Baroque Bordello" est plus pop, psychédélique, rappelant tout comme les incroyables "Duchess" et "Genetix" le tout premier Pink Floyd, celui de Syd Barrett. Aussi barré. "Nuclear Device" est une mixture à la fois pop, rock et synthétique, tandis que "Shah Shah A Go Go" fait penser à du Clash, à la fois rock et dansant. La drôle de ballade triste "Don't Bring Harry" sur l'héroïne est presque effrayante, dans sa douceur qui cache quelque chose de terrible, et enfin "Meninblack", terrifiante elle aussi, avec cette voix surnaturelle, robotique, inhumaine; un titre rappelant Devo, mais un Devo en noir & blanc, menaçant...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bruce Tringale TOP 50 COMMENTATEURS on 4 février 2011
Format: CD
Groupe à la discographie polyvalente, The Stranglers étaient aussi méchants que talentueux. Comme chez Bowie, chaque disque du groupe constituait une aventure sonore inédite et pourtant cohérente.
Loin des cris de rage des deux premiers opus, The Raven est un manifeste pop, véritable hérésie en 1979. Mais attention, on ne parle pas de la pop Cherie FM ici ! The Strokes à qui il faut cinq ans pour sortir un disque ( rires) tueraient pour des titres comme , The Raven ou Dead Loss Angeles ,
Les arrangements de Ice intéresseront à la fois les fans de System of a Down pour les arpèges en Power Chords, de The Cure pour la basse et .... des Stones pour le riff hybride de Satisfaction.
Les fans de Midnight Oil reconnaitront dans chacun des disques des hommes en noirs l'influence de Stranglers. Ici c'est sur l'hilarant Nuclear Device (il faut voir le clip de l'époque ) que l'on peut percevoir la sensibilité écologique du groupe .
Hugh Cornwell participera par la suite avec David Bowie et .... Roger Waters au manifeste anti nucléaire When the Wind BlowsLa sensibilité Floydienne se poursuit avec des lignes de claviers-basse rappelant The Piper At The Gates Of Dawn.
Si chaque disque des Stranglers est une véritable déclaration d'amour aux Doors , on retrouve sur Dont Bring Harry l'autre influence majeure du groupe : le Velvet Underground où Burnel imite à la perfection Lou Reed .
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par riboold VOIX VINE on 8 février 2009
Format: CD
Que du bon sur cet album ! Il sera suivi d'une tournée mémorable, en 1979, émaillée de multiples incidents dont la mise en prison des membres du groupe, à Nice. Ferait partie des 5-6 meilleurs albums du groupe si l'on devait faire un tri très sélectif dans leur production (ce qui serait dommage car ce groupe a toujours su se renouveler et évoluer).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client on 2 mars 2004
Format: CD
Après 3 très bons premiers disques (RATTUS...,NO MORE ...et BLACK...)d'une pop énergique et très "charpentée" (pas de hasard ni d'impros dans la musique des Stranglers ),ils continuent leur évolution musicale sans l'ombre d'une faiblesse à l'horizon .Cette fois-ci , et ce sera la cas à chaque fois jusqu'à AURAL...,c'est sur la recherche en matière de son et de production qu'ils font porter leurs efforts tout en gardant la même exigeance quant a la tenue des compositions .Résultat : un grand disque à l'atmosphère vénéneuse .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique