Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
The Royal Sessions
 
Agrandissez cette image
 

The Royal Sessions

30 janvier 2014 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 13,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:10
30
2
2:15
30
3
4:04
30
4
5:36
30
5
3:14
30
6
6:48
30
7
2:38
30
8
3:05
30
9
4:07
30
10
6:29

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 27 janvier 2014
  • Date de sortie: 27 janvier 2014
  • Label: Universal Music Distribution Deal
  • Copyright: (C) 2013 Pie Records. Under exclusive license for the World to SLG, LLC.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 41:26
  • Genres:
  • ASIN: B00HUEK05Y
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 20.609 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 19 février 2014
Format: CD
Quand comme moi, on a placé le groupe Free assez haut dans son panthéon musical, il y a plus de quarante ans, pour entre autres raisons son chanteur Paul Rodgers, on ne rate aucun soubresaut de sa carrière.
Son nouveau signe de vie discographique vient d’atterrir sur ma platine. The Royal Sessions, album de reprises de soul music a été enregistré à Memphis avec la crème des musiciens historiques, Reverend Charles Hodges (orgue Hammond B3), Michael Tolls (guitare), LeRoy Hodges Jr. (basse), “Hubby” Archie Turner (orgue Wurlitzer), Steve Potts et James Robertson Sr. (batterie), The Royal Horns aux cuivres et The Royal Singers aux choeurs.
Malgré toute l’admiration que je porte à Paul Rogers, j’avoue avoir été déçu par le résultat. Ses soixante-cinq ans n’ont guère entamé son capital vocal mais à la fin de l’écoute du CD je suis resté sur ma faim. Le disque n’est pas mauvais, n’exagérons pas non plus, mais m*** ! Je parle de Paul Rodgers !
Sur les treize titres, ce sont les plus connus qui passent les plus mal. I’ve Been Loving You Too Long et That’s How Strong My Love Is sont trop loin de la performance d’Otis Redding pour qu’on ne fasse une grimace de déception et ce Born Under A Bad Sign d’Albert King trop mou du genou. Même la reprise de son propre Walk In My Shadow nous fait regretter Free.
Globalement ce qu’on reprochera à l’ensemble, c’est l’interprétation trop sage ou trop respectueuse de Paul Rogers.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pascal Creton VOIX VINE sur 7 février 2014
Format: CD Achat vérifié
Paul Rodgers, ici dans un album de reprises de 'R'N'B' , je veux parler de Rhythm & Blues
du vrai, avec orgue hammond, cuivres, et tout le style des '60 , du Otis Redding Sam Cooke etc etc
sur l'édition limitée cd+dvd( court making of) il y a + bonus titres dont WALKING IN THE SHADOW
reprises de FREE( premier groupe de PAUL) à la sauce Rock r&b
excellent en tout point RODGERS étant l'un des meilleurs chanteurs, depuis des lustres ( avec Chris Farlowe)
et autres, sa voix est toujours parfaite, rempli d'émotion et de feeling
album indispensable
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Leman sur 9 février 2014
Format: CD Achat vérifié
Impressionnant dès la première écoute... La claque. Un son chaleureux comme on en fait plus, les orgues et claviers sonnent le vieux boisé, les cuivres interviennent à la perfection, les choeurs sont tout en émotion, et par dessus tout cela la voix qui n'a pas pris une ride de Paul Rodgers, tout en soul.

Le choix des titre est impeccable entre quelques standards incontournables et raretés du répertoire soul des années 60. On se sent en plein milieu des Etats Unis, version black soul des sixties seventies.

Un réussite impressionnante, ou comme il est écrit : ROYAL !

Bravo également à la production et à l'enregistrement tout en analogique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par JEAN-CLAUDE TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 10 mars 2014
Format: CD
All Right Now, Baby, It’s A-All Right Now… vous vous souvenez de cette chanson qui fit numéro 1 dans une vingtaine de pays en 70, portée par un riff mémorable et par une voix hurlante magnifiquement contrôlée ? C’était Free. Pour le riff, c’était le regretté Paul Kossoff ; la voix elle, couillue et très masculine mais néanmoins pleine de sensibilité, n’a jamais cessé depuis de s’exprimer sur les scènes du globe. Derrière elle, il y a Paul Rodgers.

Organe étalon pour la norme hard rock, elle avait les faveurs de deux experts en la matière, les regrettés Ronnie Van Zandt (Lynyrd Skynyrd) et Freddie Mercury (Queen). Coïncidence, c’est avec ce dernier groupe, sous l’identité de Queen + que Paul Rodgers a fourbi ses armes récemment. Il en est un invité permanent et un collaborateur régulier, même si la critique le lui en fait souvent le reproche avançant des raisons d’incompatibilité vocale avec un répertoire que Mercury a porté très haut. D’où la reformation en parallèle et en 2010 de Bad Company, l’unité qu’il a monté avec Simon Kirke, dans le mouvement de l’après Free (1973).

Grande voix du rock, parmi les plus expressives, l’ex The Firm (avec Jimmy Page de 1984 à 1986) fait son retour discographique avec une magnifique collection de reprises soul et R & B travaillées dans les célèbres Royal Studios de Memphis, là même où Otis Redding, Buddy Guy et tant d’autres sommités ont enregistrés, d’où le nom de The Royal Sessions (2014).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique