Commencez à lire The Secret Scripture (English Edition) sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

The Secret Scripture (English Edition) [Format Kindle]

Sebastian Barry
4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)

Prix conseillé : EUR 9,14 De quoi s'agit-il ?
Prix éditeur - format imprimé : EUR 8,68
Prix Kindle : EUR 7,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 0,69 (8%)

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.



Descriptions du produit

Amazon.co.uk

The acclaim that has greeted Sebastian Barry’s The Secret Scripture is varied and enthusiastic, and it's not hard to see why. When Frank McGuiness praised it for ‘raw, rough beauty’ and described Sebastian Barry's fiction as ‘unique’ and ‘magnificent’, this claim was no hostage to fortune; just a few sentences of the prose here will convince most readers of the justice of those words. As in the best-selling A Long Long Way, Barry is concerned with the imperatives of telling a story, but in a literary form that is rich with both psychological understanding and a skilful conjuring of time and place.

Roseanne McNulty may (or may not) be on the point of nearing her 100th birthday -- but there is little certainty about this fact. In her twilight years, her destiny is uncertain, as the Roscommon Mental Hospital -- her home for so many years of her life -- is on the point of closing. As the fateful hour approaches, Roseanne spends her time of talking to her psychiatrist of many years, Dr Grene. The relationship between the two is strangely interdependent, and the doctor is also attempting to come to terms with the death of his wife. As we learn more about the two principal protagonists, we are presented with a rich and subtle picture of human relationships -- and the (often unintentional) damages that we all do to each other.

The form of the book consists of the separate journals of Roseanne and Dr Grene, and we gradually learn about Roseanne’s family in Sligo in the 1930s. What emergence is a poignant personal history; it is also a subtly ambitious picture of nothing less than the Irish psyche at a particular point in its history. There are echoes here of another great Irish chronicler of the human condition, William Trevor, and The Secret Scripture is no worse for that. --Barry Forshaw

From Publishers Weekly

The latest from Barry (whose A Long Way was shortlisted for the 2005 Booker) pits two contradictory narratives against each other in an attempt to solve the mystery of a 100-year-old mental patient. That patient, Roseanne McNulty, decides to undertake an autobiography and writes of an ill-fated childhood spent with her father, Joe Clear. A cemetery superintendent, Joe is drawn into Ireland's 1922 civil war when a group of irregulars brings a slain comrade to the cemetery and are discovered by a division of Free-Staters. Meanwhile, Roseanne's psychiatrist, Dr. Grene, investigating Roseanne's original commitment in preparation for her transfer to a new hospital, discovers through the papers of the local parish priest, Fr. Gaunt, that Roseanne's father was actually a police sergeant in the Royal Irish Constabulary. The mysteries multiply when Roseanne reveals that Fr. Gaunt annulled her marriage after glimpsing her in the company of another man; Gaunt's official charge was nymphomania, and the cumulative fallout led to a string of tragedies. Written in captivating, lyrical prose, Barry's novel is both a sparkling literary puzzle and a stark cautionary tale of corrupted power. (June)
Copyright © Reed Business Information, a division of Reed Elsevier Inc. All rights reserved.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 718 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 324 pages
  • Editeur : Faber & Faber Fiction; Édition : Export - Airside ed (2 octobre 2008)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B002RI90A4
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°32.975 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.6 étoiles sur 5
4.6 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'histoire de celle qui ne valait rien 27 août 2009
Par D. Legare TOP 1000 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Broché
Voici un joli roman qu'on lit avec beaucoup de plaisir, l'histoire d'une vie dure, d'une époque, de maeurs incroyablement étriquées régies par les bons pères de l'Eglise. Une histoire qui n'est pas sans nous rappeler celle des Magdalen Martyrs. Le personnage principal, celui de Roseanne a été inspiré à Sebastian Barry par une de ses grand-tantes qui avait transgressé les codes catholiques de bonne conduite dans l'Irlande de l'époque et qui avait été bannie de la famille. On disait d'elle qu'elle était une beauté, mais aussi `no-good' une vaurien(ne), bref, elle ne valait pas cher.

Roseanne McNulty a passé le plus clair de ses cent et quelques années dans l'hôpital psychiatrique de Roscommon. Elle prétend ne plus se souvenir de la raison qui l'a amenée là. Toutefois son avenir est incertain car l'hôpital doit fermer et le Dr Grene est chargé de `trier' les malades, ceux que l'on doit replacer dans le nouvel hôpital psychiatrique et ceux que l'on peut rendre à une vie normale. Il s'efforce alors d'interroger Roseanne qui l'intrigue pour déterminer dans quelle catégorie elle se range.
Roseanne reste évasive, prétend que sa mémoire la trahit, mais en fait elle consigne l'histoire de sa vie par écrit sur un manuscrit qu'elle dissimule soigneusement. Une histoire tragique de son enfance à un mariage qui la rendrait heureuse, pensait-elle.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre magnifique 28 décembre 2012
Par Ary
Format:Broché|Achat vérifié
Les grands romans savent conter une histoire qui, fortement imbriquée dans un contexte historique troublé, prend une dimension universelle. Ce livre prodigieux est de ceux-là. Très raffiné, très métaphorique, tout en étant simple et direct, le style de Barry crée la beauté et l'émotion pour aller au fond de l'expérience humaine. Un chef-d'oeuvre. A recommander à ceux qui aiment les livres forts.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Attention chef d'oeuvre 9 juin 2013
Format:Format Kindle|Achat vérifié
L'histoire récente de l'Irlande revisitée de l'intérieur. Le lecteur est invité à exercer ses techniques de gestion du deuil. James Joyce aurait-il aimé?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 A moving novel 15 mai 2015
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Sebastian Barry with fluidity and poetry. The characters come alive on the page. I would highly recommend this book to anyone.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bonne intrigue, mais un peu long 2 septembre 2010
Par AnneB
Format:Broché|Achat vérifié
J'avoue que j'ai sauté des passages entiers que je trouvais un peu ennuyeux et qui à mon avis n'apportaient rien à l'histoire (Je n'ai peut être rien compris !). Mais j'ai bien aimé la façon de narrer à deux voix. L'injustice faite aux femmes, et en particulier au personnage principal, m'a fait bouillir le sang. Une bonne lecture, intéressante historiquement et pour l'intrigue.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?
Ces commentaires ont-ils été utiles ?   Dites-le-nous
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique