The Sirens a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • The Sirens
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

The Sirens


Prix : EUR 14,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
19 neufs à partir de EUR 7,84 2 d'occasion à partir de EUR 12,09

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Chris Potter

Discographie

Image de l'album de Chris Potter

Photos

Image de Chris Potter

Biographie

Né le 1er janvier 1971 à Chicago, Chris Potter grandit à Charleston, en Caroline du Sud. Très jeune, il joue de la guitare et du piano, commence le saxophone alto à dix ans, et apprendra ensuite le ténor, le soprano, la clarinette basse et la flûte. Grâce à la vaste discothèque de ses parents, il ouvre ses oreilles à la ... Plus de détails sur la Page Artiste Chris Potter

Visitez la Page Artiste Chris Potter
31 albums, 3 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

The Sirens + Chants
Prix pour les deux : EUR 29,98

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (8 mai 2015)
  • Date de sortie d'origine: 28 février 2013
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Ecm Records
  • ASIN : B00A8ZZ570
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 37.308 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
  1. Wine Dark Sea 8:47Album uniquement
  2. Wayfinder 6:49EUR 1,29  Acheter le titre 
  3. Dawn (With Her Rosy Fingers) 7:23Album uniquement
  4. The Sirens 8:38Album uniquement
  5. Penelope 7:14Album uniquement
  6. Kalypso 8:24Album uniquement
  7. Nausikaa 5:41EUR 1,29  Acheter le titre 
  8. Stranger At The Gate 8:12Album uniquement
  9. The Shades 2:11EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

Avec The Sirens le saxophoniste Chris Potter signe son premier album en leader pour ECM : Musicien talentueux, Chris Potter s'est forgé au fil des années une impressionnante discographie riche d'une centaine d'apparitions en tant que sideman et de 15 albums en leader. Il a collaboré avec des musiciens comme Herbie Hancock, Pat Metheny, Jim Hall, Paul Motian, Ray Brown, John Scofield Dave Douglas, et a travaillé au sein du Mingus Big Band. Potter a enregistré sur ECM avec son mentor Dave Holland, avec Steve Swallow et Paul Motian. Il a composé pour l'occasion une oeuvre de belles mélodies et d'humeurs changeantes, inspirée par L'Odyssée d'Homère, tant dans sa dimension épique que dans son humanité intemporelle.. Ces pièces sont servies par la subtilité virtuose d'un groupe remarquablement structuré comprenant outre Potter aux saxophones ténor et soprano et à la clarinette basse, Craig Taborn au piano, David Virelles au piano réparé, au célesta et à l'harmonium, Larry Grenadier à la contrebasse et Eric Harland à la batterie. Le phrasé lyrique de Potter est soutenu par une section rythmique remarquable de dynamisme et d'inventivité tandis que les claviers projettent des taches de couleurs chatoyantes.

Critique

Saxophoniste versatile, Chris Potter s'est distingué dans de multiples directions avec la même aisance dont faisaient preuve des albums comme Vertigo en 1998 ou Gratitude en 2001, avec des coéquipiers qui n'allaient pas tarder à s'émanciper en solo (Scott Colley et Kurt Rosenwinkel). Aujourd'hui c'est avec de grosses pointures qu'il officie en qualité de leader, trop sans doute, au devant de Craig Taborn (piano), Larry Grenadier (contrebasse), Eric Harland (batterie) et David Virelles, dont les multiples compétences sont ici illustrées au piano préparé, à l'harmonium et au célesta.

Cependant, le saxophone ténor de la star - en alternance avec le soprano et la clarinette basse sur « The Sirens » - domine l'ensemble au point d'effacer les contributions de ses partenaires. Le soliste n'a plus rien à prouver dans le domaine technique où il excelle comme en témoignent le morceau d'ouverture et meilleur moment « Wine Dark Sea » ou le virtuose « Kalypso », capable d'envolées free jazz. Ces passages inspirés restent épisodiques dans un album où la facilité abonde au profit d'une véritable inspiration.

À l'instar de quelques aînés qui y ont laissé leur réputation, Chris Potter semble s'asseoir sur un passé plus inventif et profond. Son étoile dont la brillance illumine par éclipses certains morceaux pâlit légèrement sur des ballades assez convenues comme « Wayfinder ». La dose d'originalité et d'exotisme infusée dans « Nausikaa » est en trop faible proportion pour raviver la flamme de l'ensemble.

Loïc Picaud - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre Dulieu TOP 500 COMMENTATEURS le 23 février 2013
Format: CD
Fait assez peu courant dans le monde du jazz, The Sirens est un vrai concept album comme on en rencontre plutôt dans le rock progressif. Inspirée par le récit d'Homère, L'Odyssée, la musique évoque des sentiments profonds et universels comme l'exaltation spirituelle qui précède un long voyage (Wine Dark Sea), le romantisme lié à la navigation sur des océans exotiques (Dawn With Her Rosy Fingers), le trouble naissant de rencontres mystérieuses (The Sirens), sans oublier les lamentations du navigateur solitaire (Penelope). A l'instar de Michael Brecker, Chris Potter sait tout faire et son saxophone exprime une gamme infinie d'émotions, traduisant avec une belle perspicacité la dimension épique du récit qu'il a choisi d'illustrer. Pour son premier disque en solo sur le label ECM, il s'est entouré de musiciens hors-pairs comme le pianiste virtuose à géométrie variable Craig Taborn, l'inamovible bassiste Larry Grenadier, et le batteur Texan Eric Harland. Plus un quasi inconnu nommé David Virelles, Cubain d'origine, qui ajoute un peu de poésie abstraite à l'ensemble avec son piano préparé, son harmonium et son célesta (un instrument hybride entre glockenspiel et piano). Il faut écouter en particulier l'interaction entre lui et Taborn sur Nausikaa et sur The Shades, un titre atmosphérique minimaliste et le seul qui ne soit pas de la plume de Potter. The Sirens est un album éclectique et original. Il témoigne que le jazz moderne peut aussi être un art dramatique qui permet, à travers la musique écrite et les échanges individuels spontanés, de partager les plus grands sentiments humains.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par L. Pierre TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 17 mars 2013
Format: CD Achat vérifié
Cet album m’a permis de découvrir les qualités de compositeur de Chris POTTER (tous les airs sont de lui, à part le bref morceau final) : il me laisse une impression un peu mitigée car, malgré de très bons solistes, et, contrairement aux commentaires d’autres chroniqueurs, je trouve que cet album est un kaléidoscope d’airs très différents, plus ou moins réussis, sans liens particuliers entre eux. Je m’interroge également sur les raisons qui pourraient expliquer pourquoi ECM à mis plus d’un an avant de sortir ce disque.
Le premier morceau est une composition hypnotique grâce au bon travail à la fois du bassiste Larry GRENADIER et du batteur Eric HARLAND, complété par le jeu subtil du pianiste Craig TABORN qui permet au saxophoniste de développer un long solo au ténor, montant crescendo. Par contre le deuxième morceau, (intitulé assez ironiquement : « Way finder », car le compositeur-saxophoniste ne semble pas très bien où il va), commence de façon beaucoup plus décousue et confuse, avec un jeu assez free du pianiste accompagné de la pulsation assez répétitive du batteur et de l’intervention du célesta de VIRELLES : au bout de 4 min 20, Chris POTTER intervient au ténor en brodant sur un rythme assez soutenu à la manière d’un derviche tourneur et le morceau se termine assez brutalement en nous laissant un peu sur notre faim.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par freddiefreejazz TOP 500 COMMENTATEURS le 16 mars 2013
Format: CD Achat vérifié
C'est bien connu. Avant qu'Ulysse ne prenne la mer, le conseil de Circé était clair... En effet, ne mettait-elle pas en garde notre navigateur téméraire contre le chant des sirènes ? (1) De cet épisode de L'Odyssée d'Homère, le saxophoniste Chris Potter a été fasciné et en a tiré un grand disque, extrêmement lyrique... Ce récit dans lequel Potter a trouvé beaucoup d'inspiration aurait été une réponse à ses nombreuses interrogations (et aux nôtres du même coup), comme pour mieux comprendre les tentations et séductions de notre monde contemporain. En tout cas, c'était semble-t-il l'ambition du musicien que de donner ces impressions dans ce premier enregistrement en leadeur paru chez ECM qui, disons-le, est une grande réussite : la beauté du texte, son inspiration, on la ressent très fortement dans la musique ici présente. Quand la qualité musicale est là, inutile donc de faire la moue : dès le premier thème (« Wine Dark Sea »), les sonorités de Potter se font amples et volumineuses et très accrocheuses. Le vent souffle sur les voiles du collectif et quel collectif ! Tout au long de cet album généreux (un peu plus d'une heure de musique), on admirera et les qualités du musicien et celles du compositeur (il signe toutes les pièces hors mis la dernière qui est de la plume de Craig Taborn et David Virelles).Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?