Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

The Tenant (Le Locataire) [Import USA Zone 1]

Isabelle Adjani , Melvyn Douglas , Roman Polanski    DVD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Isabelle Adjani, Melvyn Douglas, Jo Van Fleet, Bernard Fresson, Lila Kedrova
  • Réalisateurs : Roman Polanski
  • Format : Anamorphique, Sous-titré, Cinémascope, NTSC, Import
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Anglais
  • Région : Région 1 (USA et Canada). Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Paramount Home Video
  • Date de sortie du DVD : 1 juillet 2003
  • Durée : 126 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • ASIN: B000069I09
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 90.884 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Commentaires en ligne

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
32 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des avantages de l’habitat en milieu pavillonnaire 9 décembre 2003
Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS
Format:DVD
Après Répulsion (1965) et Rosemary’s baby (1968), Le Locataire (1976) forme le troisième volet (et le chef d’œuvre) de la trilogie paranoïaque de Polanski. L’histoire est simple : un immigré polonais emménage dans l’appartement d’une jeune femme qui vient de se suicider avant de s’imaginer (de se rendre compte ?) que ses voisins complotent pour qu’il suive le même destin. La scène se passe à Paris, dans un Paris admirablement ressenti : des défilés d’immeubles hausmaniens blafards, des cafés gris et tristes, des grands boulevards sans néons, une ville rude, sans pitié et peuplée, à l’image de l’inoubliable concierge campée par Shelley Winters, de personnages mesquins et hostiles.
« Il se passe des choses étranges dans mon immeuble » déclare le locataire dans une admirable litote. Bruits sourds, perturbants et inexpliqués, couleurs qui tirent sur le marron, l’ocre ou le verdâtre, cuisine sinistre qui se dégrade en taudis, jeu sur les distances et les profondeurs de champ dans un appartement dont les couloirs et pièces grandissent ou rapetissent au gré de la folie de son occupant, cadrages de plus en plus obliques sur le visage tourmenté de Polanski : tout concourt à plonger le spectateur dans une sensation de mal-être pendant que s’élabore patiemment le basculement progressif du personnage dans un Grand Enfermement paranoïaque.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
Par dom370 VOIX VINE
Format:DVD
Le Locataire est très particulier, à s'inscrire en droite lignée dans le genre de l'Etrange, peu populaire à notre époque où le pragmatisme a tendance à trop envahir la culture. Polanski a réalisé ici une oeuvre marginale, inquiétante, que n'auraient sans doute pas renié Allan Poe ou Kafka.

Et pourtant, il doit s'agir du meilleur film de Roman Polanski à ce jour. L'un de ses meilleurs en tout cas, c'est une évidence.

L'ambiance décalée et le malaise s'installent dès les premiers plans, où Polanski reprend l'appartement d'une jeune femme qui s'est jetée par la fenêtre mais qui n'est même pas encore décédée! Jeune homme influençable, on le devine complètement déstabilisé par cette idée et le film jouera tout du long sur cette ambiguité entre la paranoïa maladive et le fantastique pur. Une réussite totale pour un exercice délicat!

Le Locataire comporte ainsi son lot de séquences marquantes, qui n'ont absolument rien à envier aux films censés être calibrés pour flanquer le trouillomètre à zéro, comme cette fille bandée sur son lit d'hôpital qui se met à hurler sous ses bandages, ces silhouettes immobiles aperçues de la fenêtre du personnage principal. On est mal à l'aise et en même temps captivés par l'atmosphère dégagée, étouffante.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Polanski - Adjani - Douglas 13 septembre 2010
Format:DVD
Trelkovsky (interprété par Polanski lui-même), petit immigré polonais timide et introverti s'installe à Paris dans un vieil immeuble cossu après que l'ancienne locataire de l'appartement se soit apparemment jetée par la fenêtre. Il devra, avant de pouvoir poser ses valises, attendre que Simone Choule, la suicidée, décède car en fait, elle est clouée sur un lit d'hôpital dans le coma. Trelkovski, intrigué, aura l'occasion, de lui rendre visite et fera là-bas, connaissance avec une amie de Choule, Stella (Isabelle Adjani), jeune femme extravertie au comportement ambigu mais que le jeune homme trouvera assez vite à son goût. Peu de temps après, la locataire suicidée mourra et alors, Trelkosky pourra enfin s'installer dans le vieil appartement.

La vie semble suivre son cours au travail, dans un bar, en société, rien ne semble devoir troubler la vie bien réglée de Trelkovsky si ce n'était le jeu étrange auquel s'adonnent les autres locataires de l'immeuble quand vient la nuit, dans les toilettes installées sur le palier et donnant directement sur la fenêtre du salon du jeune polonais. Pendant des heures, immobiles, ils semblent être les personnages d'un effroyable tableau vivant... Après avoir reçu des amis chez lui pour la pendaison de crémaillère, le propriétaire de l'immeuble fait savoir à Trelkowsky que tout bruit est proscrit dans l'immeuble. Alors, le jeune homme, si réservé, se fera un devoir de s'y fondre pour ne plus faire parler de lui...
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?