ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,00
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

The Tyrant Who Fall in Love Vol.1 [Broché]

Hinako Takanaga
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
Prix : EUR 9,10 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez The Tyrant Who Fall in Love Vol.1 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

1 juillet 2010 Yaoi (Livre 1)
Etre amoureux de son sempai hétéro n'est pas facile, mais être amoureux de son sempai hétéro et homophobe, et qui plus est tyrannique, peut s'avérer être l'enfer ! C'est ce dont peut témoigner Tetsuhiro Morinaga... D'autant plus qu'il a maintenant goûté au fruit défendu ! Retrouvez Souichi Tatsumi, le frère de Tomoe (Rien n'est impossible), dans une nouvelle histoire amoureuse et tyrannique.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

The Tyrant Who Fall in Love Vol.1 + The tyrant who fall in love Vol.3
Prix pour les deux : EUR 18,20

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

Il n’est certes pas indispensable d’avoir lu la série de l’auteur “Rien n’est impossible”, disponible en quatre tomes chez Taïfu, cependant, c’est un pré requis qui peut aider très largement le lecteur à apprécier ce premier tome. L’histoire n’a en effet rien de compliqué et même sans la référence en amont, il n’y a aucune difficulté à comprendre le scénario. Morinaga et So-ichi travaillent dans la même université depuis quatre ans sur un sujet scientifique commun. Le problème, c’est que Morinaga est gay et qu’il aime So-ichi à la folie depuis qu’il le connait, sans rien en dire. En effet, le sujet de ses sentiments est un homophobe accompli qui déteste les relations qu’il juge contre nature. D’ailleurs, son plus grand problème est son frère : il aime un autre homme. Comme So-ichi est très possessif est protecteur, c’est une source constante d’inquiétude et de colère, ce qui fait qu’il est rarement de bonne humeur, même avec celui qu’il considère comme son meilleur ami. Certes, Morinaga a déjà avoué ses sentiments à So-ichi, en lui arrachant un baiser au passage. Mais cela ne lui a pas suffit, et le jeune homme peine à faire comme si de rien n’était devant un compagnon relativement peu sur la défensive … Mais une occasion en or se présente, grâce à l’alcool et un aphrodisiaque avalé par erreur. Morinaga aurait il trouvé le début de la voie de l’amour ?

Les caractères des deux jeunes gens sont plutôt intéressants : Morinaga change du tout au tout sous l’effet de l’excitation, ce qui est plutôt dans l’ordre des choses, tandis que So-ichi est à la fois faible et colérique. Ce dernier, malgré son âge, agit comme un enfant, secoué entre ses convictions, ses peurs et les sentiments qui naissent peu à peu. Le jeu de cache cache entre les deux amis est très bien ficelé dans ce premier tome, qui aurait pu être un one shot sans problème. On se réjouit toutefois de pouvoir aller plus loin dans la psychologie de So-ichi et celle de Morinaga, les deux garçons formant un très joli couple, instable à souhait. Le récit a beau partir souvent dans le comique, voire le n’importe quoi, on sent que l’auteur maitrise son scénario et la progression de la relation de ses personnages. Entre humour et émotion, c’est un très bon moment de lecture, qui sait séduire le lecteur par le dynamisme de la narration, la sensualité qui n’est pas complètement absente et la rigueur de So-ichi dans son combat contre lui-même face à l’abandon de Morinaga. On voit très bien comment des sentiments, d’ordinaire plutôt tabous et marginaux pour certains, peuvent naitre même avec des préjugés et une haine tenace. Une petite lecture qui prouve avec pertinence que l’amour ne se concentre pas sur des habitudes ou une ligne de conduite mais d’avantage sur une personne. On est aussi satisfaits de voir que des passerelles entre cette nouvelle série et celle de la mangaka qui vient de se terminer. Cela encouragera sans doute les uns et les autres à approfondir chaque protagoniste dans les deux séries.

On connait déjà le joli trait de l’auteur grâce à ses deux autres séries sorties chez Taïfu et Asuka, mais il n’est pas inutile de rappeler que le boulot est très bien rempli ! Les personnages se distinguent facilement, leurs expressions sont tout aussi variées et la gestuelle ainsi que les fonds sont bien remplis et adaptés à la narration. Les SD et exagérations d’émotions sont peut être un peu trop présents, ainsi que les textes qui peuplent très largement les pages bien remplies, mais il n’y a au final rien de lourd ou de décourageant dans tout cela. On retrouve en Morinaga l’air un peu perdu et vide du héros de Silent Love, sans son inexpressivité chronique. On apprécie enfin les détails, bien mis en valeur dans les diverses scènes du manga. Taïfu fait donc ici une très bonne acquisition, malgré une qualité un peu en deçà de ce qu’on a connu il y a quelques temps … Les pages sont parfois un peu trop transparentes et beaucoup d’onomatopées ne sont pas adaptées et gênent la lecture. Ceci dit, rien qui ne change des autres éditeurs. Et puis la couverture colorée et la traduction assez fluide rattrapent un peu l’ensemble. En bref, un excellent premier tome qui se lit et se relit facilement et avec beaucoup de plaisir!


NiDNiM

(Critique de www.manga-news.com )

Biographie de l'auteur

Hinako Takanaga (高永ひなこ) est née dans la préfecture japonaise d’Aichi un 16 septembre. Elle est devenue ce qu’elle est après des études artistiques spécialisées dans la peinture à l’huile, avant de participer à un concours d’illustrations durant lequel elle a été repérée par un éditeur de mangas.
C’est une mangaka connue au Japon pour ses Boy’s Love, dans le domaine du manga ou dans l’illustration de romans du même genre, mais elle aimerait avoir le temps de se lancer dans le shojo fantastique.

Elle a débuté en 1996 avec son premier manga, Gôkaku Kigan (合格祈願) qui est sorti chez Hanamaru Comics. Cette première patte a été retravaillée par la suite, et est devenue le premier chapitre de sa série Rien n'est impossible / Challengers (チャレンジャーズ) que l’on connait aujourd’hui. Elle s’inspire beaucoup du travail de Yun Kouga, et Suzue Miuchi, mais elle est également fan d’autres genres, notamment Ashita no Joe qui lui a redonné l’amour du manga et l’a convaincue de faire ce métier.

L’auteur fait également partie d’un cercle de dojinshi nommé ANAGURANZ. Et a participé a l’illustration de 4 romans :  Dazai (堕罪), Genzai (原罪), Shokuzai (贖罪) et Yuzai (有罪).

Quand elle ne travaille pas, Takanaga continue sa collection de produits dérivés de la série « Wallace et Gromit » ou joue à Final Fantasy. En France, on connaît l’artiste grâce à sa venue en France lors de la Japan Expo 2011, où Manga-News a eu le plaisir d’obtenir une interview (à lire ICI).

En France Silent Love / Bukiyo na silent (不器用なサイレント) est paru aux editions Asuka, quand aux autres titres ils sont actuellement disponible aux éditions Taifu : Rien n'est impossible / Challengers (チャレンジャーズ), Little Butterfly / Little Butterfly (リトル・バタフライ), Liberty Liberty ! / Liberty Liberty ! (リバティ・リバティ!), The tyran who fall in love / Koi suru Bô-Kun (恋する暴君)

  • Lire son interview

  • Voir sa bibliographie en détail


Détails sur le produit

  • Broché: 208 pages
  • Editeur : Taifu (1 juillet 2010)
  • Collection : Yaoi
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2351804163
  • ISBN-13: 978-2351804162
  • Dimensions du produit: 18,2 x 12,6 x 1,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 153.658 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.8 étoiles sur 5
4.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 J'adore! 15 juillet 2010
Par Orlane
Format:Broché
The tyrant who fall in love est une excellente série que je conseille fvivement à tous les fans de yaoi.
C'est une sorte de "suite" au manga "rien n'est impossible", mais si vous n'avez pas lu cet oeuvre, ce n'est vraiment pas grave puisque l'histoire concerne un autre couple.

So-ichi est un étudiant parfaitement tyrannique et surtout homophobe à 100%. Son frère étant homosexuel (voir "rien n'est impossible"), il déteste les gays et considère qu'ils ont débauché son petit frère.
Mais voilà: la seule personne qui ose resté près de lui est un homosexuel: Morinaga, et ce dernier est éperdument amoureux de So-itchi.

Après une soirée arrosé,So-ichi ingurgite un aphrodisiaque et je vous laisse imaginer la suite!!

Bref: ce manga c'est un mélange d'humour (c'est vraiment tordant parfois) et d'amour, avec des scènes très explicites sans tomber non plus dans le trash.

A noter les dessins: magnifiques si on les comparent à n"rien n'est impossible" de la même auteure.

C'est à dévorer!! Vivement la suite!!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bonne surprise 24 septembre 2011
Par Lise
Format:Broché
J'étais pas convaincu d'accrocher mais finalement si ! Beaucoup d'humour, mixé à du sexe, des sentiments, font de ce manga une bonne surprise dans un secteur souvent décevant !
Je suis du coup les sorties des tomes ! Et m'en lasse pas.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un bon manga 25 décembre 2010
Par Raising
Format:Broché
"The Tyrant who fall in love" est un manga que je recommande vivement (allons droit au but) bien que n'étant pas à la base une de ces "fana de yaoi".

On retrouvera certains clichés qui attirent le public féminin (l'un des deux protagonistes étant à la base homophobe, etc). Pour autant, on retrouvera aussi tout autant d'anti-clichés au fur et à mesure de l'histoire, ce qui en fait une si bonne œuvre.

J'ai particulièrement apprécié que même s'il y a parfois trop de gays dans le cercle des protagonistes (oui, nous sommes dans un yaoi je sais; mais de là à ce que tout les frères virent homo...hmm...) on n'est pas non plus dans un harlem 100% gay contrairement à d'autres yaoi. Les amis sont hétéro pour la plupart, ouf ! (on reste dans le monde réaliste donc).

L'un des deux héros (So-Ichi) est un personnage exécrable au possible mais qu'on adore au final (un peu le complexe du bad boy). L'autre attachant par son coté combatif contre tout. On appréciera sa force de caractère et le fait qu'il ne baisse pas les bras facilement, toujours souriant (même si ça ne veut pas dire pour autant que ce n'est qu'un idiot heureux, loin de là).

Ce manga aborde donc quand même un certain coté réaliste sur l'homosexualité au Japon (et non, tout les japonais ne sont pas des gayfriends, loin de là), ce qui n'est pas déplaisant (un peu marre de toutes ces ados qui prennent le Japon pour Gayland).

Je rajouterais qu'au Japon une adaptation en DVD à commencé à voir le jour et qu'elle suit bien le manga pour les fans.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?