Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Expédition Express Ajouter au panier
EUR 10,38
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici

The Velvet Underground & Nico (1996) [Import]

The Velvet Underground CD
4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (29 commentaires client)
Prix : EUR 10,38 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le lundi 27 octobre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
‹  Retourner à l'aperçu du produit

Descriptions du produit

Description du produit

11 Trax.

Amazon.fr

Peu de groupes peuvent se vanter d'avoir été aussi ignorés de leur vivant et autant adulés après leur disparition. C'est que, comme l'explique Elliott Murphy : "Les gens qui ont vu le Velvet Underground sont rares mais ils ont tous formé un groupe." Eh oui, sans ce célèbre album à banane, pas de R.E.M., pas de Television, pas de Jonathan Richman, pas de Pastels, pas de Jesus & Mary Chain, pas de krautrock, enfin bref, pas grand-chose. Car même ceux qui ne l'ont pas vu subissent l'influence incontournable du Velvet. Alto électrique, texte sado-maso ou junkie, rock modal et répétitif, la blonde glaciale au micro, la petite boulotte à la batterie tribale, les solos à cinq notes dont deux fausses : ils ont inventé tout ce que le rock a de moins prévisible. Pas de blues scolaire, pas de ballades flower-power, pas de poses macho. Sous le patronage bienveillant d'Andy Warhol, concepteur de la pochette, Lou Reed, Sterling Morrison, Nico, John Cale et Moe Tucker ont introduit l'anticonformisme dans le rock. Merci à eux. --Hubert Deshouse

Critique

Sorti quasiment un an après qu’il fut terminé, c’est THE album du Velvet Underground, un album d’avant-garde qui impose l’identité et les thèmes de prédilection du Velvet, et dérange les standards de la société d’alors. Produit par Andy Warhol, il porte fortement la marque et l’influence de celui-ci, qui prête au Velvet la voix d’une de ses égéries, Nico. Sex, drugs and Rock n’Roll, tel sont les thèmes du Velvet d’alors…

Album favori des fans du Velvet, il est autant une revendication radicale de l’esthétique du groupe qu’un album de référence majeur dans l’histoire du rock. Il est souvent souvent considéré comme l’album qui marque la fin des annees 60 et fait la transition avec les années 70. Selon Philippe Manœuvre (la discothèque idéale), « Le premier Velvet était tout simplement l’album des voyous, perturbés, malades mentaux, camés, dingues, décalés, écrivains, créateurs. »

Philippe Manœuvre rapporte également que la légende veut que si l’on léchait l’envers de la banane de couverture, l’on partait en trip d’acide… ce qui ne fait que confirmer l’image sulfureuse qui entourait le Velvet. Cet album, tellement dérangeant et hors-norme, ne sera quasiment pas diffusé sur les radios commerciales, non seulement à cause du non-conformisme de la musique, mais peut-être aussi, paradoxalement, à cause de la mainmise de Warhol sur le groupe, qui lui colle presque automatiquement l’étiquette «arty», qui effraie au grand public.



Morgan Le Gall - Copyright 2014 Music Story
‹  Retourner à l'aperçu du produit