undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Faute avouée à demi pardonnée dit l'adage: j'ai toujours été un fan de Little House; gamin, j'ai suivi et suivi encore ses multiples diffusions sur TF1 puis M6 ; je me suis procuré l'intégrale des dvds; j'ai correspondu avec Katherine Mac Gregor aka Harriet Oleson ;je suis allé voir le spectacle d'Alison Arngrim dont j'ai acheté la corrosive autobiographie Confession of a prairie bitch. Dans cet opus, l'ancienne Nellie Oleson traçait un portrait mitigé de celle qui interprétait Mary Ingalls dans la série produite par la NBC. A lire cette fausse autobiographie de Melissa Anderson, je comprends un peu mieux tant le ton condescendant de l'ancienne star enfant est irritant. Ne vous attendez pas à trouver de nombreuses anecdotes de tournage ou des commentaires croustillants sur ses partenaires. Ceux-ci ne sont quasiment évoqués que sous leurs noms dans la série des pages entières étant consacrées aux résumés scolaires qu'Anderson fait de ses épisodes préférés. A force de mimer la cécité, Melissa prend peut-être ses lecteurs pour des aveugles tant cette paraphrase n'apporte rien, le souvenir des épisodes étant sûrement des plus vivaces dans l'esprit des inconditionnels du show. Si l'on n'apprend rien sur les conditions de tournage et les rapports de Melissa avec les autres acteurs de la série ne vous attendez pas pour autant à rentrer dans l'intimité de la demoiselle qui affiche maintenant un peu plus de cinquante printemps. Elle reste farouchement dans le superficiel concernant sa vie privée et son entourage ne s'emballant que lorsqu'elle a l'opportunité de citer un des grands noms du cinéma un jour croisé dans sa vie (Kirk Douglas, Steven Spielberg qui aurait songé à elle pour le rôle de Marion dans Les aventuriers de l'arche perdue). Le carnet de photos qui accompagne le texte est au diapason avec plusieurs coupures de presse étayant le fait que les meilleurs audiences de la série concernaient les épisodes où elle tenait la vedette (notamment "I'll be waving as you drive away"). Rien sur sa mère, qui fit beaucoup pour sa carrière, sur Melissa Gilbert, half pint dans la série, quasiment rien sur Michael Landon, rien absolument rien au total qui ne doive motiver l'achat de ce mauvais livre publié visiblement pour de mauvaises raisons. A quand l'autobiographie de Katherine Mac Gregor qui serait, elle, je gage, -compte tenu de ce que l'on sait du personnage -ravageuse d'humour et de franchise?
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2011
Facile et rapide à lire en anglais.
Permet d'avoir le point de vue intéressant de Mélissa Sue Anderson (Marie Ingalls) sur les années de tournage de la petite maison dans la prairie.
Il apporte un bon éclairage sur le ressenti de Mélissa Sue Anderson.
Ce livre est un bon complément de ceux proposés par Alisson Argrim (Nellie Olson) et de Mélissa Gilbert (Laura Ingalls).
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2014
Notre Marie est une vraie petite star et elle le fait savoir - livre complémentaire pour mieux comprendre les trois vedettes de la petite maison dans la prairie.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2014
I wanted to learn more about her and not read transcripts of the little house on the prairie...not worth it
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)