undrgrnd Cliquez ici Toys Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles42
4,0 sur 5 étoiles
Format: Blu-rayModifier
Prix:6,97 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

En 1941, la Universal, sort "Le loup Garou" avec Lon channey junior.
20 ans plus tard, la Hammer film sort " La nuit du Loup-Garou".
Dans les années 80, nous avons eu droit entre autres aux excellents: "Hurlements", "Le loup-garou de Londres", "Wolfen" et "La compagnie des loups".
Le dernier en date étant "Dog soldieurs".
Je viens de visionner "Wolfman" qui est un film ne faisant pas l'unanimité mais que j'ai beaucoup apprécié.
Cette production avec Anthony Hopkins et Benicio del Toro est selon moi (Fan de film de Loups-Garous), une réussite.
Ce film, bien que se démarquant de la firme "Hammer" est Gothique à souhait.
Forêts profondes, clair obscur, manoir fantômatique, animaux naturalisés, Dogues, une "bad moon rising", un Londres Victorien plus vrai que nature sans compter les maquillages des Loups-Garous qui sont un mélange des années 40 et des années 60 (ce qui est émminement sympathique).
j'ai toujours adoré les histoires de lycanthropes. Mon enfance s'étant écoulée aux confins du Limousin et du Poitou où de vieux paysans me parlaient sans cesse de sorcières (hantant les puits et les vieux troncs d'arbres) et de Loup-Garous qui erraient les nuits de pleine lune au bord des massifs forestiers.
Concernant le DVD qui est excellent (image et son), il nous offre en bonus 16 minutes inédites au cinéma ainsi que les scènes coupées et rallongées.
Je le conseille à tous les amateurs de gothique et d'hommes-loups.
Ce film fera partie de mon petit "panthéon" et de mon bestiaire Fantastique.
22 commentaires8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2013
Mon commentaire fait référence à cette édition : Wolfman [Blu-ray].
Une version HD avec une image et un son irréprochables, qui rend honneur à la mise en scène de Joe Johnston et à la musique de Danny Elfman. A noter que le film est proposé en version longue non-censurée, offrant près de vingt minutes supplémentaires par rapport à la version sortie en salle.

Angleterre, 1891. Après bien des années, Laurence Talbot est de retour dans le manoir familial. Son frère vient de mourir. Laurence souhaite faire la lumière sur les tragiques événements de cette mort mystérieuse et atrocement violente, puisque le corps de Benjamin a été retrouvé déchiqueté dans la lande. Mais le patriarche, sir John Talbot, fait preuve d'une distance bien étrange face à cette tragédie...

"Wolfman" est le remake (70 ans plus tard) de "The Wolfman" (Le loup garou), un classique de la série des Universal Monsters réalisé en 1941 par George Waggner et interprété par Lon Chaney Jr. Ce grand classique, l'un des premiers du genre (après The Werewolf of London, dont certaines scènes sont tout de même citées dans le présent film), est véritablement le long métrage qui a popularisé la figure du "loup-garou" dans l'Histoire du cinéma.
Le réalisateur Joe Johnston et son équipe ont pris le parti de rendre hommage au film originel en reprenant le design humanoïde de la créature jadis créée par le maquilleur Jack Pierce. Un look "à l'ancienne", revu et corrigé par les effets spéciaux d'aujourd'hui, qui mélangent les images de synthèse et le maquillage du grand Rick Baker, l'héritier en droite ligne de Jack Pierce, à qui l'on doit tous les plus beaux loup-garous du septième art depuis Le loup garou de Londres !
La toile de fond (le retour du fils prodigue dans son village natal pétri d'une malédiction) reste la même, tout en reprenant la trame shakespearienne qui oppose les "Talbot", père et fils. Mais le scénario étoffe considérablement ce matériau, à l'origine presque laconique, au point d'accoucher d'une intrigue souvent trop complexe et tirée par les cheveux. C'est le principal défaut de ce remake, qui aurait franchement mérité un meilleur script, à la fois plus simple et plus précis.

Esthétiquement, "Wolfman" est une splendeur visuelle de tous les instants, qui parvient à conjuguer grand spectacle hollywoodien et film d'horreur aux accents gores décomplexés. La photographie, qui cite tout autant les grands classiques de la Universal que les films de la Hammer des années 60, nous offre une série de tableaux gothiques et ténébreux dans la grande tradition du genre, certainement les plus beaux depuis le Sleepy Hollow de Tim Burton.
Le casting est irréprochable. Benicio del Toro habite le personnage principal avec une intensité féroce, alors que son physique est parfaitement raccord avec celui de Lon Chaney Jr. Anthony Hopkins succède à Claude Rains de manière impériale, tandis que Géraldine Chaplin reprend le rôle de la vieille gitane. Mais il y a une nouveauté : Hugo Weaving interprète le "Détective Aberline", celui de l'affaire "Jack l'éventreur" !
La production a été chaotique et le film a été remonté à maintes reprises, pour un résultat d'une perfection formelle indiscutable. A l'arrivée, Joe Johnston, réalisateur modeste, livre le film de loup-garou ultime, d'une sincérité, d'un romantisme ténébreux et d'une noirceur incomparable. Ce sont cette sincérité et cette générosité qui m'empêchent, en dépit de ses défauts bien réels, de mettre moins de 5 étoiles à un film qui s'élève en définitive largement au dessus de la masse...
44 commentaires5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2011
"may become a wolf when the wolfbane blooms, and the autumn moon is bright."

The film starts with that dark eerie tone as Ben Talbot (Simon Merrells) hollers out in the night "I know you are out there" and is presently dispatched in a most untidy way. We are prepared for gratuitous violence. Gwen Conliffe (Emily Blunt) invites the wayward brother Lawrence Talbot (Benicio Del Toro) to put off his acting position and return to the old family home to fathom out the culprit, be it man or beast.

I will not go through the story and al l its implications, as that is why you are purchasing this movie. However, the local Reverend Fisk (Roger Frost) had some rather unfriendly words about Lawrence Talbot's return. "There are those who doubt the power of Satan--the power of Satan to change men into beasts. But the ancient Pagans did not doubt, nor did the prophets. Did not Daniel warn of Nebakanezer? But the proud king did not heed Daniel. And so, as the bible says, he was made as unto a wolf and cast down from man."

***** One overwhelming negative is the noisy background compared to the dialog volume.

If you totally duplicated the film and just brought the technicalities up to date, it would be barley worth it. If you did as most movies do and just use the title many people who are comfortable with the originals as I am would hat it because there is nothing to relate. This film is a rare hybrid that brings the movie up to date, tries to maintain continuity and has a twisted plot. As a psychological thriller it barley scratches the surface. However, there is a clear love triangle as the hub.

Yes, there is a quickie view of Max Von Sydow handing Lawrence a silver wolf's head cane.
Hugo Weaving did a good job of acting but I kept thinking "Elrond." Moreover, we wait for Anthony Hopkins' most famous line from "84 Charing Cross Road" (1987) where he says "Very nice, very tasty." If you are really looking for a psychological thriller with werewolves try "She-Wolf of London" (1946)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2013
C'est un bon film, très bon acteur, l'histoire est bien monté, les effets spéciaux bien réalisé, un bon film sur les lycans.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2012
Très bonne qualité d'image typé époque Angleterre Victorienne et bon son. Deux versions s'offrent à vous dans cet excellent film : La version cinéma et la version longue. Je vous conseille la version longue qui est tout simplement géniale. L'histoire est passionnante et très bien interprété par deux géants du cinéma.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2013
Superbe hommage aux cinéma d'horreur des années 50.Les acteurs sont excellents et les loups garou à l'ançienne sont terrible (et je suis difficile).Et les décors sont magnifique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2015
Wolfman est tout simplement un de mes films préférés : grands acteurs, excellente réalisation, effets spéciaux parfaits, atmosphère inquiétante à souhait, j'adore !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2015
tres bon produit la commande est conforme en tous points a mon attente je suis trés sastifait de ce produit
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2010
Que dire de cette version du Loup-Garou? Que l'on préfère "Le Loup-Garou de Londres" et ces effets à l'ancienne? Probable. Que Jack Nicholson nous impressionne plus, face à une Michelle Pfeifer à croquer? Peut-être, mais Jack Nicholson mérite un Oscar rien que pour ces sourcils! Que Bela Lugosi, lui au moins, nous faisait peur? Allez, disons que c'est une autre époque.

Je pourrais dire que je ne sais pas. C'est un bon film, une belle réactualisation dont le choix de placer l'histoire en pleine époque victorienne doit beaucoup. De bons acteurs, autant Hopkins que Del Toro. Des effets spéciaux réussis. Une bonne histoire. Et la mayonnaise ne prend pas. En fait, non, elle est juste un peu fade. Il n'y a pas ce petit supplément d'âme qui laisse un excellent souvenir. Je ne dis pas que le film laisse un mauvais souvenir ! En fait, c'est qu'il n'en laisse pas, de souvenir, justement.

En bref, on ne s'ennuie pas, mais on s'en souvient pas.
0Commentaire8 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Wolfman bénéficie d'un transfert 1080p de très bonne facture. En fait, on note peu de défauts et le contrat HD est rempli quasiment sur l'intégralité du métrage. A part un peu de bruit vidéo assez rare et relativement fugitif sur quelques arrières plans sombres, c'est un quasi sans faute. La définition est excellente et n'a pour limite que les conditions d'éclairage sombres sur la majorité des plans ce qui amoindri naturellement sensiblement l'impact HD. Cependant même dans de telles conditions et malgré quelques éléments difficiles à gérer comme la brume, l'image reste pleinement convaincante et d'une belle solidité. Le niveau de détails est assez élevé avec quelques gros plans des acteurs stupéfiants de netteté et de définition. L'aspect tridimentionnel dont bénéficient les meilleurs transferts est souvent palpable. La colorimétrie un brin désaturée est bien respectée et les noirs sont suffisamment denses ce qui était important car il y en a beaucoup. Un très léger grain argentique est ponctuellement légèrement visible et apporte un peu de chaleur à l'image la plupart du temps d'une belle limpidité. Les encodages audio sont très efficaces même si la Vo l'emporte sensiblement grâce à son encodage DTS HDMA, la VF devant se contenter du 5.1 DTS.
Bonus : scènes coupées, docu le retour de Wolfman, le créateur du monstre, les secrets des transformations, Wolfman déchainé et fonction BD Live.
Un blu ray chaudement recommandable pour qui apprécie ce métrage.
0Commentaire3 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles