Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 8,49
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

The Works - Remasterisé 2011

Queen CD
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
Prix : EUR 14,16 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
 Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux ou aux produits vendus par des vendeurs tiers sur la plate-forme Marketplace. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 19 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version MP3 de cet album sur Cloud Player. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 8,49.


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Queen

Discographie

Image de l'album de Queen

Photos

Image de Queen

Biographie

Après leur premier groupe nommé 1984, Brian May (guitare) et Tim Staffell (basse et chant) fondent Smile en 1968. Ils sont rejoints par le batteur Roger Taylor. Parallèlement à leurs études, le trio se produit en concert, assurant même la première partie de Pink Floyd ou de Yes.

Lorsque Staffell, jette l'éponge début 1970, ... Plus de détails sur la Page Artiste Queen

Visitez la Page Artiste Queen
349 albums, 26 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

The Works - Remasterisé 2011 + A Kind Of Magic - Remasterisé 2011 + Innuendo - Remasterisé 2011
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Détails sur le produit

  • CD (5 septembre 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Island
  • ASIN : B005ERWYAS
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 14.498 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. The Works - Tracks
2. Radio Ga Ga
3. Tear It Up
4. It’s A Hard Life
5. Man On The Prowl
6. Machines (Back To Humans)
7. I Want To Break Free
8. Keep Passing The Open Windows
9. Hammer To Fall
10. Is This The World We Created...?

Descriptions du produit

Critique

En 1984, Queen n’avait rien sorti de vraiment intéressant depuis quatre ans. Après The Game (1980), le groupe était parti en tournée en 1981, avait sorti le très décevant Hot Space (1982) et pris une année sabbatique en 1983. Queen était donc attendu au tournant par des fans impatients. Et c’est avec un bel album que revient le groupe. Certes, The Works n’est pas d’une grande originalité, mais il est en tout cas conforme à ce que l’on pouvait attendre du groupe : un mélange de pop et de rock bien balancé, avec une production léchée. Il reçoit d’ailleurs, chose rare, de bonnes critiques. L’album s’ouvre avec le single « Radio Ga Ga », tube de pop synthétique, qui a, au demeurant, plutôt bien vieilli, et qui s’impose comme un classique du groupe. Avec « Tear It Up », Brian May s’en donne à cœur joie, revenant à un hard rock que le groupe avait un peu délaissé. Quelque part entre « Tie Your Mother Down » et « We Will Rock You », le morceau est par instants un peu poussif, mais tout à fait efficace. En revanche, l’autre morceau de rock musclé, « Hammer To Fall », est une réussite complète et l’un des points forts de l’album ; il deviendra même un morceau majeur du répertoire scénique de Queen.

« It’s A Hard Life », l’un des hits de l’année, est une chanson d’amour dans le pur style de Freddie Mercury. Menée au piano, cette ballade baroque rappelle « Somebody To Love » et « Spread Your Wings », avec ses choeurs discrets et le beau solo de Brian May. Quant au jubilatoire et sautillant « I Want To Break Free », il donne lieu à un célèbre clip, dans lequel les membres de Queen apparaissent travestis – Freddie Mercury y est déguisé en pétasse moustachue !

« Man On The Prowl » est un rythm’n’blues très « fifties » (on pense un peu à Fats Domino) conduit par Freddie Mercury au piano et au chant, qui prend des accents et hoquets très rock’n’roll. Dans la lignée de « Crazy Little Thing Called Love », ce morceau rappelle l’amour jamais démenti de Mercury pour le rock’n’roll, genre dont le groupe a beaucoup repris de standards en concert depuis ses débuts. « Machines (Or Back To Humans) » (qui a assez mal vieilli) et « Keep Passing The Open Windows » sont plus anecdotiques, le premier dans un registre expérimental combinant rock et sythés, le second dans un registre pop un peu fade.

Queen conclut en beauté The Works avec une très belle ballade acoustique (« Is This The World We Created? ») interprétée en duo par Freddie Mercury au chant et Brian May à la douze-cordes acoustique. On note la présence, chose rare chez Queen, de deux chansons « politiques » : « Hammer To Fall » qui évoque la menace atomique, et « Is This The World We Created ? », ballade douce-amère évoquant l’absurdité de ce monde.

 

Mikaël Faujour - Copyright 2014 Music Story

Descriptions du produit

THE WORKS - REMASTERISÉ 2011

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du beau boulot... Quoi qu'on en dise. 29 décembre 2012
Par G. Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD
- Flinguer ce disque sous le presque seul prétexte que les machines prennent parfois le pas sur le son traditionnel de la batterie, c'est à mon sens avoir l'esprit étriqué.
- Descendre aussi le disque parce que Queen s'habille par endroit de sonorités Pop, là encore je dis que c'est toujours avoir l'esprit "rikiki". Et d'ailleurs, en quoi ce terme de Pop (contraction de Populaire faut-il le rappeler ?) devrait-il à chaque fois revêtir cet aspect ô combien dédaigneux de la part de certains amateurs de musiques ?: Le peuple c'est nous, c'est vous, c'est moi !

De toutes façons, et quelque soit ses détracteurs, Queen a heureusement toujours fait fit de ces très nombreuses critiques dont il a si souvent fait l'objet lors de chaque sortie d'un nouvel album. D'ailleurs, ce qui semble avoir échappé à certains (et aujourd'hui encore), c'est que l'une des grandes particularités du groupe, était justement de ne jamais s'enfermer dans un seul et même style ou dans un seul et même schéma. Du coup, il n'est pas étonnant qu'aucun de leurs albums ne se ressemblent vraiment. Prenez au hasard des oeuvres aussi divers que Innuendo, Jazz, The Miracle ou encore A night at the Opera, et vous reconnaîtrez que seul un groupe tel que Queen pouvait et osait se permettre de faire de tels grands écarts d'un titre à l'autre sans que la qualité d'une chanson ne prenne le pas sur une autre. Et ce, quelque soit les arrangements ou la durée de celle-ci.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La moustache triomphante 17 août 2013
Par Stefan TOP 50 COMMENTATEURS
Format:CD
A l'aulne de leurs catalogues respectifs, il n'est pas incorrect de comparer le Works de la Reine à l'Invisible Touch de Genesis. Pas que les musiques y soient particulièrement cousines, sauf à appartenir à la vaste sphère du pop rock grand public de ces 80s pour beaucoup maudites, mais ils participent indéniablement de la même démarche de "mainstreamisation" de formations jadis plus ambitieuses avec des résultats, commerciaux et artistiques, pas si dissemblables.

Oui mais, Queen a une rouerie et un sens de l'humour qui feront toujours défaut au progueux de Collins (qui y met pourtant du sien à dérider ses psychorigides collègues). Outre ce second degré si nécessaire, Queen part aussi d'une base musicale plus facilement adaptable à la "popisation" de leur aeuvre. Et puis, sur The Works, il y a surtout un catalogue d'imparables chansons dont un paquet de singles que vous avez forcément tous entendu : Radio Gaga, It's a Hard Life, I Want to Break Free et Hammer to Fall, soit quatre chansons sur les neufs composant l'opus, on peut dire que la moisson fut riche et résonne encore régulièrement sur les stations radiophoniques nostalgiques... Plus de trente ans après la sortie de l'album.

Mais est-ce du bon Queen ? Evidemment la réponse dépendra d'où l'on se place et ce qu'on attend, espère de la formation de Mercury & Co...
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Queen se remet au travail (enfin presque) 14 mars 2012
Par Nitroben
Format:CD
Après quelques albums plutôt dans le creux de la vague (en particulier Hot Space et la B.O de Flash [!!]), Queen se remet au travail en 1984 pour accoucher de The Works, un album imparable. Incontournable, même, pour celui qui apprécie le Queen des années 80. Sauf que Freddie Mercury me semble en retrait sur cet album... Impression toute à fait personnelle s'il en est, mais quand même.

Entre autres tubesques "Radio Ga Ga", "It's A Hard Life" ou "I Want To Break Free" (dont l'intro de la version album est différente de celle sur Greatest Hits II), on trouve les hard-rockés "Tear It Up" ou "Hammer To Fall" (qu'on retrouve aussi sur le Live At Wembley de 1986). Du lourd, donc.

Cet album, relativement court (moins de 38 minutes), a bénéficié en 2011 d'un (re)traitement sonore supervisé par Mrs May et Taylor "himselves"... Mouais. La différence n'est pas folichonne dans cette version remasterisée et le packaging n'évolue pas.

Quant à la musique du disque, tout fan de Queen en connait la majeure partie. A titre personnel, j'aime bien le méconnu et très organique "Machines (or 'Back To Humans')" co-écrits par May et Taylor. Une rythmique programmée en mode "synthé des années 80", une guitare tout en finesse et un chant très "Freddie Mercury en solo" ! J'ai, régulièrement en écoutant ce titre, l'impression que "Mr. Bad Guy" n'est pas loin (c'est la période qui veut ça), ce qui me fait d'autant plus regretter l'impression que Freddie n'est pas tout à fait là...
Trois titres écrits (sur neuf, c'est vrai) mais des titres relativement légers, si on excepte "It's A Hard Life".

Heureusement, l'un des plus grands chanteurs de tous les temps saura se rattraper un peu après... Avec une certaine magie !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
ARRAY(0xb8579ec4)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?