D'occasion:
EUR 4,52
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par TUNESUS
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Vendeur américain. CD, DVD, jeux vidéo, disques vinyles et plus! Livraison rapide! Tous les articles garantis!
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Them Crooked Vultures
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Them Crooked Vultures Import


Voir les offres de ces vendeurs.
8 d'occasion à partir de EUR 3,97

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Them Crooked Vultures

Discographie

Image de l'album de Them Crooked Vultures

Photos

Image de Them Crooked Vultures

Biographie

Quand la nouvelle arrive en juillet 2009 dans les colonnes du New Musical Express, il est tentant de croire à un canular, mais le projet s'avère bien réel : Them Crooked Vultures est le nom d'un nouveau combo de choc qui associe trois grandes figures du rock.

Vautours du rock

Dave Grohl (leader de Foo Fighters) invite le vétéran John Paul ... Plus de détails sur la Page Artiste Them Crooked Vultures

Visitez la Page Artiste Them Crooked Vultures
Toute la musique, 8 photos, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (17 novembre 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B002TUU2XE
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (35 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 57.896 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Critique

C’est le buzz de l’année 2009. Déjà en 2005, Dave Grohl (Nirvana, Foo Fighters) annonçait un projet musical fabuleux avec John Paul Jones (ex bassiste du mythique Led Zeppelin) et Josh Homme, tête chercheuse du rock américain et leader de Queens of the Stone Age. Le projet se fit attendre jusqu’à l’été 2009 où ce « supergroupe » créa l’engouement au festival parisien de Rock en Seine, sous le pseudonyme de « Petits Pois », histoire de continuer à faire monter la sauce…  

Puis vint le dénouement de cette habile opération marketing : à la sortie du disque de Them Crooked Vultures, on découvre un son âpre, rugueux, savant mélange entre stoner et rock à papa… Pas étonnant quand on réunit John Paul Jones à la basse, Dave Grohl à la batterie et Josh Homme au chant et à la guitare. L’album s’ouvre sur un titre au son très garage avec le titre « No One Loves Me and Neither Do I », avant de s’envoler vers un rock énergique empruntant plus au stoner et au gros rock qui tache avec le galvanisant « New Fang ». La vélocité imposée par le trio magique ne cesse d’évoluer sur la suite du disque, notamment grâce au puissant « Mind Eraser (No Chaser »), au sautillant « Gunman », l’un des points culminants de l’album, et à l’hypnotisant « Spinning in Daffodils ».  

Comme tous les albums de « supergroupes », Them Crooked Vultures ne tient cependant pas toutes ses vaines promesses. Quelques titres moins bien sentis font de ce disque un album rock de bonne facture, mais qui n’a rien d’exceptionnel. Si la « dream team » que représente Them Crooked Vultures séduit grâce à ce son grandiloquent et puissant, il n’en reste pas moins que ce premier album homonyme relève plus de la bonne anecdote qu’autre chose. L’Histoire du rock retiendra certainement l’intention, mais pas forcément la musique.  



Arnaud De Vaubicourt - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par ToYonos le 17 novembre 2009
Format: CD
J'attendais cet album depuis fin août, date à laquelle je les avais vu à Rock en Seine, dans le cadre d'une série de concerts surprises durant lesquels le groupe s'était enfin montré au grand public.

Super Groupe annoncé en catimini par Grohl en 2005, on retrouve le talentueux Josh Homme, John Paul Jones de Led Zep et le tout aussi doué Dave Grohl. Ces 3 là nous ont concocté une petite bombe qui marquera assurément l'année 2009 dans le paysage Rock.

Je ne vais pas me lancer dans une description minutieuse de l'album mais chaque morceau apporte quelque chose, on ressent diverses influences, bien sûr celle de Queens of the Stone age (forcement avec Homme en lead guitar et vocal) mais aussi Led Zep et retrouver Grohl derrière les fûts avec son frappé si particulier est un vrai plaisir !

Une préférence personnelle pour des pistes comme Gunman, No One Loves Me & Neither Do I, Caligulove et Reptile mais tout l'album est vraiment criant de cohérence, d'inventivité, de fraîcheur et on prend un plaisir inouï à l'écouter en boucle !
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. Vincent le 7 août 2010
Format: CD Achat vérifié
Généralement les supers-groupes regroupant des musiciens de plusieurs formations de légende suscitent la contreverse.
Them Crooked Vultures n'échappe pas à la règle avec John Paul Jones, Dave Grohl et Josh Homme, c'est trois générations de musiciens qui se réunissent(quoique je pense entre ces deux derniers il ne doit pas avoir une grande différence).
En tout cas dès la sortie de cet album les avis sont partagés et ceux des internautes d'Amazon aussi!
C'est une appréciation à froid que j'essaie de faire aprés la parution de cet opus c'est à dire il y a plus de six mois.
D'abord un constat s'impose, je trouve que cet album n'est pas facile d'accés pour l'auditeur.
J'ai fait plusieurs écoutes intensives pour donner un avis.
D'emblée, deux titres redoutables ouvrent ce disques "No one loves me & neither I do" et "Mind eraser, no chaser", rhythmiques à coups de marteau-pillon à tendance Zeppeliniennes avec pour orbite le jeu sensationnel de John Paul Jones à la basse.
"New Fag" ça défouraille sec avec la batterie d'un Dave Grohl déchaîné sur un rythme ternaire proposé par ses deux compères.
"Deadend friends" Original avec une mélodie psyché couplé d'un riff Stonien par Josh Homme.
"Elephants", intro électro-choc avec un groupe compact et efficace générant climat lourd pour ne pas dire "Doom" pour déboucher sur une belle assise mélodique.
"Scumbag Blues", ambiance Hendrixienne avec la voix de falsetto de Josh Homme entrecoupé de séquences Funcky. Joussif.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par CORNU le 16 septembre 2013
Format: CD Achat vérifié
A l'écoute de ces drôles d'oiseaux, on se dit qu'avec une escadrille pareille, il n'est pas question de vol en rase motte. Dès les premières mesures, nous décollons pour une altitude stratosphérique là où s'égaient les grands ducs du Rock'n'roll. On peu être agacé par le coté "je vais vous montrer à quel point je suis un musicien d'exception", un tantinet démonstratif du savoir faire de ces bêtes à plumes. Mais la force la puissance (bien aidée par la production de Alan Moulder, qui collabore avec tout ce que le monde des sons supersoniques peu compter), la force dégagée par le groupe, Dave Grohl en tête, ne peut que nous prendre et nous envoyer valdinguer au firmament de la musique. Bref durant tout le disque, ça envoie du bois très fort et il n'est pas question de vol stationnaire. Comme le rapace font sur sa proie, le groupe vous tombe dessus à chaque morceau et chaque écoute vous fait vivre une expérience particulièrement intense. Attention au décollage, sensations garanties.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cold Hand le 4 décembre 2009
Format: CD
Quand on réunit trois demi-dieux de la bonne musique comme John, Josh et Dave, on peut, fébrilement, espérer qu'il en sorte du bon, voire de l'excellent. Mission totalement accomplie pour ce premier album, on en redemande ! C'est d'ailleurs le principal problème selon moi dans la mesure où il s'agit là d'un "supergroup" : Dave Grohl a toujours du boulot avec les Foo Fighters, Josh Homme avec les Queens et les Eagles of Death Metal... Autrement dit, on risque d'attendre le second album un bon moment. Bah, profitons déjà de celui-la !

Attention tout de même, plusieurs tracks demandent méchamment à être domptées... la première écoute peut laisser perplexe, mais croyez-moi, après trois ou quatre écoutes, on ne peut plus s'en passer. Vous êtes prévenus :)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Guillot le 29 janvier 2010
Format: Album vinyle
On vous dira que 2009 c'était une grande année musicale. Mais quand vous vous posez la question des albums sortis cette année qui traverseront le temps... le bât blesse. Alors en 2009, non la musique n'a pas été grandiose, non il n'y a pas eu beaucoup de bons groupes et beaucoup de bons albums (d'ailleurs ces deux constats s'appliquent aux années 2000 en générale) ' sauf si vous considérez que le rock ce sont les bandes de chiffes molles comme Arctic Monkeys et autres guignols qui font les couvertures des Inrocks (et que les Inrocks c'est un mag' Rock'n'Roll, muah ha ha).
Maître Howlin' Wolf disait: "When you come down to the blues, I'm gonna show you how to play the blues. Now you just sit here and watch me". C'est une formule que Josh Homme, entre deux pistes, aurait très bien pû gueuler, sauf qu'ici ça touche le Rock. Le vrai, le pur et dur, celui qui pue la sueur et le travail bien fait. Oui, Them Crooked Vultures mérite ses cinq étoiles, d'autant plus que le niveau est ici tellement élevé qu'il est pour la plupart incompris (normal, on est en 2010).
Je vous met au défi de trouver dans tous les groupes Londoniens actuels (ceux qu'on voit dans Canal+) une section rythmique si lourde, si incisive, si crade. Je vous met au défi de trouver un autre bassiste qui peut groover avec une basse qui claque des portes dans votre tronche. Enfin, que dire de la batterie ? Un journaliste, concernant Dave Grohl, a une fois très subtilement fait la comparaison suivante: Il frappe sur sa batterie comme si elle avait violée sa mère.
Tout y est dans cet album. C'est un échappatoire à la soupe actuelle, ou des mecs n'ont pas peur de jouer fort.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?