Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
There'S A Riot Goin' On a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • There'S A Riot Goin' On
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

There'S A Riot Goin' On


Prix : EUR 9,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
27 neufs à partir de EUR 3,79 6 d'occasion à partir de EUR 3,79

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Sly and the Family Stone

Discographie

Image de l'album de Sly and the Family Stone

Photos

Image de Sly and the Family Stone

Biographie

Sylvester Stewart naît à Dallas en 1944. Dès 4 ans, Sylvester chante le gospel. Son premier 45 tours date de 1952, «Sly» l'enregistre avec ses frères et sœurs, la formation s'appelle les Stewart Four. Suivent deux 45 tours, faits en 1959 à Los Angeles sous le nom de Stewart Brothers, «The Rat / Ra Ra Roo» et «Sleep ... Plus de détails sur la Page Artiste Sly and the Family Stone

Visitez la Page Artiste Sly and the Family Stone
71 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

There'S A Riot Goin' On + Mothership Connection
Prix pour les deux : EUR 18,99

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (7 avril 2008)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Epic
  • ASIN : B0013384JW
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.732 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Luv n' haight
2. Just like a baby
3. Poet
4. Family affair
5. Africa talks to you ("the asphalt jungle")
6. There's a riot goin' on
7. Brave & strong
8. (you caught me) smilin'
9. Time
10. Spaced cowboy
11. Runnin' away
12. Thank you for talkin' to me, africa
13. Runnin' away
14. My gorilla is my butler
15. Do you know what?
16. That's pretty clean

Descriptions du produit

Descriptions du produit

CD ..On / Reissue In Jewelcase / Remastered W/4 Bonustrack

Critique

Deux pochettes pour cet album au cynisme mal compris. Pour la Family Stone, l’heure des désillusions à sonné. En 1971, des idéaux que l’on croyait libérateurs ont ouverts la porte à l’émeute. Le contraste entre une pochette montrant le groupe dans un de ses meilleurs moments, et un titre inquiétant : «There’s a Riot Goin’ On» est annonciateur de la fin d’une époque. La formation d’origine vit elle-même ses derniers instants : «Family Affair», grand moment de soul et de funk cool, annonce la rupture. La boîte à rythme se substitue à la batterie de Greg Errico (qui n’est sûr d’avoir joué que sur «Africa Talks to you»), et Larry Graham laisse à Sly une bonne part du jeu de basse.

Il faut dire que parmi les nombreux musiciens ayant venu aider Sly Stone (Billy Preston, Miles Davis, Herbie Hancock…), peu arrivent à le suivre. Enfermé dans le grenier-studio de sa résidence de Bel Air, ceinturée de groupies et de dealers, il enregistre des kilomètres de bandes, le jeu consistant à retenir le meilleur de ce que lui dicte son cerveau embrumé. Le résultat est trouble, bourré d’overdubs, arrangé à l’extrême mais brûlant comme la lave. Sly, drogué, y développe un chant désespéré, teinté d’ironie et de cynisme. Au final, Riot aura pris à Sly Stone deux ans de travail dans des conditions exceptionnelles (un budget d’1M$). Ce n’est pas un album facile : c’est un album essentiel, ouvrant une nouvelle porte au funk, celle qui mènera de nombreux groupes vers le hard funk.     

Guillaume Enard - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

22 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zardoz le 26 mai 2007
Format: CD
Totalement paranoïaque, sombre, désabusé, There's A Riot Goin' On, sous sa pochette représentant le drapeau américain, est le disque le plus important de l'histoire du funk. Mieux, de la musique noire. Parce que tout le futur du funk est là. Et même plus.

Sorte de réponse méchante (de part son titre) au What's Going On de Marvin Gaye, sorti quelques mois plus tôt, l'album de Sly & The Family Stone (au fait, c'était vraiment une famille !) est original à plus d'un titre. Pour tout dire, le morceau-titre ne dure même pas une seconde (véridique, le morceau-titre n'existe pas), ce qui pourrait signifier qu'en réponse à la question de Marvin Gaye (que se passe-t-il ?), la réponse serait : 'rien, mon frère'.

A part une baston qui se prépare.

En 1971, Sly Stone (à qui Mme de Fontenay n'a rien à envier en ce qui concerne les chapeaux...) n'est plus que l'ombre de lui-même. Ravagé par la cocaïne, il sombre dans la parano, la déprime, la petite folie. Brian Wilson du funk. Se plaint que le nouveau morceau enregistré est le même que celui qu'ils viennent de finir, alors que ça en est un autre.

Sur le disque, sa plongée dans la poudre est ressentie assez souvent par l'auditeur. "Spaced Cowboy" est ahurissante. Sur ce titre peu chanté, Sly pousse des yodellements, des cris tyroliens. Effarant. Sur d'autres titres, il pousse des cris, des onomatopées, qui en disent long sur son état mental (car tout fut sans doute enregistré avec un Sly en perpétuel trip de coke) : "Just Like A Baby", "Time", "Luv'n'Haight"...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dale Cooper TOP 500 COMMENTATEURS le 25 décembre 2008
Format: CD
Que reste t-il de There's A Riot Going On, presque quatre décennies plus tard ?...
Une sorte de joyau noir, inoxydable, indépassable, apogée d'un groupe à l'identité si forte et atypique qu'il se retrouva pour ainsi dire, piégé dans ses propres retranchements.

Ce monument de la musique populaire américaine, doté d'un son magnifiquement "sale" et d'un charme délicieusement underground, a souvent été victime de la fascination malsaine de certains fans pour la petite histoire - teintée d'abondantes prises de drogues - qui l'accompagne.
Or, l'essentiel réside purement et simplement ( et une fois de plus, après A Whole New Thing, Dance to the Music, Life, Stand! ) dans une qualité d'écriture bluffante, des arrangements ahurissants, et une maîtrise totale du collectif. Le groupe était pourtant au bord de l'implosion.

Quoi qu'il en soit, rien ne laisse indifférent ici, tout est source de plaisir, d'excitation, d'amusement.
"Luv'n Haight", jeu de mots malin en hommage au fameux quartier Haight-Ashbury de San Francisco, fief de la Family Stone et Janis Joplin, pour ne citer qu'eux, est mis en relief par les zébrures acides de la guitare wah-wah de Freddie Stone.
On adore tout autant "Just like a Baby", soul chaloupée et vaporeuse qui ensorcelle durablement, le groove spartiate de "Poet" et ses paroles sans appel ( "My only weapon is my band" ), ou "Family Affair", friandise funk version soft, avec un Sly plus rauque et brumeux que jamais, sur un thème simple mais entêtant.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 8 mai 2014
Format: CD Achat vérifié
Mai 1971 Marvin Gaye sort son chef d'aeuvre absolu, What's Going On, album politique dont les notes d'espoir sont sans aucun doute influencées par le positivisme humaniste de Martin Luther King. Même pas une demi-année plus tard, Sly Stone, un tout autre genre d'animal, semble lui répondre, Malcolm X musical du Luther Gaye, There's a riot goin' on. Lucide, le gars.

Et bouillant album de rupture ou la contestation joyeuse de Stand! se mue en colère sourde. Parce qu'en ces seventies commençantes, Sly n'est plus tout à fait le même, et l'Amérique plus tout à fait la même non plus.
Parce que, dans l'Amérique des années 70, les luttes sociales, raciales et sociétales ne se sont pas éteintes, elles ne font, de fait, que se radicaliser à mesure que les différents camps s'organisent, idéologiquement comme matériellement, et parce que Sly commence à sérieusement souffrir des addictions qui l'éloigneront petit à petit des spotlights, et d'enregistrements de qualité. Mais nous n'en sommes pas là, Sly et son collectif multiracial sont toujours une fantastique machine à groover avec le poing dressé et la menton haut, apanage d'une jeunesse ne se suffisant pas d'un ordre établi claustrophobe. Ca nous donne un album notablement plus sombre, plus extrême même quand il se frotte à des thèmes plus frivoles, véhiculant la violence de la résignation comme peu réussirent à le faire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?