undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Thorgal - Tome 28 - Kriss de Valnor et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Thorgal, tome 28 : Kriss ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par LCO
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: 1ère édition. Notre Librairie expédie les livres tous les jours dans un emballage protecteur (enveloppe bulle ou boite carton) dans les 24 H maxi après votre commande.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 4 images

Thorgal, tome 28 : Kriss de Valnor Relié – 23 octobre 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 12,00
EUR 12,00 EUR 7,46

Découvrez toute la série Thorgal

thorgal
Retrouvez toute la série Thorgal !

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Thorgal, tome 28 : Kriss de Valnor + Thorgal, tome 27 : Le Barbare + Thorgal, Tome 29 : Le Sacrifice
Prix pour les trois: EUR 36,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Convaincue du décès de son époux et voulant regagner son Northland natal, Aaricia tente vainement de s'évader du palais qui la retient prisonnière. Son obstination à s'échapper lui vaut bientôt d'être forcée à travailler avec ses enfants dans les mines d'argent. Leurs conditions de détention s'annoncent d'autant plus pénibles qu'ils seront soumis aux ordres d'une gardienne qu'ils connaissent bien : la cruelle Kriss de Valnor !

Biographie de l'auteur

A priori, rien ne destinait Jean Van Hamme à devenir le scénariste le plus lu de la bande dessinée franco-belge actuelle. Rien si ce n'est une indéfectible envie de raconter des histoires ! À tel point qu'il abandonne une brillante carrière d'ingénieur commercial, au sein de diverses multinationales. Avant cela, en 1968, Jean Van Hamme avait toutefois réussi à ramener l'un des maîtres de la BD, Paul Cuvelier, à sa table à dessin en signant pour lui différents scénarios. Une expérience concluante, qui l'entraîne à multiplier les collaborations avec les plus grands dans les années qui suivent. Au fil des ans, Van Hamme signe un nombre incroyable de séries, qui deviendront autant de succès retentissants. Il est capable de passer du folklore nordique de « Thorgal » à l'espionnage moderne de « XIII » ou « Largo Winch », ou de reprendre avec brio un monument tel que Blake et Mortimer. Très éclectique, il creuse pourtant certaines thématiques au sein d'une oeuvre des plus denses : ainsi, ses héros le sont souvent malgré eux (Thorgal, Histoires sans héros), accrochés par un univers hostile (Thorgal, Largo Winch, Rani) ou une quête d'identité (XIII, Western) persistante. Si, aujourd'hui, il entend se consacrer davantage au roman, au théâtre et à la télévision, Jean Van Hamme reste une pierre angulaire du 9e art. En attestent ses multiples prix et autres décorations officielles, et son activité de président du Centre Belge de la Bande Dessinée.

S'il fallait résumer Grzegorz Rosinski en un mot, ce serait « mouvement ». Artiste devant l'éternel, on ne lui connaît qu'une seule crainte : celle de s'enfermer un jour dans un style identifiable. Aussi, depuis ses premiers dessins, publiés à l'âge de 16 ans, il n'a cessé d'évoluer, d'avancer dans sa quête graphique. Son diplôme des Beaux-Arts de Varsovie en poche, il devient la vedette et le directeur artistique de "Relax", le premier magazine de BD polonais. Mais il lui faut toujours aller voir ailleurs, et il débarque en Belgique en 1976, désireux de s'essayer au franco-belge. Après un premier album avec Mythic, il rencontre Jean Van Hamme, lequel lui écrit "Thorgal", la grande saga fantastique qui propulsera leurs deux carrières sur orbite. Et, si Rosinski est fidèle à ses collaborateurs et à son lectorat, il est également doué d'une force de travail considérable, qui lui permet d'alterner sa série-phare avec diverses collaborations : "La complainte des landes perdues", avec Dufaux, "Le Grand pouvoir du Chinkel", sur un scénario de Van Hamme ou Hans, avec Duchâteau, n'en sont que quelques exemples. Désireux d'avancer dans sa quête de représentation de la matière, il abandonne ensuite la plume pour la peinture à l'huile. C'est avec cette technique qu'il réalise "La vengeance du comte Skarbek", sur une histoire d'Yves Sente. À partir de 2010, tout en continuant la saga d'origine, Grzegorz Rosinski supervise "Les Mondes de Thorgal", différentes séries parallèles scénarisées par Yves Sente et Yann, et mises en scène par Giulio De Vita et Roman Surzhenko. Jusqu'à la prochaine expérimentation...



Détails sur le produit

  • Relié: 48 pages
  • Editeur : Le Lombard; Édition : ed_originale (23 octobre 2004)
  • Collection : Thorgal
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2803620030
  • ISBN-13: 978-2803620036
  • Dimensions du produit: 29,5 x 22,4 x 0,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 20.481 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Première phrase
AYANT REUSSI A ECHAPPER AU DESERT, THORGAL ET LES SIENS SONT VENDUS COMME ESCLAVES AU GOUVERNEUR DU PONANT, UNE PROVINCE ELOIGNEE DE L'EMPIRE ROMAIN D'ORIENT. Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par K. P. Maalej le 25 octobre 2004
Format: Relié
Cet album est vraiment surprenant par plusieurs aspects. On y découvre une Kriss qu'on ne connaissait pas sous ce jour. Pour autant, malgré la quasi-absence de Thorgal qui devrait laisser plus de place à la rivalité Kriss-Aaricia, on sent le scénario à l'étroit, les changements sont un peu trop soudains, semblent un peu trop faciles. Bref, le bon et le moins bon se côtoient dans cette nouvelle aventure, et je pense que l'on ne pourra juger vraiment de ce tome que lorsqu'on aura compris où les auteurs vont nous mener la prochaine fois. À suivre donc dans "les Sacrifices"... rendez-vous dans deux ans ?
Quatre étoiles quand même, car le dessin est magnifique et que ça reste malgré tout un Thorgal.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Olivchav le 27 octobre 2004
Format: Relié
En bon fan de Thorgal, je ne peux pas dire que ce numéro m'ai particulièrement fait vibrer. Les changements de situation des différents personnages sont beaucoup trop rapides, on passe de lieux en lieux sans vraiment de continuité et on n'apprend pas grand chose.
Cependant, ce que Kriss laisse à Aaricia dans ce tome nous permet malgré tout d'espérer de belles aventures pour les prochains numéros.
On ne sait pas trop où Van Hamme va nous emmener, mais on peut penser que de nouvelles histoires intéressantes peuvent resurgir.
Très critique sur le scénario, ce tome 28 ne vaut pas mieux que 3 étoiles, à mon goût!... Mais à lire, car cela reste THORGAL !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par qsrfa8 le 27 octobre 2004
Format: Relié
Mieux que les précédents: plus de rythme, et enfin un épisode qui apporte quelque chose à la saga, pas simplement une histoire interchangeable avec d'autres.
On peut reprocher de la redite dans les situations par rapport à d'anciens albums, mais bon, on veut du Thorgal, on a du Thorgal.
Amateurs de Kriss de Valnor, vous apprécierez ces retrouvailles: le paradoxe "ami/ennemi" qui fait l'originalité du personnage (et auquel la série doit beaucoup) y est développé comme jamais, même si cela laisse un peu sur sa faim. Il aurait fallu passer plus de temps là dessus, que, disons, dans "le Royaume sous le sable".
Un bemol toutefois: une scène scabreuse avec Aaricia, faute de goût impardonnable, qui n'est pas du tout dans le ton de la série et qui en plus ne colle pas au personnage. Comme si XIII ou Largo Winch avait déteint sur cette saga familiale ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bruce Tringale TOP 500 COMMENTATEURS le 25 avril 2012
Format: Relié
C'est ainsi ! Le héros pur et généreux fait souvent équipe avec l'antihéros sombre et tourmenté . Celui qui , plus réaliste , plus enclin à se salir les mains et du fait d'une vie tourmentée n'hésite pas à proclamer que la fin justifie les moyens .
Cyclope le chef charismatique des Xmen argue déontologie sur le terrain avec le terrifiant Wolverine ; Luke le chevalier sans peur et sans reproche doit s'allier avec le contrebandier Han Solo ; Goku doit fusionner avec son frère ennemi Vegeta .
Dans Thorgal , c'est une femme , Kriss de Valnor qui cristallise ces passions , alors que rarement dans une BD un héros se sera coltiné autant de salauds mémorables .
Belle , redoutable guerrière , intelligente , courageuse , Kriss peut être aussi cynique , impitoyable et sans scrupules . Elle est finalement pour Thorgal comme le sparadrap du capitaine Haddock , le seul personnage dont notre héros , pour la plus grande joie du fan , n'arrive pas à se débarrasser .
Kriss incarne la possibilité d'une vie égoïste , aventureuse et excitante que Thorgal s'interdit par scrupule moral . Or en dépit de ses gages de bonnes volontés , une parcelle des pensées de notre héros rêve d'évasion. Rappelez vous dans la galère noire , lorsque celui ci fuyait à cheval les plaintes de sa femme enceinte .
Lorsque en 2OO4 parait cet album , nombreux sont les déçus de la série qui au bout de 25 ans n'en voient plus la fin . A l'époque , il n'était pas question de donner la main à Sente pour poursuivre la série .
Lire la suite ›
7 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
27 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par julien le 10 octobre 2004
Format: Relié
oui, thorgal est une série monumentale. oui, c'est justifié si elle a reçu différents prix... je trouve personnellement qu'avec l'album "le royaume sous le sable", les auteurs semblent en manque d'inspiration. il suffit de relire l'épopée de "Shaigan sans merci" pour revenir à une situation où Aaricia est prisonnière de Kriss de Valnor.
avec "le royaume sous le sable", les auteurs nous replongent dans un réchauffé d'histoire extra-terrestre, qui n'apportent pas grand chose de plus à l'intrigue. avec "le barbare", j'ai eu l'impression de re-lire "les archers" ou "les trois vieillards..." maintenant, on nous replonge dans "la marque des bannis"...
bien, mais on reste un peu sur sa faim. à voir où les auteurs veulent nous mener. peut être pourra-t-on être critique plus tard, dans quelques albums...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?