EUR 8,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Thursday Next, Tome 4 : S... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Thursday Next, Tome 4 : Sauvez Hamlet ! Poche – 20 novembre 2008


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 10,50 EUR 7,90
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,80
EUR 8,70 EUR 5,35


Découvrez notre boutique 10/18.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Thursday Next, Tome 4 : Sauvez Hamlet ! + Thursday Next, Tome 3 : Le Puits des Histoires Perdues + Thursday Next, Tome 5 : Le Début de la Fin
Prix pour les trois: EUR 26,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Un Minotaure crétois au Nebraska

La Jurifiction est le nom donné à l'institution qui exerce la police à l'intérieur des livres. Forts du service des renseignements du Grand Central du Texte, les agents de la Jurifiction travaillent sans relâche au maintien de la continuité narrative dans tous les livres existants, mission quelquefois ingrate. Le plus souvent, ils ne peuvent compter que sur leurs ressources personnelles pour tenter de concilier le projet initial de l'auteur avec les attentes des lecteurs dans le cadre strict et largement inutile des règles bureaucratiques édictées par le Conseil des Genres. Moi qui ai dirigé la Jurifiction pendant plus de deux ans, j'ai toujours été frappée par la diversité des tâches : un jour, il fallait convaincre Darcy, maladivement timide, de sortir des toilettes, et le lendemain, je devais déjouer les plans des Martiens prêts à envahir pour la énième fois Barnaby Rudge. C'était un défi permanent, aux multiples rebondissements. Mais une fois que l'étrange et l'insolite devient monnaie courante, c'est l'ordinaire qui finit par vous manquer.

THURSDAY NEXT
Chroniques de la Jurifiction

Le Minotaure nous créait des problèmes qui dépassaient largement son importance littéraire. Tout d'abord, il s'était évadé du livre-prison l'Epée des Zénobiens, un roman de fantasy, pour nous mener en bateau de récit en récit. Toutes les tentatives de le capturer se révélaient vaines. La créature mythologique, mi-homme mi-bête, fils de la reine Crétoise Pasiphaé, avait été repérée dans Au Galop ! un mois seulement après son évasion.
Comme, à l'époque, nous tenions encore à le prendre vivant, nous lui avions injecté à l'aide d'une fléchette une petite dose de Grossefarce. En principe, il suffisait de suivre à la trace les tartes à la crème et autres collisions avec un lampadaire survenant dans les livres pour arriver jusqu'au monstre cannibale. Il s'agissait d'un procédé expérimental qui, malheureusement, se solda par un échec retentissant. Outre la fameuse réplique de Lafeu à propos de la crème anglaise dans Tout est bien qui finit bien et l'absurde épisode de la chaise à roulettes dans Pickwick, on ne releva pas grand-chose. Soit la Grossefarce n'était pas assez forte, soit elle avait été désamorcée par l'aversion innée du Monde des Livres pour les gags visuels.
Quoi qu'il en soit, nous le cherchions toujours deux ans plus tard dans les romans-westerns, parmi les troupeaux de bétail où le Minotaure se sentait le plus à l'aise. Ce fut ainsi que le commandant Bradshaw et moi-même arrivâmes au sommet de la page soixante-treize d'un obscur roman populaire des années trente intitulé La Mort au ranch Double X.
- Qu'en dites-vous, ma grande ? demanda Bradshaw dont le casque colonial et le costume de safari étaient parfaits pour les étés chauds du Nebraska.
Il avait une bonne tête de moins et quarante ans de plus que moi. Sa peau tannée et sa moustache blanche comme neige étaient un héritage de longues années en Afrique coloniale; il était le héros d'une série de vingt-trois romans dont la dernière publication remontait à 1932 et la dernière lecture à 1963. Contrairement à la plupart des personnages de fiction, le commandant Bradshaw ne se définissait pas en termes de popularité. Après une existence tumultueuse et entièrement fictive passée à défendre l'Afrique de l'Est contre une horde d'ennemis improbables et à tuer tous les animaux possibles et ima­ginables, il jouissait à présent d'une retraite bien méritée et était très demandé à la Jurifiction, où sa bravoure et sa connaissance du Monde des Livres constituaient un atout inestimable.
Il désignait un panneau défraîchi qui indiquait la proximité d'une bourgade au nom optimiste de Provi­dence, 2 387 habitants.
La main en visière, je regardai autour de moi. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Retour à Swindon, dans le Monde Extérieur, pour la célèbre détective littéraire Thursday Next désireuse d'offrir à son fils, Friday, une vie paisible. Mais ce retour dans la réalité lui réserve bien des surprises : d'abord, elle n'aurait jamais dû accepter d'embarquer Hamlet. Rongé par ses états d'âme et tellement soucieux de savoir ce que les gens pensent de lui, il s'incruste chez les Next, flirte avec Lady Hamilton, pendant qu'en son absence, Ophélie fomente une révolution dans la pièce éponyme de Shakespeare. En fait de vie calme, Thursday aura à peine quelques jours pour régler le problème Hamlet, récupérer Landen, son mari éradiqué par Goliath, et empêcher le redoutable Yorrick Kaine de déclencher un cataclysme planétaire. Sauver le monde ! Pas de problème, Thursday a l'habitude... mais qui va garder Friday ?


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Thursday Next, Tome 4 : Sauvez Hamlet ! contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 471 pages
  • Editeur : 10 X 18 (20 novembre 2008)
  • Collection : Domaine étranger
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 226404862X
  • ISBN-13: 978-2264048622
  • Dimensions du produit: 18 x 2,9 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 15.551 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
8
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par cathulu TOP 500 COMMENTATEURS sur 15 décembre 2008
Format: Poche
"Eh bien, ce matin, j'étais sur les traces d'un animal mythologique en suivant la piste des tartes à la crème à travers l'Ouest, et cet après-midi, un croiseur cuirassé du XXVIème siècle atterrit dans le Nebraska. Vous en trouvez pas ça insensé, vous ? "Non, puisque celle qui s'exprime ainsi c'est la fameuse Ospec Thurday Next qui va (un peu) raccrocher les crampons et quitter le monde agité de la fiction pour rentrer chez sa mère, le petit Friday sous le bras. Elle trouvera également sa grand-mère qui ne pourra mourir qu'après avoir lu les 10 classiques les plus ennuyeux...
Evidemment, entre deux tranches de battenberg cake, un duel entre cow-boys, une apparition de Saint (pas si saint que ça d'ailleurs...), un dictateur qui veut détruire tous les livres danois et une partie (cruciale pour le sort de l'humanité) de croquet , jeu beaucoup plus percutant qu'on pourrait le croire, Thursday devra aussi essayer de récupérer son mari, tout en essayant de supporter les tergiversations du véritable Hamlet...Mine de rien l'auteur nous alerte sur certains dangers, hélas toujours d'actualité et ce n'est pas pour gâcher notre plaisir, loin s'en faut.
J'ai retrouvé, après la petite baisse de régime du volume précédent, le monde foufoufou de Jasper Fforde avec un plaisir sans égal. Inventivité, rythme trépidant, on ne s'ennuie pas une minute ! Mention spéciale pour les fac-similés d'articles ouvrant chaque chapitre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par FrankGTH TOP 1000 COMMENTATEURS sur 12 novembre 2009
Format: Poche
Après avoir sauvé le monde des livres (Le Puits des Histoires Perdues), cette chère Thursday Next va maintenant devoir sauver son monde à elle. Pas facile quand on arrive avec un bébé et un Hamlet déboussolé dans les bagages. Surtout qu'elle doit composer avec un compte en banque qui a tout du trou noir, un mari toujours inexistant, un Goliath aux ambitions toujours aussi destructrices, et un Yorrick Laine qu'elle semble être la seule à voir sous son vrai jour. Et je ne vous parle pas de son nouveau poste de manager des maillets de Swindon afin d'aider à la réalisation d'une étrange prophétie...

Toujours aussi foisonnant et débordant d'imagination et de délires en tous genres, ce quatrième tome reste un vrai bonheur à lire pour peu qu'on arrive à rester concentré, car avec tout ces personnages qui apparaissent et disparaissent et ce temps qui est loin d'être un long fleuve tranquille, pas toujours facile de savoir où on en est.

En tout cas pour ceux qui ont aimé les précédents, aucune hésitation c'est toujours aussi bon, et il est sûr que je plongerais dans le suivant, Le début de la fin, dès que je l'aurais en main.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ln2Thil sur 21 juin 2010
Format: Poche
Ce 4ème tome des aventures de Thursday Next est vraiment excellent. Flemme de le lire en anglais mais la traduction est très très bonne, les noms des personnages en eux-mêmes valent le détour, et la vie de Thursday de plus en plus déjantée ! L'auteur ose tout, avec un auteur médiocre, ça pourrait virer au grand n'importe quoi, mais là c'est brillant, jubilatoire ! Son imagination débridée nous transporte et je m'en vais me plonger avec délectation dans le 5ème volet de cette drôlissime série littéraire. A LIRE ABSOLUMENT !!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par missparker76 sur 15 août 2009
Format: Poche
Je suis en total désaccord avec la critique de Tassitocle, qui devrait éviter l'emploi du pronom "nous" à tout bout de champ pour exprimer ce qui n'est que son opinion, car non, tout le monde ne s'est pas ennuyé à la lecture du 4ème épisode des aventures de Thursday Next. Je me suis personnellement ré-ga-lée ! Ce tome 4 est, à mon avis, le meilleur de la série (sachant que je n'ai pas encore lu le tome 5).
Après avoir vécu plus de 2 ans dans le livre "Les Hauts de Caversham", Thursday fait son retour dans la vie réelle avec son fils Friday et le prince du Danemark le plus célèbre ..... Hamlet. Celui-ci a entendu dire que son image était celle d'un indécis, ce qu'il tient à venir constater de lui-même. Hamlet parti, les personnages de la pièce se rebellent et vont fusionner avec une autre pièce de Shakespeare. Le chancelier Yorrick Kaine espère, lui, se faire élire prochainement dictateur (hé hé) ce qui déclencherait l'Apocalypse... Seule la victoire des Maillets de Swindon contre les Tapettes (non je ne suis pas en train d'insulter qui que ce soit, c'est bien leur nom!;)) de Reading dans la finale du tournoi de croquet pourra sauver l'humanité !!! Le retour de Thursday ne sera décidément pas de tout repos ! Heureusement, au mileu de tout ce stress, il reste le savoureux battenberg (testé et approuvé par Hamlet, Bismack et l'empereur Jark) préparé par Madame Next pour calmer les esprits ...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?