To Be or Not to Be - Jeux... a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 14,90
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : dvd_ozone
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • To Be or Not to Be - Jeux dangereux
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

To Be or Not to Be - Jeux dangereux

dans notre promotion 2 DVD = le 3e offert*


Prix conseillé : EUR 10,02
Prix : EUR 10,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,02
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
12 neufs à partir de EUR 6,49 3 d'occasion à partir de EUR 24,00

2 DVD achetés = le 3e offert

2 DVD achetés = le 3e offert
Vous pouvez profiter de cette offre sur près de 2500 titres du 8 décembre 2014 au 5 avril 2015 inclus. Pour profiter de l'offre, ajoutez à votre panier 3 DVD, et utilisez le code 2DVD3DEC.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

To Be or Not to Be - Jeux dangereux + L'Etrange affaire Angélica + De battre mon coeur s'est arrêté
Prix pour les trois: EUR 41,69

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Carole Lombard, Jack Benny, Robert Stack, Lionel Atwill, Felix Bressart
  • Réalisateurs : Carole Lombard, Jack Benny, Robert Stack, Lionel Atwill, Felix Bressart
  • Format : Noir et blanc, Plein écran, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Studiocanal
  • Date de sortie du DVD : 7 septembre 2010
  • Durée : 115 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (35 commentaires client)
  • ASIN: B003TP3V68
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.037 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Filmographies
1 Bande-annonce
Fiche historique

Descriptions du produit

Description du produit

Frederick et Anna Bronski dirigent un petit théatre de quartier à Varsovie. Lui est ''mondialement connu en Pologne''; et elle profite des scènes de monologue de son mari pour s'ébattre dans sa loge avec un jeune aviateur. Mais l'armée allemande envahit le pays et la troupe va alors engager tout son talent pour sauver la résistance polonaise...

Amazon.fr

Réalisé en 1942, To Be or Not to Be est l'un des films les plus justement célèbres d'Ernst Lubitsch. C'est également le dernier film interprété par Carole Lombard, star des années 40, et épouse de Clark Gable. Objet de multiples controverses en raison de sa proximité avec l'actualité tragique de l'époque – l'action du film se passe lors de l'invasion de la Pologne par les nazis en septembre 1939 – To Be or Not to Be constitue le fleuron de la comédie sophistiquée que Lubitsch a portée à son apogée avec Haute pègre ou Le ciel peut attendre. Non seulement flamboyante comédie sur les jeux de l'apparence et de la réalité, To Be or Not to Be est une œuvre engagée et profonde qui ne craint pas de citer les camps de concentration et les exécutions sommaires ou de tourner en ridicule les dignitaires nazis. Si on y ajoute les multiples allusions shakespeariennes qui sous-tendent l'action pétaradante, les nombreux souvenirs de Lubistch – allemand d'origine – qui nourrissent sa reconstitution de l'Europe centrale et l'humanité du regard porté par le réalisateur sur le sort des juifs, on mesure l'importance de cette satire dans l'histoire du cinéma, que l'on peut comparer au Dictateur de Chaplin et à La vie est belle de Begnini. À noter : Mel Brooks a réalisé un remake en 1983. --Sylvain Lefort --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sophie le 7 mars 2003
Format: DVD
Sur un thème assez original que Truffaut revisitera à sa manière avec Le Dernier Métro, ce grand classique allie dans une brillante alchimie humour, action et émotion. Quand les deux personnages principaux, deux acteurs imbus d'eux-mêmes, deux cabotins qui jouent la comédie à chaque instant de leur vie, n'interprètent plus la guerre sur une scène, mais la "jouent pour de vrai", le spectateur se laisse mener avec délectation par une intrigue rebondissante, des dialogues vifs et enlevés, et une palette très riche de personnages interprétés avec esprit.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par rockin-jl le 29 décembre 2009
Format: DVD
Difficile d'être original pour parler d'un tel film sur lequel tout a déjà été dit ; toutefois fan de Lubitsch et adorant en particulier celui là, je me lance, simplement parce que j'ai envie d'écrire quelques lignes dessus.

Avec To be or not to be Lubitsch atteint sans doute l'apogée de ce qu'on nomme la Lubitsch'touch , ce mélange inégalé de burlesque , de virtuosité scénaristique , de mise en scène brillante , ce soin apporté aux dialogues aux décors mais aussi de satire , du communisme (le formidable Ninotchka ) , sociale (Le Ciel peut attendre) , ou comme ici de Hitler.
L'action se déroule à Varsovie au moment de l'invasion par les troupes nazies et Lubitsch en profite pour régler ses comptes avec Hitler et ses rêves de domination du monde , d'ailleurs ce film de 1942 fit partie des films de propagande produits par Hollywood en ces années là, comme un film auquel on le compare souvent : le dictateur de Chaplin. Lubitsch, né en 1892 à Berlin viendra à Hollywood en 1922 et sera déchu de sa nationalité allemande par les nazis en 1935 ; ici il nous montre les officiers du III eme Reich pas très finauds, constamment dupés par des résistants polonais , membres d'une troupe de théâtre et habiles dans les déguisement et les jeux de rôles .
Lire la suite ›
39 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par laurent le 8 août 2012
Format: Blu-ray Achat vérifié
"To be or not to be" vaut particulièrement pour son riche scénario à rebondissements, et son mélange savant de théâtre, de réalité,... et de cinéma.
70 ans plus tard, les ingrédients et la recette sont toujours savoureux.
C'est prodigieusement bien articulé. On a donc une réelle satisfaction à le visionner à plusieurs reprises.
L'aspect subversif, critique loufoque du nazisme, nous touche peut être moins aujourd'hui. Mais difficile d'imaginer un équivalent actuel aussi fin et léger, sur les conflits et dictatures en cours de nos jours. Cela démontre, à contrario, l'étonnante vision et prise de risque à l'époque (le nazisme jouissait encore aux USA d'une certaine considération pour une certaine frange de la population: cf notamment H. Ford etc...).
Le film a donc parfois choqué : ex: robe de soirée pour camps de concentration...

Techniquement, la restauration du film est très propre, mais la définition en est vraiment quelconque/médiocre. On est loin d'un rendu HD. Je ne sais à quoi cela est dû. Il existe en tout cas des films des années 40 de qualité technique époustouflante. Ce n'est pas le cas ici. Mais ce n'est pas non plus désagréable.

Côté son, versions originale et allemande, très correctes. Par contre version française de qualité "gramophone" authentique. Difficile à suivre, et fait perdre la compréhension de certaines phrases.
Je pensais que Studiocanal un éditeur "français", si cela veut encore dire quelque chose... . Apparemment pas...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Delle L. le 26 février 2003
Format: DVD
et c'en est un !
un film sur la seconde guerre mondiale, sur l'occupation.
shakespeare qui voyage et n'arrivera jamais à faire entendre sa fameuse phrase.
"to be or not to be" est devenu un mot-code digne de la machine Enigma. carole lombard est lumineuse et bien servie par ses co-délirants. goûtez à l'humour inénarrable de lubitsch, joailler allemand émigré aux etats-unis. un pur bijou
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Seth Abominae le 24 mars 2004
Format: DVD
C'est sur fond de polémique que Lubitsch présenta Jeux dangereux, aujourd'hui légitimement considéré comme un chef d'œuvre de la comédie satirique. Car peut-on réaliser un vaudeville se déroulant au cours de l'occupation de la Pologne par les troupes du Reich?
Déjà en 1942, la question: "peut-on rire de tout?" déchaînait les passions et, si une réplique cinglante comme: "Il massacrait Shakespeare, comme nous, la Pologne !" fait, de nos jours, figure de parangon de l'humour noir, il faut savoir qu'à l'époque, elle provoqua l'indignation d'une grande partie de la presse et ce, bien que le juge d'instruction Pierre Marcelle ne naquit que dix ans plus tard! Nonobstant cet opprobre désolant, Jeux dangereux prouve à lui seul que l'on peut, sans complaisance, se gausser du régime nazi -Attention, je ne parle pas ici de l'Holocauste et je rappelle pour les plus indigents que la conférence de Wannsee n'eut lieu que le 20 Janvier 1942- tout en condamnant son absurdité, sa brutalité, et ceci sans jamais tomber dans les bourbeux geignements que l'on a coutume d'endurer de nos jours lorsqu'il est question de cette sombre période de l'histoire.
Ainsi, des tentatives de corruption d'enfants par les jouets afin de leur faire dénoncer leurs parents aux répliques inénarrables comme le "Heil moi même!" d'Hitler, la première partie du film, qui met en scène une troupe de théâtre parodiant le régime nazi, est tout simplement hilarante. Puis, c'est aux péripéties vaudevillesques d'un triangle amoureux en pleine tragédie polonaise auquel nous assistons avec bonheur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?