D'occasion:
EUR 3,64
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par TUNESUS
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Vendeur américain. CD, DVD, jeux vidéo, disques vinyles et plus! Livraison rapide! Tous les articles garantis!
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Tommy (Remastered)
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Tommy (Remastered) CD, Enregistrement original remasterisé, Import


Voir les offres de ces vendeurs.
9 d'occasion à partir de EUR 3,62

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Détails sur le produit

  • CD (12 mars 1996)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000002OZY
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  DVD audio  |  Album vinyle  |  Blu-ray Audio
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (41 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 751.197 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Overture
2. It's A Boy
3. 1921
4. Amazing Journey
5. Sparks
6. Eyesight To The Blind (The Hawker)
7. Christmas
8. Cousin Kevin
9. The Acid Queen
10. Underture
11. Do You Think It's Alright?
12. Fiddle About
13. Pinball Wizard
14. There's A Doctor
15. Go To The Mirror!
16. Tommy Can You Hear Me?
17. Smash The Mirror
18. Sensation
19. Miracle Cure
20. Sally Simpson
Voir les 24 titres de ce disque

Descriptions du produit

Critique

Après une composition en rodage en 1966, A Quick One While He’s Away, (« Un petit coup vite fait tant qu’il n’est pas là »), ou un mini-opéra pour permettre au groupe de faire ses gammes, Tommy est entré dans l’histoire comme le premier opéra rock, ce qui n’est pas tout à fait exact (l’album SF Sorrow de The Pretty Things l’a, et précédé de quelques mois, et largement inspiré), et il est à parier que les années qui passent rendent l’écoute in extenso de l’œuvre (éditée en double album dans sa version originale) de plus en plus délicate.

Car cette histoire d’enfant sourd, muet, aveugle, et maltraité, partant à la conquête du monde, surfant sur sa diabolique habileté devant un flipper, est illustrée de trop de morceaux accessoires, de chansons de trois bouts de ficelle, de pièces de transition, pour générer une constante attention. Il n’en demeure pas moins que Pete Townshend, pratiquement seul maître à bord de l’aventure (il compose – presque – tout, et, naturellement, s’adjuge guitares et claviers), déploie des trésors d’ingéniosité, pour rendre cohérente la construction narrative pertinente. Et que les Who, en leur ensemble, ne perdent jamais de vue qu’ils évoluent toujours dans un univers pop, et que leur principale tache reste de ciseler des chansons instantanées, et immédiatement mémorisables.

Bien évidemment, « The Acid Queen », « Pinball Wizard », et « I’m Free » répondent parfaitement à cette exigence. D’un point de vue structurel, le cor anglais dans « Overture », son écho anxiogène dans les dix minutes de « Underture », ou « We’re Not Gonna Take It » rappellent que, si l’on a frôlé le chef d’œuvre, Tommy reste un album majeur de l’histoire du rock. Le disque, interprété par les seuls membres du groupe, sans invité prestigieux, atteindra naturellement les sommets de vente en Grande-Bretagne et dans toute l’Europe, et parviendra en quatrième position des charts américains.

En 1972, le groupe réalisera un enregistrement, incluant stars et autres vedettes (Rod Stewart, Steve Winwood, Ringo Starr, et beaucoup d’autres), de la partition. Et, en 1975, le metteur en scène Ken Russell portera l’histoire à l’écran, faisant pour la musique appel, outre les Who, à Eric Clapton, Tina Turner, ou Elton John.



Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 24 mars 2007
Format: CD
Tommy, tournant de la carrière des WHO, méritait d'être revisité. C'est chose faite avec ce fastueux double album, notamment grâce au deuxième CD qui reprend des prises orchestrales ou des mises en place chantées par Pete le Grand. Pour le fondu, c'est l'opportunité de remonter dans le temps, d'avoir le sentiment d'être aux studios IBC et d'assister à l'enregistrement de ce disque légendaire. On les sent en forme, bien dans leur tête et heureux de jouer ensemble. Entwistle/Moon donnent une leçon de rythmique à faire palir plus d'une section digne de ce nom (Wyman/Watts, McVie/Fleetwood, Bruce/Baker, Jones/Bonham, Glover/Paice, Redding/Mitchell).

Bref, rien que le meilleur du meilleur. Tant mieux pour nous. Cool.
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Crazy Zuma le 12 janvier 2007
Format: CD
Tommy est LE meilleur album des WHO avec le Who's next, alors je suis profondément scandalisé quand je lis que certains internautes considèrent cet album comme "nul"! N'écoutez pas ce vulgaire débutant et inculte du monde des who et achetez sans hésiter ce monument du rock! C'est un album sensationnel (et encore le mot est faible)!! Surtout, quand vous voyez tous les groupes qui se prennent trop au sérieux aujourd'hui et qui sont incapables d'écrire une seule chanson à la hauteur de tout ce qu'ont fait et représenté les WHO pour des générations entières!! Pete, Roger, Keith et John étaient et resteront toujours des héros pour les mods du monde entier!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stefy TOP 1000 COMMENTATEURS le 8 février 2014
Format: CD
Dans l'obligation d'évoluer car tout va très vite dans le monde du rock à l'époque, les Who se devaient donc de délaisser l'album en tant que succession de chansons magistrales composées. A la place, Townshend se lâche à fond les ballons et décide de simplement proposer son grand œuvre. Soit, plus qu'un opéra-rock, même si dans l'esprit et dans le fond, c'est ça, Townshend nous livre un véritable, pour le coup, concept-album. Il faut donc prendre "Tommy" en entier, dans l'ordre, sans chercher à en détacher certains passages, qui pourraient alors apparaître incongrus hors contexte, voire faiblards. Un contexte album, en somme. Alors, c'est l'extase: varié, riche, long mais jamais ennuyeux car rebondissant toujours, l'album enquille les trouvailles mélodiques et les harmonies enchantées. Quant au propos, il peut se montrer incroyablement noir et pas du tout inoffensif sous des airs faussement guillerets. A ce sujet, l'idée de base de Tommy, invraisemblable et simpliste au possible, apparait finalement tout à fait approprié et parfaitement maîtrisé: le concept fonctionne à plein, super efficace finalement. Enfin, la grande force du disque, outre le travail de composition assez impressionnant sur la longueur du disque, c'est que les Who se sont contentés de leur propre force et entité en tant que groupe: pas d'intervenants extérieurs, pas d'orchestre à cordes pour embellir, de choristes ou autre section de cuivres pour venir gonfler le truc. Ici, non, c'est les Who en formation serrée, sûrs de leur force.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par Robert Netto le 14 octobre 2004
Format: CD
Le rock-opéra séminal, concocté par Pete Townsend, mélangeant influences philosophiques orientales (l'histoire d'un enfant qui devient sourd, aveugle et muet suite à un traumatisme très freudien, et qui se découvre leader spirituel) et rock brut mélodique "à la WHO". C'est une oeuvre dont on n'a pas terminé de dire toute l'importance dans l'histoire du rock, représentative d'une période où on pouvait être subversif sans sombrer dans la vulgarité.
Les mélodies sont somptueuses et accrocheuses et le groupe est en parfaite cohésion. Pas de chichis en post-production : c'est du rock brut, beau, puissant, intelligent.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par karaboudjian le 2 janvier 2010
Format: CD
comparativement à la premiere édition le niveau des basses de cette remasterisation est bien meilleur, moins envahissant et avec le sacd on obtient le meme plaisir qu'avec le vinyl donc...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 7 janvier 2010
Format: CD
Premier opéra-rock de l'histoire de la musique (le plus célèbre de tous les temps), Tommy des Who est entré dans la légende dès sa sortie en 1969. Ecrit par Pete Townsend, la force de ce disque réside, outre son auteur, dans son chanteur et dans ses musiciens sublimes (John Entwistle et Keith Moon) qui pètent le feu. Il en découle des chansons-fiction comme les classiques Pinball Wizard, I'm Free, The Acid Queen, 1921, Cousin Kevin, Christmas, Sally Simpson ou le superbe We're Not Gonna Take It, des titres clés comme Amazing Journey/Sparks, Overture/It's a Boy (un petit monument). Ce monument historique est fascinant, les Who ont gagné en maturité. Pour ces derniers, cette aeuvre ambitieuse réussie qui flirte avec l'art, leur permet d'accéder à la postérité. L'histoire est celle d'un enfant devenant sourd, muet et non-voyant et qui devient un leader spirituel. Les mélodies sont somptueuses et prennent aux tripes. Que le rock est beau quand il est joué comme ça ! Pour moi, ce disque (double album vinyle) est à ranger dans les 10 plus grands de tous les temps. Interdit d'antenne sur la BBC et sur les radios amerloques à sa sortie, Tommy a connu un grand succès commercial Et dire que derrière ce chef d'aeuvre, ils ont fait le géantissime Who'sNext...Faites péter les watts !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?