Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Tookah a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Tookah

4.4 étoiles sur 5 10 commentaires client

29 neufs à partir de EUR 8,12 6 d'occasion à partir de EUR 6,87
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Emiliana Torrini


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Tookah
  • +
  • Me And Armini
  • +
  • Love In The Time Of Science
Prix total: EUR 41,12
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (9 septembre 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Rough Trade
  • ASIN : B00DYZ80FK
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 10 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 34.811 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:00
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:52
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:11
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
2:56
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
5:37
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
5:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
7:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

EMILIANA TORRINI
Tookah
Tookah marque le grand retour de la chanteuse islandaise Emiliana Torrini, cinq ans après la sortie de son dernier album Me & Armini qui sétait écoulé à plus de 25 000 exemplaires en France.
Née d'un père italien et d'une mère islandaise, Emiliana Torrini, alors adolescente, intègre l'école d'opéra de Reykjavík. Après de multiples collaborations à divers groupes, Emiliana décide d'enregistrer un album de reprises de jazz et de blues, en guise de cadeau d'anniversaire pour son père. L'album restera pendant de nombreuses semaines en tête des charts islandais, et lui permettra de signer par la suite sur le label One Little Indian. Son premier album, love in the time of science paraît en 1999, produit par Roland Orzabal (Tears For Fears), la propulse sur la scène internationale. On y découvre alors sa pop lyrique aux ambiances mélancoliques qui lui vaut une comparaison avec Björk.
Emiliana signe ensuite le thème des Seigneurs des anneaux, Les Deux tours et écrit également le titre Slow pour Kylie Minogue. Suivent deux albums Fishmeran's Woman et Me & Armini qui imposent Emiliana Torrini comme l'une des personnalités les plus en vue de la scène électronique.
Ses talents d'écriture et de compositions sont de nouveau mis en exergue sur Tookah, dès le premier titre éponyme. Une pop à l'orchestration acoustique mêlée de nappes électroniques sur laquelle se pose sa délicate voix parfois enfantine pour créer une atmosphère enivrante.

Critique

Fruit de trois ans de travail, en ce sens où les séances d'enregistrement ont débutées en 2011, Tookah est le quatrième album international de la soprano islandaise Emiliana Torrini. Le délai ne s'explique pas seulement par une volonté de prendre son temps, mais aussi par la naissance du premier fils de la chanteuse le 6 septembre 2010. Son style n'a en tous cas pas souffert de ce nouveau statut maternel, Emiliana Torrini gardant sa fluidité naturelle en toutes circonstances.

Son mélange de folk et d'electro est toujours aussi réussi, bien servi par les synthés hors d'âge du producteur Dan Carey qui apportent une chaleur dont les émulations numériques restent dépourvues. A la délicatesse acoustique d'« Autumn Sun », on opposera forcément la fureur à peine contenue de « When Fever Breaks » qui fait grimper le thermomètre.

La vérité est forcément au milieu, comme sur « Animal Games » où Emiliana Torrini apprivoise le rythme de sa voix pleine de nuances. Inspiré par la bossa nova, « Home » réécrit à sa façon la musique carioca dont il conserve l'amour des notes lumineuses et des voix douces. Sur « Tookah », Emiliana Torrini reste la maîtresse incontestable d'un electro émotionnel qui n'appartient qu'à elle.

Plus de cinq ans après Me and Armini, Emiliana Torrini est de retour et c'est indéniablement une bonne nouvelle. Franchement, on se demande bien qui aurait pu remplacer celle qui a su définir un style où la beauté côtoie le mystère pour un résultat aussi captivant que sur Tookah. - Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Babel le 9 septembre 2013
Format: CD
Enfin le retour de la chanteuse islandaise Emiliana Torrini ! et quel plaisir pour les oreilles !
Son nouvel album, intitulé Tookah, reste dans la lignée de ses précédents albums avec une sonirité orientée électro affichée dès les premières secondes ! Et c'est réussi.
Depuis que je le possède, je le passe en boucle et dès la première écoute certaines chansons se sont démarquées : Tookah, Animal games, Speed of dark et When fever breaks.

Mon seul regret, c'est que l'album soit si court. En effet, le cd ne comporte que 9 chansons et dure 39 minutes...
le plaisir s'achèvee trop vite à mon goût .

Je mets quand même 5 étoiles : )
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par lUnstOne VOIX VINE le 26 octobre 2013
Format: CD
Emiliana Torrini, avec « Tookah », propose une courte collection (9) de chansons impressionnantes de maîtrise. Son univers est multiple, entre électro minimaliste (animal games) , de bossas intimistes (Autumn sun ), de fusion orgasmique (When fever breaks ) et d’émotion toujours : « Blood red », perle de l’album. Il serait aisé de passer à côté de ce disque, de lui reprocher même une certaine fadeur, un côté sépia. Et pourtant, si on s'y attarde, ce disque peut devenir captivant, possédant des trésors d'inventivité. Et puis toujours, le chant équilibriste et funambule de notre islandaise préférée.,
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Toujours ce timbre si particulier, légèrement venu du nez, comme celle de Björk, assez haut perché, doucement râpeux, une voix virevoltante et posée. Ce mélange très reconnaissable qui conquiert immédiatement ou agace vite, c'est selon. Je suis définitivement dans le premier camp, mais je peux comprendre le second.
Tout ce qu'elle esquisse à traits fins prend une couleur particulière du fait de ce timbre (peu importe -presque- la chanson elle-même), et c'est ça que j'aime chez Emiliana. Dotée d'une personnalité forte, beaucoup plus que ne peut le faire croire cette voix un peu aigüe, on ressens la force tellurique des glaciers et des geysers bouillants qui caractérisent son pays maternel. Mais aussi la grâce des troubadours transalpins venue de son père (Torrini, c'est pas vraiment un nom islandais, hein ?). Et une vie déjà remplie d'événements forts et parfois douloureux, qui impriment une nostalgie lointaine qui lui appartient et qu'elle distille au long de ses albums. Je ne dirai rien ici des titres qui ornent cet album, qui n'est au fond pas différent du précédent, simplement un peu plus loin sur son parcours.
Et son parcours, je continuerai à le suivre, tant je fus sous le charme absolu de cette déesse humaine lorsque je la vis, par deux fois, en concert à Paris. Et forcément, je serai au prochain.
Ca tombe bien, c'est jeudi prochain.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
Fan d'Emiliana depuis ses débuts, on constate une évolution de style à chaque album. A cet égard, Tookah est une bonne synthèse des différents styles explorés sur ces précédents albums. Du single "Speed of Dark" aux accents électro à la balade "Caterpillar" en passant par le 1er titre "Tookah". Au final, l'album est varié mais malheureusement un peu court et assez hétérogène. Certains titres ne marquent pas vraiment (quoiqu'Emiliana les sublime sur scène). Donc un peu déçu mais Tookah reste un album agréable, avec une instrumentation très travaillée
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
... et peut-être plus encore que sur les précédents albums, pourtant excellents. Le son est enveloppant, l'ensemble de l'album est très cohérent, et on se prend à l'écouter en boucle, passant de morceaux aux résonances électro (Tookah) à d'autres où domine un minimalisme acoustique (Autumn Sun), avant de revenir à des sonorités qui font la part belle à l'expérimental (When Fever Breaks, envoûtant). Bref, une grande réussite... que j'ai en outre eu la chance de voir prendre vie sur la scène du Trianon il y a quelques semaines...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
album baclé voir nul 0 9 avr. 14
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?