undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles8
3,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 août 2012
Ce nouvel opus dans l'univers d'Honor Harrington est la suite de La couronne des esclaves.
Il couvre une période plus grande qu'habituellement dans les romans de cet univers partant de la fin de Plaies d'honneur, dans le temps de Coûte que coûte et la fin se situe juste avant le début de En mission, tout en évoquant des faits survenus dans L'Ombre de Saganami. Ouf...

Donc, et pour résumer : La lecture de La couronne des esclaves est indispensable et ce roman DOIT être lu avant En mission (bien que ce roman soit paru en France avant), la lecture des autres romans de l'univers d'Honor Harrington n'est pas indispensable à la bonne compréhension du texte.

Pour les moins assidus, un petit lexique de tous les noms des personnages se trouve à la fin du roman, cela peut aider. Car le livre met en scène nombres de personnages du royaume de Torche, du système de Maya, d'Erewhon, du Théâtre Audubon, de l'alignement Mesan. sans compter les personnages Manticorien et Havrien. Bref, tous des noms familiers aux adeptes de l'univers d'Honor, mais au bout d'un moment, la tentation (bien involontaire) de s'embrouiller devient grande.

L'histoire donc : Zilwicki analyste chevronné des services secrets Manticorien, associé à Cachat, spécialiste de l'action directe et Barbouze du Havre, tous deux au service de Torche, royaume d'anciens esclaves vouant une haine féroce à Manpower société située dans le système Mesan, vont monter une opération d'infiltration sur Mesa dont les résultats seront ... pour le moins spectaculaires.

Encore un tome très bavard (peut être un peu trop), qui met en scène longuement les personnages au détriment parfois de l'action. Mais quand cette dernière arrive (tardivement, trop tardivement), dieux que c'est efficace.
Je dois avouer, et pourtant, qu'est ce que j'aime Weber, qu'on aimerait un peu moins de digression et un peu plus d'action, retrouver le côté percutant des premiers opus d'Honor Harrington, mais la série n'en prend pas le chemin. Enfin....

En conclusion : Une nouvelle histoire, trop bavarde, mais indispensable aux aficionados.
On attend maintenant la traduction de A Rising Thunder et l'écriture de Shadow of freedom.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2016
Autant malgré ses gros défauts j'avais apprécié certains côtés de "la couronne des esclaves", premier volet de cette séquelle de l'univers d'Honor Harrington, autant là je suis sidéré par ce livre.
Outre un nombre invraisemblable de points de vue (plus d'une quinzaine au minimum) ce livre n'est qu'un ramassis de notes d'auteurs qui ressemble à un bottin : d'interminables réunions stratégiques qui se terminent toujours avant que commence la véritable réunion, des cours politico géopolitiques, des apartés sociologiques, historiques ou météorologiques totalement dénués d'intérêt. Le pire de tout étant les réflexions des personnages qui s'étalent sur des pages avant qu'ils ne pensent à répondre à leur interlocuteur, probablement mort et momifié dans l'attente de ladite réponse.
Le livre est presque totalement dénué des atouts du précédent : les scènes d'action directes sont réduites à la portion congrue (voir incongrue) et le plus souvent elles ne sont jamais terminées, l'auteur se contentant le plus souvent de nous donner des extraits, car il trouve beaucoup plus classe de nous donner la fin de l'action dans un compte rendu de vingt pages, restitué de la façon la plus ennuyeuse possible. Quant aux personnages, il sont tellement nombreux que les rares moments de joie ressentis au moment où l'on retrouve ceux que l'on apprécie sont éclipsés par les élans de rage ressentis à la découverte d'un nouveau point de vue à deux chapitres de la fin du livre.
La fin du livre... Quelle fin d'ailleurs ? L'éditeur a du couper le flot de billevesées au hasard pour des raisons budgétaires.
Je terminerai d'ailleurs sur un coup de gueule contre l'Atalante, une fois n'est pas coutume : le texte est déjà insupportable, il devient absolument ignoble sous le format électronique. Déjà que l'on change de point de vue toutes les quatre pages, le fait de ne pas signaler les changements de point de vue ne serait ce que par un saut de ligne rend l'ouvrage totalement incompréhensible à de très nombreuses reprises. On lit plusieurs lignes avant de s'apercevoir que l'on a changé de locuteur. Les personnes qui ont mis l'ouvrage en ligne ne l'ont probablement pas lu (je peux les comprendre, tout le monde ne peut pas être masochiste) mais ils auraient tout de même pu faire attention et vérifier au moins si les sauts de ligne de la version papier étaient respectés.
Un livre abominable du début à la fin.
1515 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2012
Ces deux livres (que je considère ici comme un tout, le découpage étant somme toute artificiel) nous amène principalement dans les systèmes de Torche et de Mesa.

Après la lecture de "En mission", vous vous étiez demandé qu'est ce qui s'était vraiment passé en Torche ? Ces 2 livres décrivent ces évènements en détails.
Vous vous demandiez ce que "l'Alignement Messan" a dans la tête depuis que les divers assassinats qui parsèment les précédents livres sous-tendent un gros complot ? Ces 2 livres lèvent doucement le voile sur ce qui se cache derrière.

De ce fait, point autant d'action que d'habitude. Place aux manigances et aux intrigues qui sous-tendent les raisons de ce qui se passe dans "En mission".

En définitive ces 2 livres ne sont pas indispensables, mais livrent des informations supplémentaires sur des événements évoqués dans la ligne principale de la Saga.
Bref, tout fan de la série se devrait de les lire. Pour les autres, c'est au choix. Ce n'est pas indispensable, mais c'est très agréable à lire.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2015
Produit de qualité conforme à la description qui en a été faite. Pas de probleme de livraison. Pour le reste, un peu long parfois mais la qualité de l'écriture permet d'attendre avec encore plus de plaisir les moments d'action.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2013
Tout aussi prenant que les tomes de la série principale, même en sachant le dénouement de l'histoire. On en apparent un peux plus sur l'histoire en Victor Cachat et Anton Zilwicki et sur les personnages eux-même.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2014
Toujours aussi intéressant, je lis les livres de David WEBER avec une délectation.... maintenant on aime ou on aime pas, chacun ses gouts...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 septembre 2012
le constat pour ma part est: pourquoi faire deux tonnes de descriptions inutiles, faire trainer au détriment de l'action, la mise en place est nécessaire mais ne doit pas tomber dans de tels longueurs, si ce n'est pour faire deux tomes et piocher un peu plus dans nos poches sans nous apporter plus qu'une histoire sans rebondissement majeur, je risquerai "sans saveur", même si les personnages restent attachants, en fait çà déroule tranquille, c'est très redondant, et tout ce qui arrive est quasi pré annoncé dans les lourdeurs descriptives même en adorant ce space opéra on pourrait finir par s'en lasser heureusement le deuxième tome est quelque peu plus "actif", et le même type de défauts se ressentent un peu moins. Espérons que les futurs tomes de l'histoire d'HONOR et d'autres "spin off" à venir seront d'un autre acabit.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2013
A peine libérée de l'esclavage la planète Torche va se trouver en butte aux manœuvres de son ancien maître et devoir faire face au terrorisme et au chaos. La suite de la Couronne des Esclaves. A lire impérativement. De l'excellent David Weber
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus