Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Tormato
 
Agrandissez cette image
 

Tormato

Yes
1 mars 2009 | Format : MP3

EUR 8,49 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 9,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
6:46
30
2
3:55
30
3
2:27
30
4
5:44
30
5
6:07
30
6
4:31
30
7
4:05
30
8
7:46
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 12 août 1994
  • Date de sortie: 1 mars 2009
  • Label: Rhino
  • Copyright: 1978 Atlantic Recording Corporation
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 41:21
  • Genres:
  • ASIN: B002LQ56JG
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 35.273 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Miedj TOP 1000 COMMENTATEURS le 18 octobre 2008
Format: CD
Le "Tormato"de Yes est un peu le "... And Then There Were Three..." de Genesis ou "The Wall" de Pink Floyd, un album de transition qui marque la fin de l'aura de ces groupes dans les années 70 et le passage aux années 80 avec une dimension commerciale accrue et un rapport moindre à l'imagination. "Tormato" fleure bon encore les vapeurs suaves du mythique "Relayer" (audibles ou respirables avec "A Future Times - Rejoice"). Sans être un chef d'oeuvre, cet album s'écoute avec tendresse et nostalgie. Le souffle épique n'y est plus mais qu'importe, on ne peut pas reproduire à l'éternel "Close to the edge" ou "Relayer". "Tormato" est néanmoins plutôt réussi et ne trahi en rien l'esprit du grand "Yes". J'ai particulièrement un faible pour "Release Release" et "Circus Of Heaven".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 2 octobre 2011
Format: CD
Chez les fans de Yes, Tormato est l'album de la division. Je l'avais mollement apprécié à sa sortie, mais avec le recul je pense que cet album aurait pu être bon, voire très bon.

Premier constat, Rick Wakeman se livre ici à une sorte de sabotage en règle. Il faut dire qu'à l'époque il était plus accaparé par son travail de VRP pour le fumeux birotron qui n'a pas laissé un souvenir impourrissable dans la lutherie synthétique. Le summum est atteint dans Madrigal où son intervention scarlattisante et redondante gâche totalement le très beau travail de Steve Howe et ce joli morceau acoustique dans la lignée d'un Turn Of The Century, en un peu moins émouvant. Que ce soit dans les bruits de sirènes épileptiques sur Don't Kill The Whale, sur l'affreux Arriving UFO ou plus simplement sur la totalité de l'album il plombe chaque bonne idée par des motifs alambiqués et peu inspirés. Si Wakeman avait joué un peu le rôle de sauveur dans Going for the One (orgue d'église, très beaux passages de piano dans Awaken), ici il joue celui du fossoyeur.

Autant Going For The One était un retour réussi au Yes de Fragile, on sent ici Yes "fragilisé" par le changement musical de l'époque. Première cible des punks et des journaleux retourneurs de veste, Yes s'essaie à des morceaux plus concentrés, voire plus rock'n'rollement corrects. Mais cela ne fonctionne pas vraiment: sur Don't Kill The Whale au thème principal sympathique, la rythmique plafonne et n'arrive pas à trouver le groove.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par rory richards le 20 septembre 2014
Format: CD
cet album fleure bon le rock !agressivité,puissance,hargne ,bref un album différent de tout ce que yes avait fait précédemment. fan de yes période "yes album" jusqu’à "tales from topographic oceans",j'avais cessé d'écouter depuis. je pense que cet album est un précurseur de l'album "90125" ,qui fit un tabac grâce au hit "owner of lonely heart". bref,ravi de voir que mon ancien groupe favori pouvait autre chose que du progressif ,et confus de ne pas avoir écouter cet album plutôt!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Walrus le 28 avril 2006
Format: CD
Malgré sa mauvaise réputation (même auprès des fans du groupe), "Tormato" s'en tire pourtant avec tous les honneurs. Wakeman a effectivement changé sa panoplie de claviers sur cet album, mais c'est justement pour cette raison que je l'apprécie particulièrement. Pourquoi Yes devrait-il sonner toujours de la même manière?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
CHRONIQUE DE MICHEL LOUSQUET MAGAZINE BEST NOVEMBRE 1978 N°124 Page 77
10° Album 1978 33T Réf : Atlantic 50518
L'alternance étant de règle à Best à défaut de l'être en politique, c'est à moi que revient le redoutable honneur de vous présenter ce dixième album de Yes. Comme dit Christian Lebrun : "Pour une fois que Lousquet aime un groupe connu ! (pour ma part d'ailleurs je dirais plutôt : pour une fois qu'un groupe très connu est aussi très bon ....)
En fait j'aime Yes, mais d'un amour assez inconstant . J'étais resté sur l'extase des concerts parisiens de l'an dernier - une inoubliable symphonie de couleurs et de sons d'une perfection totale - et tous ces glorieux souvenirs ont été un peu gommés par une interview de Steve Howe traîtreusement embusquée au coin du dernier Best. Pas toute l'interview bien sûr, mais le passage où il explique candidement que pour être célèbre il faut passer à la radio et que pour passer à la radio il faut faire des morceaux courts. Moi je croyais naïvement que ça n'existait plus depuis au moins dix ans, ces conneries là...
Mais après tout vous vous en foutez que je me retrouve comme ça le cul entre deux chaises, pris entre une musique qui est tout ce que j'adore et un groupe qui représente tout ce que je déteste. Alors, bon, "Tormato". D'abord une pochette d'assez mauvais goût où voltigent des pépins de tomate d'un réalisme saisissant.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique