Tortilla Flat et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 6,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Tortilla Flat Poche – 7 avril 1972


Voir les 12 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 2,48
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,80
EUR 6,80 EUR 2,54
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,16
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,75
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 20,40

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Tortilla Flat + Rue de la sardine + Les Naufragés de l'autocar
Prix pour les trois: EUR 20,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

«- Je vais tout te raconter. J'ai acheté deux gallons de vin et je les ai apportés ici dans le bois, puis je suis allé me promener avec Arabella Gross. J'avais acheté pour elle, à Monterey, une paire de pantalons de soie. Elle les a beaucoup aimés, si roses, si doux. Et puis, je lui ai aussi acheté une petite bouteille de whisky. Un peu plus tard, elle a rencontré des soldats et elle est partie avec eux.- Oh ! la détrousseuse de l'honnête homme !»

Biographie de l'auteur

D'origine irlandaise et allemande, John Steinbeck est né en 1902 à Salinas, petite ville de Californie. Ses premiers livres eurent peu de succès, le quatrième, Tortilla Flat, paru en 1935, le met en vedette du jour au lendemain. Prix Nobel de littérature en 1962, il est mort à New York en 1968.


Détails sur le produit

  • Poche: 251 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : First THUS (7 avril 1972)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070368971
  • ISBN-13: 978-2070368976
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 1,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 76.624 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par P. Nathalie sur 23 novembre 2009
Format: Poche
Adepte de cet auteur, j'ai été réellement charmée par ce roman. Il s'agit d'amitié à l'état le plus brut, le plus généreux, et le plus sincère malgré (ou grâce à) la naïveté des personnages. L'histoire se déroule géographiquement toujours dans le même coin que les autres romans, à force on a l'impression de connaître la région, voire même les routes et les personnages.
A lire absolument, sourire assuré !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 21 août 2002
Format: Poche
Steinbeck ouvre son roman sur les mots suivants : « Voici l’histoire de Danny, des amis de Danny et de la maison de Danny. Voici comment ces trois sont devenus une seule et même chose, car, à Tortilla Flat, lorsqu’on parle de la maison de Danny, il ne s’agit pas d’une veille construction de bois mal badigeonnée, disparaissant sous un antique rosier de Castille jamais taillé. Non, quand on parle de la maison de Danny, on entend par là une entité dont les composantes étaient des hommes et qui fut source de douceur et de joie, de philanthropie et pour finir, de peine mystique. Car la maison de Danny n’est pas sans rapport avec la Table ronde, ni les amis de Danny avec ses chevaliers. Voici donc l’histoire de ce groupe : comment il se forma, comment il crût et s’épanouit en une organisation de sagesse et de beauté. On y verra les amis de Danny et leur vie aventureuse, avec les biens qu’ils on fait, avec leur pensées, avec leurs entreprises. On y verra à la fin comment le talisman fut perdu et comment le groupe se désagrégea.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par hirel sebastien sur 4 février 2004
Format: Poche
Ce roman picaresque est l’histoire d’un groupe de joyeux clochards de Californie : les « paisanos ».
Danny, l ‘un d’eux a reçu en héritage deux petites maisons et il y accueille ses amis.
C’est dans une atmosphère de bagarres ou de bonne humeur suivant la quantité d’alcool absorbée, que cohabitent ces mauvais garçon au bon cœur envers lesquels le lecteur ne peut pas s’empêcher de ressentir de la sympathie indulgente et amusée. Ce roman ou plutot ce receuil de contes pour adultes, au style net et sensible, contient aussi un humour délicieux.
Bref on passe un très agréable moment.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par FINET Franck TOP 500 COMMENTATEURS sur 7 mai 2014
Format: Poche
John Ernest Steinbeck (1902-1968) est un écrivain américain dont les romans décrivent fréquemment sa Californie natale. Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1962 pour l'ensemble de son oeuvre.
Tortilla Flat, écrit en 1935, lui vaut son premier prix littéraire, la médaille d'or du meilleur roman écrit par un Californien décernée par le Commonwealth Club of California. Cette histoire humoristique lui assure le succès.

Début du 20 ième siècle, à Monterey -vieille cité de la côte de Californie- quartier de Tortilla Flat habité par les "paisanos" (métis espagnols,indiens et mexicains).
Danny, Pilon, Big Joe Portagee, Pirates et ses chiens forment une famille d'amis inséparables.
Ils habitent la maison de Danny, un foyer de 3 pièces,1 lit et 1 fourneau.
Les journées suivent le cours du soleil, les comparses vivent de plaisirs simples et de rapines.
Le galon de vin se boit dans des boîtes à confiture.
Le bonheur vaut mieux que la richesse.

Une oeuvre centrée sur l'amitié et les difficultés de la pérenniser.
L'aliénation des hommes par la propriété et l'argent.
Un court roman qui se lit simplement mais qui semble fade face aux monuments du maître.( "Les raisins de la colère", "Des souris et des hommes, ... )
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gnarfman sur 5 juin 2011
Format: Poche Achat vérifié
Dans l'entretien "Les Livres de sa vie" récemment republié, Georges Brassens faisait part de sa profonde admiration pour Tortilla Flat (René Fallet et Michel Polac participaient à l'entretien).
Ce roman conte l'histoire touchante de marginaux californiens (les pasainos)dans la première moitié du XXème siècle.
L'amitié, le vin et la solidarité malgré les revers de fortune y sont célébrés par un John Steinbeck simple et profond. Une lecture distrayante...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?