Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Toys In The Attic
 
Agrandissez cette image
 

Toys In The Attic

5 septembre 2011 | Format : MP3

EUR 8,91 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 8,80 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:05
30
2
4:09
30
3
4:33
30
4
3:40
30
5
2:15
30
6
4:34
30
7
4:34
30
8
5:03
30
9
5:11

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 26 août 2011
  • Date de sortie: 26 août 2011
  • Label: Columbia
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 37:04
  • Genres:
  • ASIN: B0028JGUWI
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 14.074 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jeff R sur 13 mars 2007
Format: CD
Deux ans et deux excellents albums après leurs débuts, les Aerostars sont toujours en pleine ascension et ne voient pas encore les nuages de la discorde poindre à l'horizon. «Toys in the Attic», leur troisième opus, va les propulser au rang de stars internationales. Le niveau est encore monté d'un cran et la première face (rappelez-vous que l'idée même de musique en numérique n'existait pas à l'époque, alors le CD ...) est une véritable démonstration de métal blues. Impossible de décrire en quelques mots la fantastique énergie dégagée par «Toys in the Attic», le morceau titre qui ouvre l'album, ou le groove irrésistible de «Walk this Way», le tube planétaire. Sur la face 2, le groupe s'essaie avec succès à des compositions plus heavy, annonçant la couleur musicale des années à venir.
En ce temps là, le potentiel d'Aerosmith est encore énorme ; l'année suivante verra la sortie de «Rocks», chef-d'oeuvre du groupe et disque majeur du hard rock et du rock tout court.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par StarChild - Destination Rock sur 3 novembre 2008
Format: CD
Sans doute fatigué de n'être considéré que pour son improbable ressemblance avec les Stones, c'est en 1975 qu'Aerosmith décide d'alimenter la chronique rock avec un album dont les arguments font encore références aujourd'hui : Toys in the Attic. Synthétisant tout ce que l'Aero produira dans les années à venir, Toys transpire un hard rock inventif imprégné de blues de la plus belle facture. Après deux albums ayant reçu un accueil mitigé du public, celui-ci démontre une fois pour toute que les Duponts Volants ne sont pas de vulgaires clones, mais bien un groupe à l'identité affirmée.

Si pour certains, le hard rock se limite à une exécution plutôt formatée des poncifs du genre, Aerosmith signe et confirme en se démarquant une fois de plus des clichés habituels. Avec un seul titre, l'intemporel Walk This Way, le groupe de Boston s'installe immédiatement en tête d'affiche du paysage rock. L'effet de surprise est total pour les fans de la première heure, le cadeau inespéré. Car non content de nous livrer un hit magistral, la bande à Steven Tyler impose au travers de 9 titres, un style, une griffe, qui aujourd'hui encore ne souffle aucune faiblesse.

Sans oublier de souligner l'excellent travail de production de Jack Douglas, rappelons que le succès de cet album ne s'arrête pas à un seul titre, mais repose sur la richesse de compositions toutes plus accrocheuses les unes que les autres. Saupoudré de fragrances orientales, de section cuivre et autres jazz influences, Toys in The Attic explore tous les horizons du rock.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lester Gangbangs TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 16 juin 2013
Format: CD
Aujourd’hui, faut vraiment avoir du temps libre et à perdre pour écouter les derniers disques d’Aerosmith. Et pourtant, ce sont toujours les mêmes cinq types qui depuis quarante ans composent le groupe, fait rarissime et peut-être unique parmi tous les grabataires du rock… Et c’est pas faute d’avoir tout essayé pour pas devenir vieux, Tyler et Perry feraient passer Lemmy ou Keith Richards pour des prêcheurs amish, même si forcément, comme les deux Anglais, ils se sont bien calmés maintenant …
« Toys in the attic » est le troisième disque du Smith. Qui est, faute de mieux, un groupe connu aux States, pays assez à la ramasse au début des seventies question groupes de rock. Les Anglais dominent outrageusement le rock mondial à guitares. Les Américains, après la débandade des immensément populaires Creedence, en sont réduits à faire des héros et des gros vendeurs des groupes assez bas du front comme Grand Funk Railroad. Mais le music business américain fourbit ses armes dans l’ombre. A New York, le Blue Oyster Cult balance son heavy metal intello et violent. Au Sud Lynyrd Skynyrd et tout au Nord à Boston Aerosmith sont lancés comme les « Rolling Stones américains », comparaison quelque peu hâtive et flatteuse. Et ces trois groupes vendent du disque. Si le Cult et Lynyrd ont d’entrée sorti des bons disques, les deux premiers d’Aerosmith sont assez quelconques, et ne doivent leurs succès qu’à des ballades (« Dream on ») ou des boogie stoniens un peu « légers » (« Mama Kin ») qui ont grimpé dans les charts.
« Toys … » va les propulser dans la stratosphère des gens qui comptent vraiment.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS sur 10 novembre 2012
Format: CD
Il est des disques qui rentrent dans la légende du Rock, soit par chance (le fameux bon moment) ou simplement aidé par le destin (une mort prématurée aide malheureusement souvent dans ce cas précis).
"Toys in the Attic" ne rentre en tous cas dans aucun de ces schémas puisqu'il ne doit sa réputation "d'album culte" que grâce à ses seules et très nombreuses qualités.
Je n'ai nul envie de tergiverser ou de me répandre en éloges ici. Juste une chose tout de même: Si vous vous réclamez du Rock, et que le Hard Rock 70' habillé de Blues et de Soul vous parle, il est fort à parier que cette album d'anthologie ne quittera plus votre platine CD pendant longtemps.

"Toys in the Attic" est immense, et quand je vois à quel prix il est ici vendu (env 2,50 euros) je me demande ce que vous faites encore là !

19,5/20
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique