Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 7 images

Traditionnel Japon : 240 photographies du XIXe siècle coloriées au pinceau Relié – 4 novembre 2009


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 90,00

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Extrait

«Au Japon, il y a des photographes dans le genre des nôtres ; seulement ce sont des Japonais, habitant des maisons japonaises. [...] Cela étonne et cela déroute, un photographe niché là, dans tout ce Japon d'autrefois [...]. La cour d'entrée est d'une irréprochable japonerie, avec des lanternes et arbres nains. Mais l'atelier où l'on pose pourrait être aussi bien à Paris ou à Pontoise ; mêmes chaises en "vieux chêne", mêmes poufs défraîchis, colonnes en plâtre et rochers en carton...»

Cette considération, juste et amusée, de Pierre Loti marque l'étonnement de l'étranger fraîchement débarqué à Nagasaki devant le peu de dissemblance entre les studios photographiques parisiens et les nippons ! Pour peu qu'on s'y intéresse, il s'avère en effet que la photographie n'a de japonaise que d'avoir été réalisée au Japon.
Et si l'on se penche avec attention sur la bibliographie consacrée à la photographie «japonaise», on s'aperçoit qu'à l'usage elle se révèle restrictive et répétitive. Sans les travaux récents de Terry Bennett et de Claude Estèbe, l'histoire stéréotypée de la photographie japonaise, faite d'érotisme de pacotille et de mauvaise tradition japonisante (cerisiers en fleurs, ombrelles, hérons...), se perpétuerait. Notre savoir édifié sur la connaissance exclusive des collections européennes et américaines, en accordant à juste titre une reconnaissance à la production commerciale des photographes étrangers confinés à Yokohama, a volontairement ignoré une production indigène qu'on ne peut se résoudre à qualifier de mineure. Mais il est vrai que l'importance des productions de Beato, de Stillfried son successeur, de Farsari, ainsi que de leurs continuateurs et rivaux japonais Kusakabe Kimbei, Tamamura Kozaburo, a imposé pour des décennies une forme - l'image colorisée - et un récit - la fin du Japon féodal. Ce n'est donc pas sans difficultés que l'on a réussi à reconstituer les séquences de la photographie japonaise. Désormais, les auteurs s'accordent sur les moments clés d'une histoire qui débute avec l'arrivée des canonnières américaines dans la baie d'Edo en juillet 1853.

Eliphalet Brown Jr., un daguerréotypiste, s'était joint aux deux missions du commodore Perry ; missions qui n'étaient rien d'autre qu'une mise en demeure, un ultimatum des Occidentaux pour l'ouverture du Japon aux marchandises occidentales.

Biographie de l'auteur

David Michaud est photographe et journaliste, après avoir été web-designer indépendant. Il vit au Japon et a créé le site Internet lejapon.fr. Son blog est devenu au fil du temps une référence sur le pays. Il est l'auteur de japon aux Editions du Chêne dans la collection " C'est le rêve ".


Détails sur le produit

  • Relié: 304 pages
  • Editeur : Chne (4 novembre 2009)
  • Collection : Photographie
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2812301406
  • ISBN-13: 978-2812301407
  • Dimensions du produit: 20 x 2,9 x 20 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 130.959 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

David Michaud est photographe, journaliste et auteur vivant au Japon depuis 2007, après avoir été Directeur Artistique à Paris.
Traitant de nombreux sujets photographiques pour divers clients, c'est en 2002 qu'il se focalise sur le Japon à la suite d'un premier voyage, et crée le site Internet LeJapon.fr. Son blog devient au fil du temps une référence sur le pays, lui valant d'être cité dans de nombreux magazines et d'être l'invité d'émissions de télévision/radio.
Après quelques expositions, David Michaud sort ses deux premiers livres en 2009 : « JAPON » et « Traditionnel Japon » aux éditions Chêne, tous deux reçoivent d'excellentes critiques, cela n'est qu'un début car en Septembre 2010 parait « JAPON : 365 Us et Coutumes », en Février 2011 il signe les photos de « Le Japon - Grands Voyageurs », et en Septembre 2011 sort « Japon vu de l'Intérieur : L'âme de la maison ».

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kaze sur 13 décembre 2010
Format: Relié Achat vérifié
Comme le précise l'éditeur dans sa présentation, les photographies sont coloriées par des artisans japonais de l'époque, ce qui en accroît la beauté et actualise les scènes. Comme si les clichés avaient été pris seulement hier.
C'est une idée de cadeau belle et originale, et si on est passionné de culture japonaise, comme moi, cela devient formidable.
Ce livre fait le pendant à "Japon", du même auteur, qui traite, lui, du Japon moderne, et même ultra-moderne, mais toujours avec des photos magnifiques.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cultur'Elle VOIX VINE sur 7 janvier 2013
Format: Relié Achat vérifié
Magnifique livre sur le Japon ancien, ses traditions, ses Geishas, ses jardins, agrémenté de belles photos colorisées, dignes d'un album ancien. Un livre essentiellement pour les amoureux du Japon et les collectionneurs. Quand on le commence on n'a plus envie de s'arrêter... Vraiment superbe !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gourdon Jerome sur 18 décembre 2009
Format: Relié
David Michaud, on ne le présente plus dans le milieu des passionnés du Japon. Tout simplement une deuxieme pierre à son édifice, photos toujours de très bonne qualité; j'en ai fait l'acquisition les yeux fermés, je ne le regrette pas aujourd'hui. Cet ouvrage pousse encore un peu plus loin le désir de connaissance de ce pays mysterieux, fascinant. Merci à lui pour son travail! En esperant en revoir un autre bientôt! ^^ Foncez!

Jay
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?