Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 14,99
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Leisurezone
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à €9.19

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Transformer


Prix : EUR 12,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par The Music Warehouse et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
15 neufs à partir de EUR 4,48 11 d'occasion à partir de EUR 1,42 1 de collection à partir de EUR 15,35
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Lou Reed

Discographie

Image de l'album de Lou Reed

Photos

Image de Lou Reed

Biographie

Génial, paranoïaque, sulfureux, décadent, militant des bonnes causes, junkie, promoteur d'un rock « adulte », Lou Reed est un tissu de contradictions. Ce fils d'avocats passe une adolescence turbulente à Long Island. Après des études centrées sur la poésie, la littérature et le journalisme, il travaille comme ... Plus de détails sur la Page Artiste Lou Reed

Visitez la Page Artiste Lou Reed
129 albums, 10 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Transformer + Berlin + Rock & Roll Animal
Prix pour les trois: EUR 28,98

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (12 octobre 1998)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Rca International
  • ASIN : B00000G6NK
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 81.482 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Vicious
2. Andy's Chest
3. Perfect Day
4. Hangin' Round
5. Walk On The Wild Side
6. Make Up
7. Satellite Of Love
8. Wagon Wheel
9. New York Telephone Conversation
10. I'm So Free
11. Goodnight Ladies

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Digitally Remastered! Includes Expanded Artwork and Liner Notes fts " Satellite of Love"

Amazon.fr

"Je fais du rock pour adultes." Si Lou Reed ne l'avait pas dit, on en douterait encore... Avec une vaste discographie, en solo ou avec le Velvet Underground, le comique troupier de Long Island, poète urbain au spectre vocal manichéen, aura psychanalysé ses amis, ses ennemis, ses femmes, ses hommes et ce qui l'intéresse finalement le plus : lui. Aussi, lorsque l'essentiel Transformer sort, fin 1972, le Lou est l'androgyne frère aîné d'un Ziggy Stardust terre à terre. Ce qui tombe plutôt bien, vu que David Bowie coproduit Transformer avec Mick Ronson, qui sortira pour l'occasion ses guitares baroques toujours aussi inspirées : du glam new-yorkais, c'est nouveau, ça vient de sortir ! La légende raflera donc le riff de "Vicious", la beauté étoilée de "Satellite Of Love", la grandiloquence de "Perfect Day" et bien sûr la basse féline et le saxophone torride de "Walk On The Wild Side". Oubliée donc, la mauvaise blague du premier album solo de metal progressif avec requins de studio, et retour à des considérations viscéralement plus décadentes. Avec Transformer, la collaboration Bowie/Reed fonctionne plutôt bien. La preuve, les deux hommes ne retravailleront jamais ensemble. --Marc Zisman

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lester Gangbangs TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 1 février 2010
Format: CD
Lou Reed est un sale type. Quelqu'un d'humainement infréquentable et indéfendable. Mais il a du talent. Beaucoup de talent. Pour écrire des chansons. Et signer des textes, parmi les plus sulfureux jamais mis en musique. Avec le Velvet Underground, il a laissé une des oeuvres les plus cruciales du rock.
Mais au début des années 70, personne ou presque ne connaît les disques du Velvet Underground, qui n'a guère survécu à son départ en 1969. Lou Reed a sorti un premier disque solo, une des pires ventes de sa maison de disques RCA. Lou Reed est un has-been anonyme à même pas trente ans.
En 1972, en Angleterre, David Bowie triomphe avec son « Ziggy Stardust », déposant les statuts du glam-rock ... Bowie est un vampire, s'abreuvant du talent des autres pour créer sa propre légende. C'est un fan de Warhol, du Velvet et de Lou Reed. Et surtout un gars qui a toujours renvoyé l'ascenseur. Signé lui aussi par RCA, il propose donc à sa maison de disques de travailler sur le prochain de Lou Reed, qui, on ne sait trop pourquoi, accepte. Bowie se pointe en studio pour produire le disque, emmenant dans ses bagages son guitariste Mick Ronson et le producteur de « Ziggy Stardust » Ken Scott...
Connaissant la bonne humeur légendaire de Lou Reed, on imagine l'ambiance. Le résultat de ces séances, « Transformer », sera un des meilleurs disques de Lou Reed, et son plus gros succès commercial. Il faut dire que la fine équipe a fait fort. Difficile de dire qui du Maître ou de l'élève surdoué a le plus pesé sur le résultat final.
Lire la suite ›
19 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mathieu Schlegel sur 10 septembre 2000
Format: CD
Lou Reed va voir son copain David Bowie et lui joue quelques petites chansons préparées il y a quelques temps déjà avec le Velvet Underground. David écoute et lui dit : "Génial, mais il manque un truc... Je vais produire tout ca à la sauce Ziggy Stardust, avec mes musiciens et mon saxo et je te promet le meilleur album que tu ait jamais fait" . Les chansons superbes de Loulou sont donc enrobées de la magie d'un Bowie au sommet : subtilité et justesse, féerique. Il n'y a rien à jeter, c'est un album magistral et éternel.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par "leon_robinson" sur 3 février 2003
Format: CD
s'il est un lou reed à posséder, c'est lui-là...
Son meilleur album à en croire la critique et ses fans, directement dans la lignée du velvet underground... (Beaucoup de chansons de l'album n'avaient pas été acceptées par le groupe, et il les reprend ici pour débuter sa carrière solo)... C'est sur l'initiative de D. Bowie, que lou Reed va accepter cet enregistrement, alors qu'il parcourait les USA en tournée dans les clubs américains... Il reste à ce jour son album le plus abouti, avec entre autres le tube Walk on the wild side, mais encore satellite of love, perfect day, et d'autres encore... Un de ses deux essentiels avec BERLIN...
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par christian Barral sur 26 janvier 2013
Format: CD
2ième album solo après la fin du Velvet Underground, et tout premier succés de ce monstre du rock underground et alternatif, on y trouve un Lou Reed ambigu, provocateur, entretenant à volonté une ambiance glauque, dérangeante, et s'exprimant déjà dans un mode parlé/chanté qui s'affirmera au long de sa carrière.

Des titres universellement connus comme "Vicious" ou "Walk on the Wild Side" campent un personnage trouble, à l'homosexualité revendiquée. On retrouve dans l'élaboration de cet album la présence active d'un autre personnage ambigu de la rock musique, David Bowie, à la trajectoire bizarrement parallèle à celle de Lou, "Aladdin Sane" faisant le pendant à "Vicious".
Transformer est peut-être THE album incontournable de l'un des plus grands poètes urbains de la rock musique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par marion sur 26 mars 2014
Format: CD Achat vérifié
Ce disque est tout simplement divinement inspiré... non seuleument c'est le grand album de lou reed , mais c'est Un des ou Le grand album de la pop musique également ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par gégé-blues TOP 500 COMMENTATEURS sur 17 novembre 2013
Format: CD
Transformer est le deuxième album solo de Lou Reed, il sort en 1972 et est produit par David Bowie et Mick Ronson un de ses guitaristes de route, ces deux là jouent aussi dans cet opus histoire d’assurer complètement leur participation. Lou Reed a écrit la totalité des compositions dont le fil conducteur tourne autour des transsexuels et de leurs problèmes existentialistes dans l’Amérique puritaine. Cet opus a été disséqué par de nombreux commentateurs en extase, pour ma part je dirai qu’à part le hit planétaire qui me plait bien « Walk On The Wild Side » et à la rigueur les morceaux les plus rock « Vicious » « Hangin’Round » ou « Wagon Whell », cet album ne m’a guère emballé. Un chanteur à textes surtout, au ton nonchalant qui ne s’énerve pas et qui, musicalement, a su s’entourer d’excellent musiciens pour des arrangements sucrés (violons, chœurs harmonieux, etc…). Et de ballades intimistes en morceaux un peu plus nerveux en passant par cette ritournelle dispensable« New-York Telephone Conversation », le triste Lou Reed, a réussi à captiver les intellectuels du rock de l’époque pour faire de ce Transformer, un de ses albums les plus populaires. (13 titres / 45mn40).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?