Trivium

Top albums (Voir les 15)


Voir les 15 albums de Trivium

Trivium : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 151
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Trivium
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

TriviumOfficial

Now through December 14th get 10%-60% off select items & free shipping on orders of $75+: http://t.co/4uAaZTeHTW http://t.co/8R0D7MdI8j


Biographie

Trivium se forme à Orlando (Floride, Etats-Unis) en 2000 autour du chanteur et guitariste Matt K. Heafy, du batteur Travis Smith et du bassiste Brent Young.

Influencé par le metal de Metallica, le trash metal, mais aussi le hardcore de Machine Head, le groupe (dont le membre le plus vieux est né en 1982) sort un premier opus en 2003, baptisé Ember to Inferno, après avoir signé sur le label allemand Lifeforce Records.

Le disque est bien accueilli par la critique spécialisée et connaît un succès certain en Floride, où Trivium tournait de salles en salles depuis déjà trois ans. Trivium ... Lire la suite

Trivium se forme à Orlando (Floride, Etats-Unis) en 2000 autour du chanteur et guitariste Matt K. Heafy, du batteur Travis Smith et du bassiste Brent Young.

Influencé par le metal de Metallica, le trash metal, mais aussi le hardcore de Machine Head, le groupe (dont le membre le plus vieux est né en 1982) sort un premier opus en 2003, baptisé Ember to Inferno, après avoir signé sur le label allemand Lifeforce Records.

Le disque est bien accueilli par la critique spécialisée et connaît un succès certain en Floride, où Trivium tournait de salles en salles depuis déjà trois ans. Trivium embauche ensuite un deuxième guitariste pour parfaire son line up, répondant au nom de Corey Beaulieu, avant d'enrôler le bassiste Paolo Gregoletto, qui remplace Brent Young, le bassiste des débuts.

C'est deux ans plus tard, en 2005, que Trivium sort son deuxième album, intitulé Ascendancy. Produit par Trivium, épaulé par Jason Suecof, le disque est un gros succès aux Etats-Unis. Notamment grâce au contrat qu'ils ont signé avec le fameux Roadrunner Records. Le son de l'album se fait plus brut, alternant metal classique et trash metal avec une aisance dont la critique fait de plus en plus l'écho. Ascendancy intègre le Billboard américain en bonne place et la notoriété de Trivium s'accroît de manière significative, non seulement dans tous les Etats-Unis, mais aussi en Europe. Ce deuxième album ressort un an plus tard, agrémenté d'un DVD et de quatre titres inédits en bonus.

Trivium s'engage dans des tournées marathon et fait quelques apparitions lors de gros festivals rock, notamment au Ozzfest Festival (Etats-Unis) et au Donwload Festival (Royaume-Uni). Ainsi, le groupe joue avec Korn, Metallica ou encore Machine Head...

La montée en puissance de Trivium

The Crusade, le troisième album de Trivium, sort en 2006. Sur ce disque, toujours produit par Jason Suecof, Matt Heafy s'est quelque peu assagi côté voix en raison de ses petits problèmes de santé liés aux cordes vocales. Cela n'empêche pas Trivium de récolter les louanges de la critique, qui n'hésite pas à qualifier The Crusade « d'un des meilleurs albums de l'année ».

Après avoir partagé l'affiche lors de tournées avec Iron Maiden ou Metallica, Trivium s'attelle à l'enregistrement de son quatrième album. Celui-ci, baptisé Shogun, paraît en 2008, toujours chez Roadrunner Records. Produit par Nick Raskulinecz (qui a notamment travaillé avec Ash, Velvet Revolver et Foo Fighters), le son du disque marque un retour aux sources pour le groupe, qui voit son chanteur renouer avec les hurlements trash metal, rappelant ainsi plus l'album Ascendancy que le précédent The Crusade. Le disque se vend très bien dès la semaine de sa sortie en octobre.

Copyright 2014 Music Story Arnaud de vaubicourt

Trivium se forme à Orlando (Floride, Etats-Unis) en 2000 autour du chanteur et guitariste Matt K. Heafy, du batteur Travis Smith et du bassiste Brent Young.

Influencé par le metal de Metallica, le trash metal, mais aussi le hardcore de Machine Head, le groupe (dont le membre le plus vieux est né en 1982) sort un premier opus en 2003, baptisé Ember to Inferno, après avoir signé sur le label allemand Lifeforce Records.

Le disque est bien accueilli par la critique spécialisée et connaît un succès certain en Floride, où Trivium tournait de salles en salles depuis déjà trois ans. Trivium embauche ensuite un deuxième guitariste pour parfaire son line up, répondant au nom de Corey Beaulieu, avant d'enrôler le bassiste Paolo Gregoletto, qui remplace Brent Young, le bassiste des débuts.

C'est deux ans plus tard, en 2005, que Trivium sort son deuxième album, intitulé Ascendancy. Produit par Trivium, épaulé par Jason Suecof, le disque est un gros succès aux Etats-Unis. Notamment grâce au contrat qu'ils ont signé avec le fameux Roadrunner Records. Le son de l'album se fait plus brut, alternant metal classique et trash metal avec une aisance dont la critique fait de plus en plus l'écho. Ascendancy intègre le Billboard américain en bonne place et la notoriété de Trivium s'accroît de manière significative, non seulement dans tous les Etats-Unis, mais aussi en Europe. Ce deuxième album ressort un an plus tard, agrémenté d'un DVD et de quatre titres inédits en bonus.

Trivium s'engage dans des tournées marathon et fait quelques apparitions lors de gros festivals rock, notamment au Ozzfest Festival (Etats-Unis) et au Donwload Festival (Royaume-Uni). Ainsi, le groupe joue avec Korn, Metallica ou encore Machine Head...

La montée en puissance de Trivium

The Crusade, le troisième album de Trivium, sort en 2006. Sur ce disque, toujours produit par Jason Suecof, Matt Heafy s'est quelque peu assagi côté voix en raison de ses petits problèmes de santé liés aux cordes vocales. Cela n'empêche pas Trivium de récolter les louanges de la critique, qui n'hésite pas à qualifier The Crusade « d'un des meilleurs albums de l'année ».

Après avoir partagé l'affiche lors de tournées avec Iron Maiden ou Metallica, Trivium s'attelle à l'enregistrement de son quatrième album. Celui-ci, baptisé Shogun, paraît en 2008, toujours chez Roadrunner Records. Produit par Nick Raskulinecz (qui a notamment travaillé avec Ash, Velvet Revolver et Foo Fighters), le son du disque marque un retour aux sources pour le groupe, qui voit son chanteur renouer avec les hurlements trash metal, rappelant ainsi plus l'album Ascendancy que le précédent The Crusade. Le disque se vend très bien dès la semaine de sa sortie en octobre.

Copyright 2014 Music Story Arnaud de vaubicourt

Trivium se forme à Orlando (Floride, Etats-Unis) en 2000 autour du chanteur et guitariste Matt K. Heafy, du batteur Travis Smith et du bassiste Brent Young.

Influencé par le metal de Metallica, le trash metal, mais aussi le hardcore de Machine Head, le groupe (dont le membre le plus vieux est né en 1982) sort un premier opus en 2003, baptisé Ember to Inferno, après avoir signé sur le label allemand Lifeforce Records.

Le disque est bien accueilli par la critique spécialisée et connaît un succès certain en Floride, où Trivium tournait de salles en salles depuis déjà trois ans. Trivium embauche ensuite un deuxième guitariste pour parfaire son line up, répondant au nom de Corey Beaulieu, avant d'enrôler le bassiste Paolo Gregoletto, qui remplace Brent Young, le bassiste des débuts.

C'est deux ans plus tard, en 2005, que Trivium sort son deuxième album, intitulé Ascendancy. Produit par Trivium, épaulé par Jason Suecof, le disque est un gros succès aux Etats-Unis. Notamment grâce au contrat qu'ils ont signé avec le fameux Roadrunner Records. Le son de l'album se fait plus brut, alternant metal classique et trash metal avec une aisance dont la critique fait de plus en plus l'écho. Ascendancy intègre le Billboard américain en bonne place et la notoriété de Trivium s'accroît de manière significative, non seulement dans tous les Etats-Unis, mais aussi en Europe. Ce deuxième album ressort un an plus tard, agrémenté d'un DVD et de quatre titres inédits en bonus.

Trivium s'engage dans des tournées marathon et fait quelques apparitions lors de gros festivals rock, notamment au Ozzfest Festival (Etats-Unis) et au Donwload Festival (Royaume-Uni). Ainsi, le groupe joue avec Korn, Metallica ou encore Machine Head...

La montée en puissance de Trivium

The Crusade, le troisième album de Trivium, sort en 2006. Sur ce disque, toujours produit par Jason Suecof, Matt Heafy s'est quelque peu assagi côté voix en raison de ses petits problèmes de santé liés aux cordes vocales. Cela n'empêche pas Trivium de récolter les louanges de la critique, qui n'hésite pas à qualifier The Crusade « d'un des meilleurs albums de l'année ».

Après avoir partagé l'affiche lors de tournées avec Iron Maiden ou Metallica, Trivium s'attelle à l'enregistrement de son quatrième album. Celui-ci, baptisé Shogun, paraît en 2008, toujours chez Roadrunner Records. Produit par Nick Raskulinecz (qui a notamment travaillé avec Ash, Velvet Revolver et Foo Fighters), le son du disque marque un retour aux sources pour le groupe, qui voit son chanteur renouer avec les hurlements trash metal, rappelant ainsi plus l'album Ascendancy que le précédent The Crusade. Le disque se vend très bien dès la semaine de sa sortie en octobre.

Copyright 2014 Music Story Arnaud de vaubicourt


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page