Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
EUR 20,73
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Trompe Le Monde a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Trompe Le Monde

4.8 étoiles sur 5 14 commentaires client

30 neufs à partir de EUR 16,32 4 d'occasion à partir de EUR 16,37
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Pixies


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Trompe Le Monde
  • +
  • Doolittle
  • +
  • Bossanova
Prix total: EUR 42,16
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (10 avril 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: 4ad
  • ASIN : B001CVCB5I
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 14 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 100.505 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
1:47
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
2:06
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
2:50
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
2:59
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
2:14
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:00
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
1:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
2:40
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
2:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
2:10
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
1:24
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
2:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
14
30
4:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
15
30
2:19
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

LP

Critique

Malgré les rumeurs de séparation, les Pixies parviennent à sortir un ultime album en 1991. Trompe le Monde est beaucoup plus métal et se rapproche davantage du son qui a fait connaître le groupe, face à un précédent Bossanova un peu décevant. Ici, le métal, le grunge, le punk et les paroles délirantes font leur retour.

Le titre « Trompe le Monde » en ouverture d’album possède une construction classique entourée d’un véritable orage électrique en fond. Un tonnerre à rendre sourd en concert. Le ton est donc lancé. « Planet of Sound » gronde et monte tranquillement avant d’exploser complètement dans les hurlements de fond de gorge et les larsens électriques. « Alec Eiffel » détend alors un peu l’atmosphère avec la voix féminine de Kim Deal, tout en maintenant une pression soutenue. Il subsiste alors un sentiment d’urgence palpable et délicieux. « The Sad Punk » ne fait pas d’otages et attaque directement au corps sans prévenir. Malgré tout, les trois minutes d’hostilités doivent être certainement le plus long morceau de l’album. La fin du morceau est du pur Franck Black dans ses chevauchés en solo : voix de crooner, rythme lent et ambiance nicotine de fond de bar.

« Head On » est une remarquable reprise de The Jesus and Mary Chain. Un très bon choix, mais qui tient plus d’anecdote dans une playlist déjà parfaite. « U-Mass » est un rock délicieux accompagné d’une batterie bondissante, qui sous ses larsens assez cool, fera le bonheur des génériques de MTV. « Bird Dream of Olympus Mons » est une ballade agréable avec une basse très présente, proche du glam rock. « Sabbacultcha » invite l’auditeur à reprendre en cœur ce slogan martelé du fond des accords brouillons et proche de l’univers de David Lynch. « Distance Equals RateTimes » joue la complainte écorchée, tandis que « Lovely Day » est tout en légèreté et en dérision. Enfin « The Navajo Know » n’a rien à envier aux petites ballades 90’s qui passaient sur la bande FM. Un moment léger et agréable, avec une voix trafiquée et un rythme répétitif.

Le producteur Gil Norton a ici procédé à une réalisation métallique et tranchante, ne laissant aucun temps morts entre les morceaux. L’ensemble est étouffant et rapide. Brut et efficace. Un clavier a été rajouté par la présence d’Eric Drew Feldman (ex-Captain Beefheart) et a donné une ampleur épique aux compositions, sans jamais dénaturer le son original. La bassiste Kim Deal se fait très discrète sur l’ensemble des chansons et le guitariste Joey Santiago a délaissé le folk de ses débuts. C’est la fin de l’aventure des Pixies, mais une fin triomphante. - Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
11
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 14 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Dites-moi pas que c'est pas vrai : personne pour donner son avis sur (Hallelujah) Trompe le monde, le dernier album des (Hosanna au plus haut des cieux) Pixies, LE groupe. J'ai du écouter ça 3000 fois depuis sa sortie (1993) : c'est toujours le bonheur. Au-delà des souvenirs qu'il m'évoque, cet album de 39 minutes est un bijou, plein de gaieté, de bruit, de surprises. Vous trouverez plus d'inventivité dans les quatre premières chansons de ce chef d'oeuvre que dans tous les albums des (trop nombreuses) hype que la presse veut nous refourguer à longueur d'année. En digne descendants des Ramones les Pixies concoctent des morceaux dépassant rarement les trois minutes, mais qui usent treize accords différents en cent secondes (Trompe le monde), au contraire multiplient les riffs sur les mêmes quatre notes (Alec Eiffel) ou sont deux morceaux en un (The Sad Punk, tiens justement). Le chanteur (le futur Frank Black) étant fan de SF et de David Lynch, les textes parlent notamment d'extraterrestres, car comme le disait Black Francis (RIP), ici-bas, "This ain't the planet of sound !".
2 commentaires 13 sur 14 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Je ne comprends pas pourquoi tant de fans des Pixies se disent déçus par cet album. Certes, il est très différent des "Surfer Rosa" et autres "Doolittle" qui ont établi la réputation des Lutins. L'apport des claviers d'Eric Drew Feldman, la construction moins déglinguée de certaines chansons, les refrains "catchy" indiquent dans quel direction partira Frank Black avec son premier opus solo en 1993.
Mais comment, je vous le demande, comment peut-on se dire déçu par un album qui contient des joyaux tels que "Motorway to Roswell", "Alec Eiffel" ou "Bird Dream of the Olympus Mons" ?
Frank Black dira, bien des années plus tard : "Vous n'aimerez jamais aucun de mes album si vous ne les écoutez qu'une fois". Vous savez ce qu'il vous reste à faire.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par TimTim09 le 19 juillet 2010
Format: CD
Quel album ! Le dernier du groupe mythique de Boston en fait, et on peut dire qu'ils terminent en beauté !

Je les ai vu en concert le 26 Mai 2010 avant d'acheter cet album. Et bien ce fut pour moi un énorme plaisir de redécouvrir les grosses claques que furent Sad Punk et Alec Effeil ! Deux grosses bombes d'énergie, c'est bien simple : cet album est clairement extra punk, voir heavy metal, on pourrait dire "heavy-punk". De la même trempe, on pourrais citer le titre éponyme, U-Mass ou Planet of Sound.

Je retiendrais également les titres Letter to Memphis et Subbacultcha qui m'ont fait rêver. Bref, comme tous les albums des Pixies, celui-ci est un pur chef d'œuvre, pourtant méconnu, il est au moins aussi bien que les autres !

Donc si vous aimez vos oreilles, achetez cet album !
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Après une carrière sans faille, le groupe opère un tournant radical pour se tourner vers quelque chose de plus pop, mais toujours aussi frais et déjanté. Cet album conclue une carrière trop courte certes, mais dont certains préretraités du rock devraient s'inspirer. Ou comment atteindre une certaine forme d'immortalité...
Remarque sur ce commentaire 5 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Un des plus grands albums de rock du 20ème siècle, sans aucun doute, avec des titres d'une puissance et d'une originalité hors norme...Kurt COBAIN a dit dans un concert qu'il n'existerait pas si il n'y avait pas eu The Pixies !!! Le groupe séparé, chacun refait du Pixies de son côté; pour dire à quel point l'alchimie fonctionnait entre eux ! Du premier album jusqu'au dernier, de mieux en mieux, ce qui est rare pour ce genre de formation, alors pourquoi s'arrêter ? Peut-être parsqu'il avaient atteint leur apogée, aussi leur pardonnera t'on ce chant du signe ...et on se consolera avec le magnifique DVD live "Acoustic Newport" et ses reprises magnifiées ! Ne pas oublier certains titres de Franck Black "Wathever happened to pong", "Thalassocracy" ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Attention, Black Francis est un génie. Et comme tous, un génie n'est reconnu que... tardivement, ou de manière posthume...! A réécouter des millions de fois. Quel que soit son album, Pixies ou pas, le sublime est au rendez-vous, une imagination hors pair, des idées folles. Le Rock'n'Roll est réellement mort après le Trompe Le Monde des Pixies. Que ce soit dit, et écrit.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Stefy TOP 1000 COMMENTATEURS le 31 août 2011
Format: CD
Dernier album des Pixies. Peut-être pas le meilleur mais indispensable tout de même. Le terrifiant single "Planet of Sound" avait prévenu: le disque est lourd, heavy, bruit blanc en furie. Pas de temps mort, les titres s'enchainent sans jamais faiblir, titres souvent fantastiques ("Alec Eiffel" par exemple) et on a droit en sus à une reprise des Jesus and Mary Chain (bien vu). On peut juste toutefois regretter la sous-utilisation de Kim Deal aux choeurs, ce qui annonce d'ailleurs la proche séparation du groupe. Au final, super disque qui n'a pas vieilli, bien au contraire, il passe encore mieux aujourd'hui. Car c'est ce qui manque à l'heure actuelle et depuis longtemps. A quand (de nouveau) du rock de ce niveau?
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?