• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Trouble is my business, t... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Trouble is my business, tome 2 Broché – 25 mai 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00
EUR 18,00 EUR 13,89

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Trouble is my business, tome 2 + Trouble is my business, tome 3 + Trouble is my business, tome 1
Prix pour les trois: EUR 54,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de la préface

TROUBLE IS MY BUSINESS. LE TITRE DU GEKIGA DE NATSUO SEKIKAWA ET JIRÔ TANIGUCHI est repris à la lettre d'un recueil de nouvelles du grand Raymond Chandler. L'ouvrage est connu en France sous le titre Les Ennuis, c'est mon problème. Ces nouvelles mettent en scène le détective John Dalmas, sorte de brouillon du personnage le plus mythique de Chandler, Philip Marlowe, qui deviendra le parangon du détective américain issu de la littérature de gare (ou «pulp» en anglais) : blasé, pratiquant volontiers l'ironie et le cynisme, mais doté d'un sens inné de la justice, Marlowe donnera ses lettres de noblesse au genre du polar «hard-boiled» et sera popularisé à l'écran sous les traits inoubliables d'Humphrey Bogart dans Le Grand sommeil de Howard Hawks, en 1946. Bogart qui est d'ailleurs explicitement cité à la page 37 du recueil que vous tenez entre les mains et qui a également interprété (dans Le Faucon maltais de John Huston) une autre grande figure du «détective novel», le célèbre Sam Spade créé par Dashiell Hammett, dont Jôtarô Fukamachi, le héros de Trouble is my business, reprend quelques caractéristiques typiques comme le flegme à la limite du je-m'en-foutisme, un goût prononcé pour le bourbon et la manière de mener ses enquêtes sans arme à feu (à moins d'en emprunter une à son adversaire).

Car la série de Sekikawa et Taniguchi, bien qu'elle prenne place dans le Japon des années 1970-1980 (soit l'époque de sa publication), n'en paie pas moins son tribut aux grandes oeuvres séminales qui l'ont inspirée et donc, en particulier, aux classiques du roman noir américain. On y retrouve cette même vision de la vie, à la fois désenchantée et humaniste, avec son héros qui n'a qu'une parole, y compris au-delà de la mort de son client, ses flics corrompus, ses arnaqueurs à la petite semaine, ses hommes de main sans pitié, ses prostituées en détresse... Bref, toute une comédie humaine dans laquelle le lecteur retrouve une multitude d'archétypes imposés par le cinéma policier américain des années 1930-1950, archétypes que les auteurs plient à leur sensibilité et à leur culture, notamment en les reliant aux célèbres polars du studio nippon Nikkatsu tournés dans les années 1960-1970, via en particulier quelques explosions de violence typiques du genre. Des films tournés par des réalisateurs comme Seijun Suzuki, Toshio Masuda, Takashi Nomura ou Kinji Fukasaku, et qui ont marqué la cinéphilie nippone au fer rouge, en imposant toute une imagerie faite de détectives nonchalants, de yakuzas énigmatiques qui ont troqué leurs sabres japonais contre des armes occidentales (comme le pistolet Luger brandi par l'un des personnages de ce recueil) et de décors urbains déserts. En assumant la filiation de leur oeuvre avec ces films, Sekikawa et Taniguchi bouclent la boucle puisque ces polars étaient eux-mêmes largement influencés par leurs homologues occidentaux - en particulier américains et français.

Revue de presse

Jotaro Fukamachi est un détective privé et a la réputation de fin limier. Plutôt pingre, il se montre souvent intéressé. D’un autre côté, il a des principes auxquels il se tient. Le principal étant de « tenir toujours une promesse ». Du coup, il lui arrive de s’investir dans des affaires qui ne lui rapportent rien. À travers les affaires de disparitions, d’enquêtes de proximité, il fait face aux côtés sombres de l’être humain. Pourtant, il ne perd pas son humour et sa confiance en l’humanité. Date d'office : mai 2013


Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?