undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles24
4,5 sur 5 étoiles
Format: Blu-rayModifier
Prix:7,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 février 2012
Super bon film, à voir absolument, l'histoire et la fin du film à couper le souffle, très grands acteurs, Patrick Chenais est époustoufflant, il interprête ce rôle d'honnêteté, d'intelligence, de coeur vis-à-vis de ce fils repoussé par ce père égoïste, avec brio.Un super moment qui vous tient en haleine, en plus, les images de ces magnifiques vignobles vous font rêver à cette belle France
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Magnifique opus tourné dans un cadre prestigieux et envoûtant. La découverte des tanins, le vignobles bordelais, sa terre, ses châteaux, la culture ancestrale du vin sont mis en lumière par l'habile réalisation de Gilles Legrand. Niels Arestrup est plus vrai que nature, ce père est un monstre qui souffre intérieurement de son absence de légitimité. Lorant Deutsch et Anne Marivin forme un couple attendrissant, tandis que Patrick Chesnais et Valérie Mairesse que j'admire depuis ses débuts, font la preuve d'un grand humanisme. "Tu seras mon fils" est un film pour tout la famille, certains pourront s'interroger, d'autres comprendre. La transmission du pouvoir et du savoir prend ici une allure tortueuse, mais combien de père et de fils ne se sont-ils pas heurté à des difficultés lorsque le patrimoine prime sur la succession ?
Un film qui ne laisse pas indifférent, Saint Emilion en toile de fond, des personnages puissants de convictions, un jeu d'acteurs de haute volée font naturellement un excellent film. On éprouvera assez vite l'envie de le revoir, privilégier la version bluray, la voix de Bashung y est saisissante.
0Commentaire15 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2011
Paul de Marseul(Niels Arestrup)est le propriétaire d'un vignoble renommé de Saint-Emilion.(Gilles Legrand a tourné sur la commune au domaine Le Clos Fourtet)
Père dominateur,cassant avec son fils Martin (Lorant Deutch) qui travaille avec lui,il supporte mal ce garçon falot qui est loin de l'image qu'il se fait de son successeur.Son vieux régisseur(Patrick Chesnais)malade, le fils de celui-ci Philippe(Nicolas Bridet)revient,bardé de connaissances acquises dans des vignobles à l'étranger.
L'atmosphère devient pesante.
J'ai trouvé une intrigue familiale classique valant surtout par le jeu des acteurs,leur affrontement.Niels Arestrup est excellent;il jouait déjà un père face à Romain Duris dans "De battre mon coeur s'est arrêté"Patrick Chesnais toujours bon,Lorant Deutch convaincant dans un rôle difficile de fils écrasé;la mentalité de l'aristocratie bordelaise du vin est bien rendue.
La fin est inattendue!
0Commentaire18 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2012
Le film est dépouillé, la photographie est magnifique, Le scénario est intrigant. Un des meilleurs films Français de ces dernières années. La cruauté mise en scène est subtile et élégamment travaillée. Mais la réussite du film est du à la présence de l'immense Niels Arestrup. Il est monstrueux, une présence, une habileté à s'approprier chaque scène qu'il intensifie la beauté du jeu d'acteurs. Il est le meilleur acteur Français actuellement.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Gilles Legrand, le réalisateur inspiré de "Malabar Princess" (avec un Jacques Villeret si touchant), brosse un portrait de famille dans lequel sourd un profond malaise. Le cadre est pourtant joyeux, situé dans le village de Saint-Emilion, proche des murailles, dans un "Clos" (la propriété en fait du premier grand cru classé B, le très distingué Clos Fourtet) mais derrière les façades rutilantes, la richesse parfois clinquante, se vit un drame. Le père (Niels Arestrup) propriétaire de l'exploitation viticole depuis le décès accidentel (?) de son propre père, alors qu'il n'avait que 17 ans refuse à son fils (Lorànt Deutsch)la possibilité de s'exprimer, de commettre des erreurs, de progresser, d'assimiler l'art de la vinification. Tous les moyens sont bons pour briser son fils. Les scènes du film sont parfois intenables et le pendant de la maladie du maître de chais (Pierre Chesnais) rend parfois, paradoxalement, plus supportable ce malheur familial.

Une double tragédie va de fait naître avec l'arrivée (pas si impromptue que cela) du propre fils du maître de chais en qui le châtelain va reconnaître les qualités d'un fils qu'il aurait voulu adopter.

Cette comédie dramatique, justement interprétée, rappelle les atmosphères des oeuvres de Hervé Bazin ("Vipère au poing") et de François Mauriac.

A voir.
44 commentaires1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Paul de Marseul, propriétaire d’un prestigieux vignoble à Saint Emilion a un fils, Martin, qui travaille avec lui sur le domaine familial. Mais Paul, vigneron exigeant et passionné, ne supporte pas l’idée que son fils puisse un jour lui succéder. Il rêve d’un fils plus talentueux, plus charismatique… plus conforme à ses fantasmes de père ! L’arrivée de Philippe, le fils de son régisseur va bouleverser la vie de la propriété. Paul tombe en fascination devant ce fils idéal. Commence alors une partie d’échec qui se jouera à quatre : deux pères, deux fils, sous le regard impuissant des femmes qui les entourent. Et au moins l’un d’entre eux n’a plus rien à perdre …

Ce jeu de massacre engendre un suspense psychologique qui, s’il n’est pas trépidant, fournit aux acteurs matière à de beaux affrontements et offre à Niels Arestrup un rôle "énorme" en vieux lion infect et jouisseur. Imposant, désagréable, Arestrup est parfait en père indigne et en homme narcissique, manipulateur, avec cependant un côté séducteur.

Lorand Deutsch, en fils falot, écrasé par son paternel, parfois touchant, parfois agaçant, Patrick Chesnais, en régisseur dépossédé de tous ses biens les plus chers, Valérie Mairesse, Nicolas Bridet et Anne Marivin composent les cinq autres membres de ce drame orchestré autour d'un affrontement terrible entre père(s) et fils.

Gilles Legrand s'intéresse dans ce film au thème généralement assez peu traité d'un père qui déteste son fils, et donc à la question de la transmission, mais aussi aux univers vinicole et oenologique rarement abordés au cinéma.

La construction scénaristique laisse un peu à désirer et l'on aurait aimé que le film soit un peu plus rythmé, avec moins de mouvements de caméras.

A consommer avec modération en cas de conflits de taille non résolus avec ses parents... !
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2012
Comme j'ai choisi ce DVD je ne peux qu'exprimer ma joie de pouvoir le regarder et re-"déguster"! C'est très beau, voilà!
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tu seras mon fils est une sombre histoire de famille sur fond de grands vignobles. Le thème tourne autour de la transmission, et des drames qui surviennent quand les liens du sang sont mis à mal par l'orgueil, ici celui du père qui pense pouvoir se façonner un héritier comme il a travaillé son vin jusqu'à l'excellence. Si François Mauriac était encore de ce monde et s'était mis à aux scenarii de films, voilà ce qu'il nous aurait livré. Les dialogues sont très incisifs, la narration parfaitement maîtrisée et en plus c'est aussi bien réalisé que Mauriac écrivait. Tous les acteurs sont absolument bluffants, de Niels Arestrup (De battre mon coeur s'est arrêté,Diplomatie) à Lorant Deutsch, en passant par Patrick Chesnais. Un régal. Sombre, mais un régal.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2012
Super film pour quelqu'un qui s'interesse aux vins , tres interresant pour voir derrier les coulisse d'un vignobles.
les acteurs ont très bien joué leurs rôles.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2012
Magnifique film qui nous tient en haleine tant par la brillante interprétation des acteurs (pour moi les meilleurs rôles de Niels Arestrup, Lorant Deutsch, Patrick Chesnais et Valérie Mairesse...), des dialogues percutants et d'une grande justesse qui évoquent les relations complexes père-fils. Le commentaire audio de Gilles Legrand complète très utilement ce film. L'évocation de la transmission du patrimoine n'est pas sans rappeler les relations tendues qui existaient entre Noël Schoudler et son fils François dans l'adaptation du roman de Maurice Druon "Les Grandes Familles" brillamment interprété jadis respectivement par Jean Gabin et Jean Desailly en 1958 et par Michel Piccoli et Jean Michel Dupuis en 1989.
A voir absolument.....
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,40 €