Commencez à lire Tuez qui vous voulez sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

Tuez qui vous voulez [Format Kindle]

Olivier Barde-Cabuçon
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 22,90
Prix Kindle : EUR 14,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 7,91 (35%)
Le prix Kindle a été fixé par l'éditeur

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 14,99  
Broché EUR 22,90  
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !






Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Trois hommes sont retrouvés égorgés et la langue arrachée avant la Noël à Paris. Au même moment, des inconnus veulent ressusciter la fête des Fous, des convulsionnaires se roulent sur le sol des églises et une jeune fille pousse des cris d’oiseau. Mais que vient faire là-dedans le mystérieux chevalier d’Eon, peut-être membre du Secret du roi ? En quelques jours, l’ordre social semble s’inverser et même le moine semble gagné par la folie ambiante. Le commissaire aux morts étranges, lui, garde la tête froide et mène l’enquête.

Biographie de l'auteur

Olivier Barde-Caburon vit à Lyon. Son goût pour les intrigues policières et son intérêt pour le XVIIIe siècle l'ont amené à créer le personnage du commissaire aux morts étranges, dont deux enquêtes ont déjà paru dans la collection "Actes noirs" : Casanova et la femme sans visage (2012 ; prix Sang d'encre 2012) et Messe noire (2013 ; prix Historia du roman policier 2013).

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 826 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 378 pages
  • Editeur : Éditions Actes Sud (5 février 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00HVH3PGQ
  • Word Wise: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°6.338 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellent, comme toujours avec l'auteur !! 18 avril 2014
Format:Broché
Olivier Barde-Cabuçon a créé avec le chevalier de Volnay, le commissaire aux morts étranges, le héros atypique de deux très bons romans policiers historiques, Casanova et la femme sans visage (Prix Sang d'Encre 2012) et Messe noire (Grand prix Historia du roman policier 2013). Je n'ai aucun doute sur le fait que cet excellent troisième opus, Tuez qui vous voulez, rencontrera le même succès.
Il y a en effet tout ce qu'il faut dans ce roman pour combler les lecteurs, même les plus exigeants. Les personnages, à la fois forts et attachants, sont très bien cernés, qu'il s'agisse des premiers rôles ou des personnages secondaires. J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir le chevalier de Volnay et son assistant, le moine hérétique, ainsi qu'Hélène et l'Ecureuil que l'on avait déjà croisées dans Messe noire ; j'ai fait la connaissance de deux émouvantes "petites mouches", ainsi que du fantasque et mystérieux chevalier d'Eon... et j'ai découvert toute une galerie de personnages plus savoureux les uns que les autres.
L'intrigue est bien ficelée, on ne s'ennuie pas une seconde dans un Paris du XVIIIème siècle très bien reconstitué et extrêmement vivant. Le fait de mêler trois enquêtes - les morts étranges, les convulsionnaires et la fête des Fous - permet de faire voyager le lecteur dans différents milieux et secteurs de la ville, à la rencontre des riches comme des pauvres.
Le style de l'auteur est agréable à lire, les propos sont intelligents, il y a de l'humour et des rebondissements, de l'amour aussi, mais rien de "gnangnan"... bref de quoi passer un excellent moment de lecture !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 C’était donc ça la fête des fous 4 avril 2014
Par Albertine
Format:Broché
Lecture fluide, amusée, complice, étonnée...tout ce qu’un lecteur peut souhaiter lui est offert dans ce dernier roman d’Olivier Barde Cabuçon. Nos retrouvons son art de conduire le récit, kaléidoscope de situations qui font avancer l’enquête, du moins le croyons-nous ; l’humour, qui autorise tellement de transgressions ; l’esprit anarchiste voire potache du Moine qui sait montrer son cul à qui de droit ; le sérieux frigide mais passionné de Volnay ...
Nous pouvons ainsi parler des permanences qui soutiennent les récits de cet auteur et en font la richesse depuis Casanova et la femme sans visage ou Messe noire :

- Une intrigue qui dessine lentement (mais avec force rebondissements !) son cours entre le politique, le religieux et l’affaire de moeurs, qui mêle la royauté et sa cour; ses fonctionnaires (de police), les bourgeois et le petit peuple. Ici, l’art de découvrir la vérité et celui de bien conduire un récit se superposent : entre l’affaire d’Etat qui a un caractère international (puisque le dernier mort est russe) et le fait divers, il nous sera donné de comprendre ce qui a fourvoyé un moment les enquêteurs. Comme dans La femme sans visage, ils découvriront le petit détail fatal au meurtrier. La « fantastique imagination » du Chevalier d’Eon fera tourner la tête de Volnay même s’il a compris assez tôt la complexité de cet étrange personnage (« Duo habet et bene pendentes ») et lui évite la Bastille.
-
- Le contexte : ici, l’hiver 1759 où se prépare la Fête des Fous dans les rues de Paris, le peuple y étant comme toujours un personnage à part entière.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Tuez n'est pas jouer ! 11 novembre 2014
Format:Broché
Ce troisième épisode de la série vaut les autres en intensité. Il est de plus très foisonnant dans les thèmes abordés et explorés avec une mention très spéciale pour la psychologie et la personnalité du chevalier d'Eon qui a toute sa place dans le vent de folie qui traverse ce livre. Bon fil rouge que cet inversement de l'ordre social autour duquel se noue tout le récit. Enfin, le personnage du moine gagne encore en profondeur ... et en mélancolie !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon polar historique! 25 avril 2014
Format:Broché
Je suis très loin d’aimer le XVIIIe siècle. La période de renaissance est une période que je n’ai jamais été tenté d’étudier, préférant le moyen âge ou l’âge des empires. Ainsi, lorsque les librairies Décitre m’ont offert très chaleureusement (et je les en remercie !) le livre « Tuez qui vous voulez » de Barde-Cabuçon en échange d’une critique, j’ai eu très peur de ne pas aimer.

De plus, il faut savoir que ce livre fait partie d’une série de livre des « enquêtes du commissaire aux morts étranges ». N’ayant pas lu les deux précédents livres, je n’en ai pas pour autant était perdu car mis à part quelques allusions aux deux précédentes enquêtes, nul besoin de les avoir lus dans le détail pour apprécier celle-ci.

Donc ici, l’auteur nous transporte durant quelques jours de fin décembre, au cœur d’un Paris du milieu 18e siècle. La prostitution bas son plein, la répression policière est à son apogée, les libertés sont bafouées, la religion est omniprésente et la fête des fous se profile à l’horizon ! On doit bien avouer que l’auteur a de la matière pour travailler ! Sans compter que ce livre est un polar et qui dit polar dit… meurtres ! Triple ici !

L’histoire ne se limite pas à une simple interrogation du type « Qui est le coupable ? ». Non ici, l’auteur nous balade entre conflits religieux, conflits politiques, conflits amoureux, conflits familiaux… Cette enquête nous balance dans tous les sens pour nous perdre et nous révéler un meurtrier que l’on ne soupçonnait même pas !
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique