Tutu a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,43
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Media Hessen
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Tutu
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Tutu


Prix : EUR 6,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
24 neufs à partir de EUR 4,32 25 d'occasion à partir de EUR 2,50 3 de collection à partir de EUR 471,00

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Miles Davis

Discographie

Image de l'album de Miles Davis

Photos

Image de Miles Davis

Biographie

Ses débuts

Miles Dewey Davis est né aux Etats-Unis à Alton (Illinois) le 25 mai 1926. Comme pour Ellington, ses origines sociales tordent le cou à certains préjugés sur les jazzmen de l'époque ; il est en effet directement issu de la bourgeoisie américaine. Son père est un chirurgien-dentiste ayant pignon sur rue à ... Plus de détails sur la Page Artiste Miles Davis

Visitez la Page Artiste Miles Davis
1192 albums, 22 photos, videos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Tutu + Kind of Blue + In A Silent Way
Prix pour les trois: EUR 17,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (13 octobre 1986)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Warner Bros
  • ASIN : B000002LAB
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 8.022 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Tutu
2. Tomaas
3. Portia
4. Splatch
5. Backyard ritual
6. Perfect way
7. Don't lose your mind
8. Full nelson

Descriptions du produit

Descriptions du produit

TUTU

Amazon.fr

Premier album que Miles Davis réalise pour Warner, Tutu inaugure une nouvelle méthode de travail pour le trompettiste qui n'a plus de groupe régulier lorsqu'il entreprend de l'enregistrer à Los Angeles en février 1986. Qu'importe, Miles garde une relation très étroite avec Marcus Miller, le bassiste de son fracassant retour au disque et à la scène cinq ans auparavant. Ce dernier va tout lui préparer, se chargeant de la basse mais aussi de la plupart des instruments. Miller apporte des bandes, de superbes mélodies sur lesquelles Miles n'a plus qu'à poser sa magnifique sonorité. Bien sûr, il corrige, rectifie, transforme en or ce qui n'est qu'argent. Ses pertinentes retouches l'amènent à confier de petits rôles au batteur Omar Hakim et au violoniste Michael Urbaniak, le pianiste George Duke héritant des arrangements de "Backyard Ritual". Les plus récentes machines digitales subviendront aux autres besoins. Le jazz funk électrique de Tutu peut se vendre comme des petits pains. --Pierre de Chocqueuse

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par maurizio tr le 26 février 2015
Format: CD
Fan de Miles, je trouve que malheureusement ses disques pendant les années 80 (sauf Man With The Horn, heureusement encore produit par Teo Macero et quelques "Live") sonnent plutôt comme de la musique pour l'ascenseur!
La preuve ce Tutu, où des nappes de synth, drum-machines, programmations et tout ce qui était 'state of the art' dans les studios de l'époque ne font qu'étouffer la trompette du maître sur des thèmes médiocres.
Paradoxalement un groupe à 'minettes' comme Duran Duran avait beaucoup mieux compris comment utiliser les sonorités 'bling-bling' des 8O's en fonction de leurs compositions, ou pour rester dans le jazz, un Herbie Hancock avait su les intégrer pour dynamiser sa musique, et non pas pour l'assommer. Mais, ici c'est du maquillage, ça ne donne pas l'impression de faire partie intégrante dans l'écriture intrinsèque des morceaux, on dirait du Miles faisant du karaoké sur des bandes préenregistrées (ce qui décrit probablement le déroulements des sessions).
Miles s'était toujours nourri de l'inspiration donnée par les grands musiciens dont il savait s'entourer, c'est la raison de son évolution réussite dans les précédentes décennies alors qu'ici au milieux de toute cette technologie on le sent seul, papotant quelques thèmes dans le vide.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eliopachik le 24 janvier 2010
Format: CD
1986: «Tutu»... ou l'arlésienne. La grande déclaration 80's de Miles Davis émerveille, subjugue, puis nous abandonne là, dans cette nuit esquissée, dans le décor surfait et épuré pour plaire d'un penthouse luxueux. A la recherche d'une pure esthétique Davis trouvera Miller, livrant avec «Tutu» une référence mythique qui n'est au fond rien d'autre qu'un néo-jazz bourgeois. Bien sûr, l'appartement racé aux lignes pures et modernes dans lequel nous convie cette musique d'atmosphère a de quoi nous séduire ; moderne, équilibré, canapés et fauteuils de cuir et bel inox ; les lumières sont éteintes, et par les baies vitrées qui donnent à voir New-York la blancheur de la lune s'écrase sur la moquette épaisse et impeccable. «Tutu» se veut nocturne, carré et efficace, Marcus Miller fait tout, de la batt' à la basse à la basse clarinette, installant des structures jazz-rock et synthétiques aux syncopes bien simplistes et au milieu desquelles Miles passe comme un fantôme. Le résultat fait date dans l'histoire du beau son comme un «Miami Vice» dans l'histoire des séries... ça n'est pas «Bitches Brew», c'est pas «Starsky & Hutch». Il y a des nostalgiques qui s'en délectent encore par crainte d'oser douter du sorcerer Davis, mais ce qui a fait date est aujourd'hui daté.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 7 septembre 2013
Format: CD
C'est entendu, Tutu est un album mineur dans la riche et massive discographie de Miles Davis... mais c'est aussi une apothéose.

L'apothéose d'un jazz fusionnant et accessible qui, s'il est loin d'égaler les prodiges passés du Maître du Cool (Kind of Blue, Sketches of Spain, Bitches Brew, etc.), aura au moins le mérite de l'introduire auprès d'un public qui, sinon, serait probablement passé à côté du phénomène et de relancer une carrière quelque peu déclinante.

Parce que Miles, en 1986 (année de sortie de l'album), n'est plus que l'ombre du grand jazzman qu'il fut, que ce soit commercialement ou artistiquement. En effet, si Miles avait parfaitement réussi la transition entre jazz classique et fusion progressive échevelée, il peine à se trouver dans ces années 80 où la production fait tout, ou presque. Arrivant sans doute par lui-même à la réalisation de ce constat d'échec, et malin comme un vieux singe, Miles s'entoure de la fine fleur de la nouvelle génération pour un album à visée clairement radiophonique, un compromis sur la forme mais, au final, le meilleur album du trompettiste lors de cette maudite décade.

Il faut dire que, expertement conçu par le bassiste/multi-instrumentiste
...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Label: Wea / Warner Bros.
Certes, on peut prétendre qu'il existe un véritable travail "chirurgical" dans ces compositions (la perfection est recherchée à tous les niveaux) mais il s'agit bien (selon moi, avec "Ascenseur pour l'échafaud", la B.O du film ou la B.O. du film "Dingo") du plus grand disque de jazz moderne des années 1980 qui vous permettra de tester à l'évidence votre système hifi ! Disque immarcescible ! A noter que beaucoup de morceaux sont de Marcus Miller... Cela peut ouvrir un débat... On voit également que la production a échappé à Miles...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?