undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Two Boys Kissing
Format: CDModifier
Prix:33,02 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Comment notez-vous la réalité ? Non vraiment, je vous pose la question. Parce que TWO BOYS KISSING, c'est la réalité à l'état pur. C'est le monde qui nous entoure, avec ses énormes défauts et ses surprenants instants de grâce et de joie. C'est la société dans laquelle nous vivons, terriblement fermée et pourtant prête à s'ouvrir si les gens sont assez fous pour la bouleverser. J'ai adoré TWO BOYS KISSING. En le lisant, j'ai ri, j'ai été ému aux larmes, j'ai frissonné... Mais j'ai également été dégoûté, révulsé et dévasté face à la réalité dans laquelle nous évoluons. J'ai eu beaucoup de mal à ne pas attribuer 5/5 au roman. Jusqu'à la dernière minute avant de démarrer la rédaction de ma chronique, j'ai douté. Parce que, vraiment, comment notez-vous la réalité ? Si je devais juger ce récit seulement sur sa manière de dépeindre nos vies, alors il obtiendrait la note maximale. Mais en tant que lecteur, je me dois de reconnaître que j'ai trouvé la fin un peu trop... rapide. Mais pas dans le mauvais sens... J'ai bien compris que nous partagions seulement une "tranche de vie" avec les héros que nous rencontrons. Mais j'aurais aimé en découvrir encore plus sur eux. Car David Levithan ne nous livre pas vraiment toutes les réponses à nos questions. Et, en même temps, son histoire est teintée de perfection et d'émotion... Vraiment, j'ai du mal à savoir où me positionner. Du coup, un 4,5 me semble plus approprié. Mais je peux tout de même vous garantir que ce livre, cette perle, cette bombe, n'est à manquer sous aucun prétexte.
Écrire mon avis va être assez compliqué, puisque je ne peux pratiquement pas vous parler de l'intrigue ou des héros sans vous spoiler. Je vais donc d'abord vous parler de la manière dont le récit nous est narré. Et là, ouaw ♥ L'auteur a eu la magnifique idée de raconter l'histoire derrière les yeux d'hommes homosexuels décédés des suites du SIDA. J'ai trouvé ça juste époustouflant et déchirant au possible. La manière dont ils nous décrivent leurs souvenirs, leurs existences passées, leurs sentiments face à leur génération et à la nôtre, m'a tout simplement brisé. Ce n'est pas compliqué : à chaque fois que j'ouvrais le roman, j'avais des frissons. A CHAQUE FOIS. Parce qu'il y a quelque chose de lourd et de pesant chez ses hommes. De lourd et de pesant parce que leurs histoires pourraient être celles de n'importe qui ayant vécu une ou deux générations en arrière. J'ai eu le souffle coupé par cet élément de l'intrigue. Ses hommes dont on ignore les noms m'ont renversé, m'ont ébloui, m'ont dévasté. Rien que d'y repenser, je suis ému. Leur voix, si puissante, si lumineuse, si douloureusement vraie, si humaine, si aimante, si compréhensive et si profonde, m'a bouleversé. Profondément bouleversé. Jusqu'à laisser une empreinte indélébile quelque part entre mon cerveau et mon cœur ♥
Si j'ai été époustouflé par ces personnages, j'ai été carrément fasciné et subjugué par Neil, Peter, Avery, Ryan, Craig, Harry et Cooper. OMG. OMG OMG OMG OMG OMG ♥♥♥ Je n'ai pas pour habitude de me retrouver muet face aux protagonistes que j'apprends à découvrir, mais là, vraiment, c'est le cas. Il y a un milliard de choses à dire, et je ne peux pas les partager avec vous sans vous raconter une bonne partie de l'intrigue. Mais purée, qu'ils sont parfaits ♥ David Levithan a fait le plus judicieux des choix en laissant transparaître à travers chaque garçon, chaque adolescent et chaque homme une manière dont l'homosexualité se vit et est ressentie par les autres. TWO BOYS KISSING, c'est une ode à la connaissance de soi. A l'acceptation de soi. A l'ouverture d'esprit. TWO BOYS KISSING, c'est un livre inoubliable débordant de réalisme aussi triste et aussi révulsant que touchant et passionnant. A de très nombreuses reprises, j'ai été dégoûté (mais vraiment) par les réactions de certaines personnes face à l'homosexualité de nos héros. Dégoûté au point de lâcher le roman et de devoir respirer pour me calmer. Parce que nous sommes conscients - au même titre que l'auteur - que ces horreurs existent. Que l'homophobie existe. Que les abrutis existent, en fait. Alors s'il nous décrit de longs passages pleins d'amour et de bonheur, il nous décrit également l'horreur de notre société.
A me lire, on pourrait croire que TWO BOYS KISSING est un récit plutôt pessimiste, mais ce n'est absolument pas le cas. Ce livre, il est lumineux. Porteur d'espoir. Plein de promesses. Plein de phrases coup de poing qui vous giflent et vous réveillent. C'est la première fois, je crois, que je corne autant de pages dans un roman aussi court pour en relire encore et encore les expressions qui m'ont pris aux tripes. L'écriture de David Levithan est magique. Dévastatrice. Violente. Brûlante. Hypnotique. C'est un véritable tremblement de terre qui emporte tout sur son passage : nos émotions, nos préjugés et nos convictions. Mais c'est également une énorme baffe. TWO BOYS KISSING dépeint avec brio, avec puissance et avec un point de vue objectif, le monde qui nous entoure. Avec ses peines, son chagrin, son anarchie organisée, ses jugements stupides, et ses défauts. Mais tout cela fait de cette histoire quelque chose de merveilleux. Car les personnes comme Craig et Harry qui osent s'embrasser pendant trente-deux heures devant une foule de spectateurs sont là pour renverser l'ordre établi. Les personnes comme Peter et Neil, déjà acceptées par leurs parents à seulement quinze ans, nous prouvent que les choses sont déjà en train de changer. Les personnes comme Avery et Ryan nous font croire en l'amour, en la découverte de soi, en la découverte de l'autre, et en la connaissance de nos désirs. Et puis il y a les personnes comme Cooper, complètement brisées, qui nous montrent bien que le monde n'est pas encore parfait mais qu'il tend à le devenir. C'est beau, c'est gorgé de lumière, c'est mignon, c'est poignant et saisissant au possible. C'est la réalité. C'est notre monde. C'est vous. C'est moi. C'est juste tellement, tellement, tellement beau et tragique. ♥
Comme vous le voyez, je suis tombé amoureux de cette histoire, de ses personnages, de la plume de l'auteur. Vraiment. J'ai tout aimé. Mais j'ai eu un petit accrochage avec la fin. Je me dis que c'est peut-être parce que - justement - j'ai trop aimé TWO BOYS KISSING. J'en voulais encore plus. TWO BOYS KISSING fait partie de ses romans qui ne devraient jamais avoir de fin. J'ai vraiment le sentiment que l'auteur avait seulement pour but de nous livrer une infime partie de la vie de Neil et de Peter, de la vie Craig et de Harry, de celle d'Avery et de Ryan, ainsi que de celle de Cooper. Je m'attendais au moins à avoir quelque chose de clair, de défini, de terminé. Mais non. Il reste un grand nombre de questions sans aucune réponse. Et, en même temps, ces questions n'ont aucunement besoin d'une réponse. Parce que c'est la vie. Parce que les choses évoluent constamment. Alors, oui, je suis frustré par cette conclusion que l'on pourrait qualifier de "rapide" alors qu'elle ne l'est vraiment pas, et, pourtant, je trouve qu'elle colle merveilleusement bien à l'histoire. Bref, j'ai tout aimé, même la fin que je n'ai pas aimé. Paradoxe, quand tu nous tiens.
En résumé, TWO BOYS KISSING est une lecture extraordinaire. C'est une parfaite représentation de la réalité, de la manière dont l'homosexualité évolue dans notre société, et dont celle-ci est acceptée. J'ai complètement craqué pour ce roman. Complètement, totalement, entièrement ♥ Il y a quelque chose d'extraordinaire, quelque chose de rare, d'unique, dans cette histoire. Quelque chose d'attristant, aussi. Quelque chose de douloureux, de terrible, d'inhumain. Avery, Neil, Peter, Ryan, Craig, Cooper, Harry, ainsi que ces hommes morts à cause du SIDA, me manquent horriblement. Ça m'arrache le cœur de devoir leur dire adieu. J'aimerais terminer mon avis sur une citation du roman, qui représente parfaitement la manière dont l'espoir y déborde, alors qu'on pourrait en douter : « Nous ne naissons pas poussière. Nous nous mourons pas poussière. Nous faisons plus que de la poussière. C'est tout ce que nous vous demandons. Faites plus que de la poussière. ». Soyez-vous même. Soyez assez fous pour changer le monde. Et lisez TWO BOYS KISSING entre temps, c'est tout ce que moi je vous demande ♥
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 octobre 2013
On ne s'attend jamais vraiment à lire un tel livre et se prendre une telle claque; mais lorsque dès la première page, la magie opère, on sait que lorsque la dernière viendra, on pleurera. Et "Two Boys Kissing" ne déçoit pas.
Le livre n'a aucun défaut, aucun: la narration est intelligente, l'histoire est belle (et pourtant, si horriblement vraie et triste) et le message si noble; si j'avais mon mot à dire, on étudierait ce roman à l'école, au collège, au lycée et à l'université, et il deviendrait un best-seller chez les adultes. Il y a tellement de choses à en tirer, pour chaque tranche d'âge - tant de choses à comprendre et apprendre.

Non, vraiment, ce livre est un chef d'oeuvre. Mais s'il fallait ne retenir qu'un seul élément, ce serait pour moi cette narration - dont je ne peux rien révéler - si singulière. On sent un certain recul tout en sachant pertinemment que ce recul n'est qu'illusion. Les narrateurs (oui, les! Non pas comme s'ils étaient plusieurs et distincts, mais comme une seule et même entité) sont si touchants, peut-être même plus que les personnages en eux-mêmes, que ce sont finalement eux qui nous assène chaque coup dans le ventre, qui font couler chaque larme et qui nous font craindre le pire pour notre monde. Parce que oui, "Two Boys Kissing" a beau être une histoire fictive, elle prend place dans un monde qui est le nôtre, sans aucun doute. Ce qui arrive dans cette histoire pourrait très bien se produire demain, et se produit même sûrement tous les jours déjà.

Un coup de coeur. N'hésitez pas à l'acheter - vous ne serez pas déçu.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Pathétique, profondément touchant, ce livre vient vraiment de faire vibrer en un coup l’ensemble des cordes sensibles possibles qui composent ma personnalité. La narration est splendide, utilisant une sorte de narrateur omniscient, incarné par les voix de tous les homosexuels décédés du sida qui observent la nouvelle génération, ses luttes, ses victoires, ses doutes et ses interrogations, sur fond du défi un peu fou que se sont lancés ces deux garçons de battre le record du monde du plus long baiser.

J’ai mis du temps à commencer ce livre, j’avoue que je ne m’attendais pas à y retrouver une telle qualité, mais j’ai été stupéfié par la richesse et la multitude des thèmes abordés. Tout y passe avec une justesse incroyable, de la douleur du coming out, de la difficulté de s’accepter, des relations dures avec la famille ou plus faciles dans certains cas, des doutes, des peurs, des envies de mort, … Absolument tout y est décrit avec une justesse effrayante, tellement effrayante que j’en ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux tant je me retrouvais dans certains passages.

Le livre porte une certaine tristesse, de ces générations passées qui n’ont pas eu la chance de poursuivre leurs vies, mais aussi un magnifique message d’espoir, d’aller en avant, vers un futur, d’accepter de relever ce pari. Un bouquin splendide que je conseillerais à toute personne qui se cherche encore, ou qui aimerait comprendre ce que l’on peut traverser lorsque l’on se cherche.

"You should all live to meet your future selves."
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Every Day
Every Day de David Levithan (Broché - 10 septembre 2013)
EUR 9,32

Boy Meets Boy
Boy Meets Boy de David Levithan (Broché - 10 mai 2005)
EUR 8,20

A comme aujourd'hui
A comme aujourd'hui de David Levithan (Poche - 19 mars 2015)
EUR 7,75