undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles19
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 2 décembre 2013
Originellement, le film intervient 12 ans après les débuts du groupe et juste après la publication d'un de ses meilleurs albums studio, 'The Joshua Tree' (1987).

L'essentiel des images est pris lors de la tournée de cet album aux USA, avec aussi quelques interviews généralement peu passionnantes, sauf peut-être Larry Mullen Jr. à propos d'Elvis Presley. Les tentatives catastrophiques d'interviews du groupe à Dublin finissent sur la pellicule finale alors qu'au mieux elles auraient pu être proposées en "bêtisier". Placées au début du film, ces séquences ont de quoi inquiéter pour la suite...

Heureusement, cela s'arrange car il s'agit essentiellement de la mise en images du double album 'Rattle & Hum' (ou bien est-ce double LP qui est la musique du documentaire ;). Un album décrié par une certaine partie de la critique, mais comme c'est la même qui a trouvé 'Sandinista!', boursouflé, excessif etc., et qu'au départ elle n'est pas très emballée par le groupe à Bono...

Ce DVD est un "best of" du groupe, bien qu'avec rien du tout des deux premiers albums. Quant aux "11 inédits en album" promis par la description du produit, prudence car 'Gloria' n'est pas la chanson entière du même nom par U2, mais juste une citation du refrain du hit de Them (G-L-O-R-I-A ! Comme Patti Smith dans 'Horses'). De même, 'Ruby Tuesday' et 'Sympathy For The Devil', deux compositions des Glitter Twins, ne sont que suggérées et pas véritablement interprétées par les quatre Irlandais.

Toute la première partie, plus "documentaire", présentée en N&B, suit le groupe au cours de sa tournée des stades aux USA ou en performance dans un entrepôt de Dublin.

Les images de la répétition avec B.B. King de 'When Loves Comes To Town' sont très intéressantes. La légende du Blues (1) insiste pour ne pas avoir à jouer des accords ! Bono la rassure en lui disant que ce sera le boulot de The Edge !!

Egalement intéressante, la séquence à Harlem avec le chœur gospel pour 'I Still Haven't Found What I'm Looking For.

Ou bien celle de la répétition en catastrophe de 'All Along The Watchtower' avant le concert gratuit à San Francisco. "Rock'n'roll stops the Traffic!", indeed !

Passée la moitié du film, on passe à la couleur et à de larges extraits du même concert à Tempe (Arizona) jusqu'au 'Pride' final.

Documentaire pas très réussi, ce film contient quelques remarquables performances en public ('Sunday Bloody Sunday', par exemple) d'un groupe composé de pas-encore-trentenaires, devenus "globaux" mais encore un peu accessibles.

Un fichet inséré dans le boîtier donne le titre des chansons. Un menu permet d'accéder aux scènes et au bonus que constitue la bande annonce. Des options surround et 5.1 (pas testées) sont aussi proposées ainsi que des sous-titres en énormément de langues dont le français. A ce sujet, "Little Steven" (aka Miami Steve Van Zandt, pas totalement un inconnu même en 1988) est traduit "Petit Stephen"... On ne sait pas s'il attend toujours ses parents à l'accueil du magasin...

(1) Radio DJ, historien du blues, archiviste du blues, compositeur, interprète, guitariste soliste d'exception, chanteur, artiste socialement engagé notamment en faveur des prisonniers, une carrière qui s'étend sur 6 décennies...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne vais pas décrire dans le détail ce DVD, d'autres l'ont fait bien avant moi. J'aimerais juste axer ce commentaire sur 2 morceaux en particulier, qui rendent ce concert (en plus de tout le reste), à mon sens, indispensable.

Le premier grand frisson dans le dos se produit lorsque arrive la chanson "I Still Haven't Found What I'm Looking For". Dans cette église de Harlem, et dans une version quasi acoustique (The Edge commence par jouer les premières mesures de la chanson avec un ampli, puis va s'arrêter pour profiter pleinement du moment, Adam Clayton ne joue pas de basse, et Larry Mullen Jr tapote sur un conga) le groupe va se faire "voler la vedette" (dans le bon sens du terme) par un choeur gospel de tout premier ordre. Les voix de la vingtaine de choristes black vont porter cette chanson jusqu'à des sommets que personne n'imaginait. Et que dire de ce chef d'orchestre (et très certainement arrangeur) ? Lunettes de soleil (dans une église !), chewing-gum, baguette en main ou pas, il va littéralement transcender ses troupes tout au long de la chanson, pour un final en apothéose. Ahurissant. Explosif. Phénoménale version !

Le 2e grand (très graaaaaaaaaand !) moment se situe lorsque le groupe joue avec B.B. King. Et pour une fois, les coupures lors du déroulement de la chanson avec des images d'interview ne me dérangent pas. Un Bono tout timide et tout penaud reçoit les compliments de B.B. sur son texte, le groupe flippe tellement de se rater en live que chacun donne ses derniers conseils avant de monter sur scène... Ce passage est vraiment une réussite totale. Et le morceau est à la hauteur du talent de tous les protagonistes...

On pourrait aussi épiloguer sur le bonheur de voir des morceaux de The Joshua Tree joués sur scène, comme "In God's Country" ou "Running To Stand Still", rarement joués par la suite... Mais j'avais dit que je ne dirais rien de plus, alors...

Bon concert !

;-)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2002
U2, groupe mythique irlandais, nous fait pénétrer dans leur univers rempli d'émotions, de revendications et d'amour grâce à cette vidéo. Un DVD indispensable pour tout fan de U2 et nécessaire pour un amoureux de la musiquue. Jamais un groupe n'a été aussi bien mis en valeur grâce au talent de réalisation de Phil Jouanou que ce soit dans une salle remplie à craquer ou dans un stade devant 100.000 personnes. Bono au top de sa forme, The Edge maîtrisant sa guitare comme personne font de ce film un véritable chef d'oeuvre cinématographique et musical.
11 commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2010
Ben voilà, j'adore...j'ai mis des années à m'intéresser à ce groupe, car étant un métalleux avant tout, je connaissais ce groupe seulement que par la radio, et j'aimais moyennement, mais maintenant les années en plus j'adore et j'ai commencé par ce film car il était chaudement recommandé comme étant le documentaire par lequel il fallait commencer...résultat je me suis envoyé ce blu-ray sur une toile de 2,60m et la sono qui va avec...et waouw quel spectacle !!!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2016
Ce film est très bien réalisé, le passage du noir et blanc à la couleur sublime. Pour avoir assisté a deux concerts de cette tournée, j'y retrouve toute l'intensité du groupe. Un bon exemple de ce que jouait U2 au mieux de sa forme. Avant que la démagogie atteigne M. BONO VOX...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2012
Un film concert d'une beauté impressionnante. Le choix du noir et blanc va très bien avec la tonalité de l'album, plus nuancé et varié que ses illustres prédécesseurs : sur Rattle and Hum, on a les hymnes (l'incontournable Pride), les duos surprenants (when love comes to town avec BB King), le gospel,les reprises inattendues d'artistes phares (Beatles, Dylan, Hendrix), et de belles balades (all i want is you). Ajoutez à ces titres en concert les classiques du groupe (Sunday bloody sunday, With or without you,...), et on a concert somptueux, loin du gigantisme des dernières productions du groupe. Le discours contestataire est également de mise avec la bande à Bono, et les coups de canif au sujet de l'Afrique du Sud et de l'Irlande sont un moment également important.
Pour moi, c'est artistiquement le point culminant de la carrière de ces supers stars irlandaises.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2016
la grande époque ! Un classique à voir et surtout à ré écouter. Dommage que toutes les scènes n'aient pas été remasterisées
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2014
impec !! fait le job !!!impec !! fait le job !!!impec !! fait le job !!!impec !! fait le job !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2003
Le DVD qu'il faut avoir pour tout fan. Plus qu'un simple concert filmé, c'est une balade, en noir et blanc, dans l'univers d'un groupe irlandais simple et engagé, durant ses premières années. En plus, 11 titres non inclus dans l'album font de ce DVD un indispensable. Enorme !!
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2003
Très grand film. De l'émotion à l'état brut ! Une set-list efficace, un light-show minimaliste et une présence déjà très forte des deux ténors du groupe : Edge et Bono. Bono plante les premiers jalons de son rock héroïque ; et tout le monde en prend pour son grade : la télé américaine, les Irlandais d'Amérique, les gouvernements qui n'osaient pas prendre de mesures contre le gouvernement d'Afrique du Sud (période apartheid)... Vivez "en direct" l'explosion du plus grand groupe de tous les temps, le moment où ils sont passés de petit groupe de rock irlandais au statut de mythe.
Seule ombre de ce DVD : il ne comporte rien de plus que la vidéo originale. On sera vite consolés.
Rock 'n roll stops the traffic !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)