Ultra (Remastered) a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Ultra (Remastered)
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Ultra (Remastered)


Prix conseillé : EUR 7,99
Prix : EUR 6,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,00 (13%)
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
26 neufs à partir de EUR 4,79 3 d'occasion à partir de EUR 4,78

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Depeche Mode

Discographie

Image de l'album de Depeche Mode

Photos

Image de Depeche Mode

Biographie

C'est dans la petite ville de Basildon, près de Londres, que se forme l'embryon du futur Depeche Mode (1979), autour de Vince Clarke, Andrew Fletcher et Martin Gore, trois camarades de lycée. Alors que l'Angleterre vit au rythme déchaîné du punk, les trois amis vont centrer leur créativité autour d'un nouvel instrument, peu ... Plus de détails sur la Page Artiste Depeche Mode

Visitez la Page Artiste Depeche Mode
213 albums, 22 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Ultra (Remastered) + Violator + Songs of Faith and Devotion (Remastered)
Prix pour les trois: EUR 23,96

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (5 août 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Bmg / Mute Records Ltd.
  • ASIN : B00DJLOC06
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.511 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Barrel of a gun
2. The love thieves
3. Home
4. It's no good
5. Uselink
6. Useless
7. Sister of night
8. Jazz thieves
9. Freestate
10. The bottom line
11. Insight
12. Junior painkiller

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
16
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 20 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par laristomantique le 19 janvier 2012
Format: CD
"Ultra" est sorti au printemps 1997 et est synonyme de fin de crise pour Depeche Mode. En effet, le milieu des années 90 fut une période durant laquelle Dave Gahan échappa de peu à la mort (suite à une injection de "Speedball" après avoir subit pourtant une cure de désintoxication) et Martin Gore rencontra de gros problèmes avec l'alcool. Le premier opus (également le premier titre) "Barrel of a Gun", sortit dans les bacs trois mois avant l'album, expose clairement les faits énoncés précédemment, avec une rythmique de guitares lourdes et un Dave Gahan hurlant aux abois! L'ensemble de l'album sonne beaucoup plus "rock" que tous les précédents, avec une part importante accordée aux guitares même si, bien évidemment, le synthétiseur reste omniprésent. "It's no good" est un véritable Hit, "Syster of night" une très belle ballade comme DM sait en faire, tout comme "The bottom line" et le sublime "Freestate" (pour moi la plus belle chanson de l'album). Et pourtant, "Ultra" n'est pas considéré comme un grand album et encore moins comme une référence à côté de "Violator" ou "Music for the Masses"; il est même souvent négligé par les critiques. Ce qui fort dommage car, si vous aimez les autres albums de DM, n'hésitez pas à découvrir celui-ci, dans lequel on retrouve l'inépuisable ressource du groupe à diversifier sa musique tout en restant lui-même ("Uselink" n'est pas sans rappeler le DM des années 80). Un album intemporel et d'une grande beauté mélodieuse!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par B. Stephane le 14 décembre 2007
Format: CD
"Ultra" s'ouvre sur le titre le moins représentatif de l'album, l'excellent "Barrel Of A Gun" (un ovni dans le répertoire de Depeche Mode au niveau du son et de la mélodie), entrée en matière expérimentale et tonitruante pour un disque qui se montrera par la suite plutôt apaisé (exception faite du premier single, le dispensable "It's No Good" au refrain trop facile): La ballade "Home", le torturé et minimaliste "Useless", l'envoûtant "Sister Of Night". 4 ans d'attente pour un disque dépouillé et aux mélodies merveilleuses: La sage "Insight" clôt le tout de manière magistrale. "Ultra" ne préfigure absolument pas la catastrophe à venir ("Exciter"); DM se débarrasse ici de son étiquette gothique pour s'aventurer dans des contrées bien plus excitantes. Peut-être leur meilleur album.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pimpf le 5 octobre 2000
Format: CD
Après le fabuleux album SOFAD, Depeche Mode revient en 1997 avec ULTRA, l'album de la renaissance prouvant qu'ils sont encore sur le devant de la scène musicale mondiale et qu'ils n'ont rien perdu de leur flamme. De superbes titres à ecouter tel que le très hardu "Barrel of a gun", le très classique "It's No good", ou encore la superbe fin avec "Insight" ... "the fire still burns", le message passe très bien... Enjoy...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par grebelpiers le 16 février 2015
Format: CD
Dix ans ont passé depuis l'appel aux masses, Alan Wilder a quitté le groupe et j'ai pour ma part oublié de m'intéresser aux deux albums de Depeche Mode les plus adulés sur la planète. C'est avec leur neuvième opus que ma curiosité a de nouveau été piquée, cet Ultra qui a failli ne jamais voir le jour entre la défection de Wilder et l'addiction à la cocaïne de Dave Gahan, mais il s'est repris en main et la soudure a tenu entre les trois membres fondateurs… L'arrivée de guitares charnelles et enveloppantes surprennent dans le bon sens, très convaincantes sur Useless ; tandis que sur Home la patte synthé de DM continue de faire merveille, associée à une rythmique electro et des envolées de cordes trip hop. Dans la même veine, The Bottom Line est une ballade romantique ; suivie d'Insight où Gahan nous dit que « The fire still burns » et l'on est bien content pour lui. Quatre ans plus tard, n'ayant pas été suffisamment excité par leur dixième disque, j'ai pris mes distances avec ce groupe qui a certes joué un rôle dans l'essor de la musique électronique, mais sans être aussi essentiel que Kraftwerk ou OMD.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par ssun le 27 décembre 2014
Format: CD
"ultra" car oui cet album vient tellement de nulle part que même le fait d'exister est ultra. Tous les voyants sont au rouge quand les sessions pour l'album commencent. Le groupe se remet très mal de la tournée SOFAD qui fut très éprouvante et longue....elle aura d'ailleurs eut raison d'Alan Wilder qui quitte le groupe en 96.....c'est donc à trois voir même à deux car Dave Gahan échappe miraculeusement à la mort durant cette période que le travail sur l'album commence....un travail long semé d'embuches....mais qui finalement portera ses fruits....Composé uniquement par Gore il reflète à merveille l'état d'esprit du groupe à cette époque. Des mélodies étriquées, des accords sortis de nulle part, une nouvelle palette sonore qui donne un souffle nouveau à DM. De plus on nous gratifie de trois interludes musicaux, les très bons "jazz thieves" ou "junior painkiller" et le magnifique "uselink"....Nous retrouvons aussi un des sommets de la discographie DM le très aérien "sister of night"...... bref encore un grand album de DM!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?