Ultraviolence a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 16,18
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,49

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Ultraviolence
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Ultraviolence


Prix : EUR 11,97 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Vendu par mrtopseller et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
34 neufs à partir de EUR 8,91 4 d'occasion à partir de EUR 8,85

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.
EUR 11,97 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails En stock. Vendu par mrtopseller et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Lana Del Rey

Discographie

Image de l'album de Lana Del Rey

Photos

Image de Lana Del Rey

Vidéos

Biographie

Née à Lake Placid, dans l'État de New York, le 21 juin 1986, Elizabeth « Lizzie » Grant se passionne à l'adolescence pour le cinéma hollywoodien, l'esthétique des années cinquante et soixante et les polars de James Ellroy.

C'est sous sa véritable identité que paraît son premier titre « ... Plus de détails sur la Page Artiste Lana Del Rey

Visitez la Page Artiste Lana Del Rey
8 albums, 14 photos, videos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Ultraviolence + Born To Die : The Paradise Edition (2 CD) + Pure Heroine
Prix pour les trois: EUR 49,96

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (16 juin 2014)
  • Date de sortie d'origine: 20 juin 2014
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Polydor
  • ASIN : B00K5T1LZY
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (59 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 8.675 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Cruel World [Explicit] 6:38EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Ultraviolence 4:11EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Shades Of Cool 5:41EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. Brooklyn Baby [Explicit] 5:51EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. West Coast 4:16EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Sad Girl 5:17EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. Pretty When You Cry [Explicit] 3:54EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Money Power Glory 4:30EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Fucked My Way Up To The Top [Explicit] 3:32EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Old Money 4:31EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter11. The Other Woman 3:01EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Description du produit

Produit par Dan Auerbach, le guitariste et chanteur des Black Keys, cet album marque un tournant dans la carrière de Lana Del Rey avec un virage plus rock.
On y retrouve l ambiance mystérieuse et glamour qui la définit : C est un peu plus dépouillé mais toujours aussi sombre et cinématographique, déclare-t-elle.
Lana ajoute qu il sera également plus spirituel.

Critique

Trois ans après l'attention et l'acharnement uniques dont elle a été l'objet dans l'ensemble des médias, la pression a eu le temps de retomber sur les épaules de Lana Del Rey, dont la sortie de ce deuxième album (si l'on excepte le brouillon signé Del Ray) en deviendrait presque anodine.

Si les critiques ont fini par se muer en indifférence, la chanteuse a aussi changé d'approche musicale concernant la production d'Ultraviolence. Les rythmiques hip-hop grossières et datées qui dénaturaient Born to Die ont fait place à un écrin orchestral ou des arrangements pop rock de bon aloi confectionnés par Dan Auerbach (hormis le solo hard rock prohibé de « Money Power Glory »), assortis d'effets électroniques pour ne pas plomber l'ensemble dans le formol des fifties dorées version Nelson Riddle, référence ultime et obsédante de la demoiselle.

L'effet pervers est qu'Ultraviolence ne possède pas de compositions aussi fortes que son prédécesseur, si ce n'est « Shades of Cool » ou « Sad Girl », et que le choix de parer la plupart des quatorze chansons de classicisme finit par se retourner contre elles. Ces mélodies fades débitées dans une atmosphère étherée (« Cruel World », « Ultraviolence ») n'ont pour dernier rempart que l'interprétation lascive et susurrée, toujours ensorcelante, de la baby doll.

Il est à regretter qu'un tel talent pour la mise en scène chantée n'aie pas trouver son Pygmalion en composition, la baguette magique d'un Gainsbourg ou d'un Hazlewood. Au lieu de cela, Lana Del Rey recourt à ses talents pour la comédie en offrant à ses scénarios hollywoodiens très sombres, de « Brooklyn Baby » à « Sad Girl » et « Guns and Roses », ses intonations cabotines d'enfant ou de vamp glamour. Le constat est d'autant plus cruel que les extraits prédiffusés à la chaîne et alignés à la suite sur l'album forment les moments les plus intenses d'un menu s'étirant en longueur par des redites. La collection de chansons mélancoliques et maudites aurait gagné à se réduire de moitié. Dommage.

Loïc Picaud - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

24 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ouhman COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 18 juin 2014
Format: CD
Même si on peut comprendre la déception de ceux qui trouvent cet album lent et uniforme, en ce qui me concerne la dépendance augmente au fil des écoutes. Noirceur languissante, charme vénéneux, Lana del Rey a trouvé un style qui lui va bien. À certains, il rappelle celui d'Amy Winehouse, à d'autres celui de Kurt Cobain ; personnellement, il m'a aussi fait penser à Storm d'Heather Nova, à cause de la séduction et de la tristesse qu'il dégage, même si Lana del Rey offre davantage de variations vocales - en studio du moins - et des arrangements plus travaillés.

Un regret : l'absence de paroles dans la pochette. On tombe directement dessus en tapant "songlyrics lana ultraviolence" mais c'est une drôle de façon de remercier les gentils pigeons qui continuent d'acheter des CD...
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kirk De Pierre le 27 juin 2014
Format: CD
Sur sa page Facebook, de nombreux fans de plusieurs pays la baptisent "Queen of Pop": personnellement, je ne suis pas d'accord avec cette définition trop réductrice. Si Lana est la reine de quelque chose, ce n'est certainement pas "seulement" de la pop music.
Quoi qu'il en soit, ce second album est bien ce que les anglo-saxons appellent "a grower": s'il ne séduit pas forcément à la première audition, plus on l'écoute, et plus on l'aime.
Bien sûr, on retrouve l'inspiration et le style général du précédent (très "sadcore"), mais la voix s'est affirmée, et sur le plan strictement musical, la situation a quand-même bien changé: on est ici sur un terrain plus "expérimental", assez éloigné de la pop et du hip-hop dans lesquels baignait "Born to Die". C'est là d'ailleurs que réside une bonne partie de l'admiration que l'on est en droit d'éprouver pour cet album: au lieu de nous servir un "Born to Die II", ce qui aurait été à la fois inutile, paresseux et "ultracommercial", Lana prend des risques, et choisit la voie de la difficulté. Ici, pas de mélodies immédiatement accrocheuses ni d'arrangements luxuriants (la coproduction de Dan Auerbach des Black Keys n'y est sans aucun doute pas étrangère), mais une impression générale de davantage de sérieux et de gravité. Du coup, lors de la première écoute, les morceaux paraissent se ressembler assez fortement, et semblent générer une certaine monotonie.
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Anna bella le 24 septembre 2014
Format: CD
whaouh, quelle claque!!! quelle voix sublime... tantôt rauque, tantôt dans les aigus, tantôt à capella..., tantôt des vocalises superbes qui rappellent la musique chinoise, c'est tout simplement divin... Quelle artiste, quelle sensualité, quelle richesse de sons et de vocalises je suis sous le charme... j'écoute en boucle cet album et je ne m'en lasse pas... et plus je l'écoute, plus j'ai l'impression d'avoir accès aux nuances musicales... C'est vraiment très beau...mes préférées "Brooklyn baby" et "old money".

Je sais qu'il s'agit d'une affaire de goût mais quand même je suis surprise par quelques commentaires disant que c'est plat!!! que lana s'essouffle!!! que c'est toujours pareil!!! etc... clairement on n'a pas tous la même oreille musicale...
perso je n'ai jamais entendu autant de créativité dans une voix...

Du coup, j'ai écouté ses 2 précédents albums et je trouve "ultraviolence" bien plus abouti en tant que 3ème album et que la voix de Lana Del Rey a pris beaucoup de profondeur et de maturité... je vous recommande vivement cet album++++
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sassy le 12 juillet 2014
Format: CD
Son premier album avait réveillé quelque chose en moi, m'avait changé, et j'attendais avec impatience Ultraviolence, comme une addict qui attend sa dose. Je n'avais aucune attente, ce qui fait que j'ai tout de suite embrassé cet album. Après quelques écoutes, je peux définitivement dire que je l'aime beaucoup, même si Born to Die était pour moi le top du top. Ici, c'est différent. Les chansons se ressemblent, ont des similarités, mais restent uniques (pour la plupart). Seulement 2 chansons se perdent un peu, mais le reste est top top top. Les textes sont très beaux, la voix de Lana est toujours aussi envoûtante... un vrai régal pour les oreilles !
Je recommande à 100%!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Axel G le 30 juillet 2014
Format: CD
Je n'ai pas pu passer à côté du charme et du côté "I love the 50's-60's" de Video Game et ai donc acheté son précédent et premier album, loin d'être nul mais trop pop commercial pour moi, je m'étais dit " bon Mouai ca va de temps en temps", puis j'ai appris que la miss ressortait un album cette fois-ci produit par le guitarise-chanteur des Black Keys Dan Auerbach qui ne cesse de me décevoir avec le temps, n'ayant pas aimé, voir même ayant vomi l'album Turn Blue, j'avais une très grosse appréhension pour ce nouveau Lana Del Rey et finalement...
Finalement c'est doux, c'est violent, c'est mélancolique, c'est chaste, prude et insolent à la fois.
Très grande et agréable surprise que fut l'écoute de cet album qui est tout simplement exceptionnel, je pense que les déçus n'ont pas les même goûts musicaux que moi et ceux qui adore l'album, celui-ci malgré son ton très posé est à la fois rock n roll dans l'âme.
" West Coast" étant certainement la meilleure chanson de l'album !!!! Si vous avez des doutes sur la qualité d' "Ultraviolence", commencez par ce morceau là !
J'adère et aime de plus en plus au fur et à mesure que je l'écoute et le réécoute.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?