• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Un Enchantement a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 4,25 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 6 images

Un Enchantement Relié – 25 août 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 17,25
EUR 16,00 EUR 13,26

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Un Enchantement + La traversée du Louvre + Les fantômes du Louvre
Prix pour les trois: EUR 59,25

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Quatrième de couverture

C’est une balade nocturne dans les allées désertées du plus grand musée du monde. C’est la rencontre improbable entre un vieux politicien et une jeune femme, le temps d'une nuit joyeuse et sereine, le temps d'une parenthèse volée. Fluide, léger et émouvant, Christian Durieux offre un album à l’égal de son titre : un véritable enchantement !

Biographie de l'auteur

Christian Durieux est né en 1965. Il vit à Bruxelles. La passion pour l'image, son goût pour les mots et les histoires ont amené Christian Durieux très tôt à la bande dessinée. Quelques planches publiées dans le magazine Tintin Reporter, une série de travaux d'illustration et de publicité lui servent d'apprentissage.
1989 : Avel, textes de Jean Dufaux paraît aux éditions Glénat. Trois autres tomes suivront, ainsi qu'une intégrale en 2006.
1996 : Foudre, texte de Luc Dellisse. Cinq tomes parus aux éditions du Lombard.
1999 : Benito Mambo montre une autre facette de son uvre, plus humoristique (collection Tohu-Bohu, Les Humanoïdes Associés).
2000 : Christian Durieux entame Mobilis, scénario d Andréas. Trois tomes parus aux éditions Delcourt.
2001 : Début de la série jeunesse Oscar, avec Denis Lapière. Cinq tomes parus aux éditions Dupuis.
2003 : Columbia, récits de Jean-Luc Cornette, deux tomes parus chez Delcourt Jeunesse.
2005 : Central Park, texte de Jean-Luc Cornette, éditions Dupuis.
2007 : Il écrit pour Englebert GusGus, pour la nouvelle collection jeunesse des éditions Dupuis.
2007 : Le pont, éditions Futuropolis.
2008 : Les Gens honnêtes, en collaboration avec Jean-Pierre Gibrat, aux éditions Dupuis (2 tomes parus)

2009 : Deux livres paraissent simultanément aux éditions Futuropolis : L'un comme scénariste, La maison d'éther, en collaboration avec Denis Larue (co-scénario et dessin), l'autre comme dessinateur, Appelle-moi Ferdinand, avec, au scénario Hervé Bourhis et Christophe Conty.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,25
Vendez Un Enchantement contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,25, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 72 pages
  • Editeur : Futuropolis (25 août 2011)
  • Collection : Musée du Louvre
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2754806083
  • ISBN-13: 978-2754806084
  • Dimensions du produit: 28,4 x 1,3 x 26,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 344.516 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 22 octobre 2011
Format: Relié Achat vérifié
Lors d'une soirée d'apparat au Louvre, un haut personnage de l'état s'égare volontairement dans les dédales du musée pour échapper à ses invités et y fait la rencontre d'une délicieuse jeune femme qui le mènera à embarquer pour Cythère...

On pense évidemment à Mitterrand, son célèbre chapeau, mais les traits du personnage ressemblent plus à Michel Bouquet, son incarnation au cinéma. Bien qu'amateur de peinture mais n'étant pas très fan de Boucher, Fragonard et Watteau, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce voyage nocturne et pseudo- poétique. Certes les dessins sont assez beaux (l'album est édité en collaboration avec Le Louvre), mais ce style de poésie me paraît un peu fabriqué, un peu parisianiste, avec ce ton un peu précieux et creux que l'on rencontre souvent dans les milieux dits "culturels".

L'intérêt du récit ne tient à mon avis qu'à la plastique de la jeune femme et au statut de l'homme d'état (l'idéalisation de nos anciens gouvernants en fin de course m'irrite un peu). Remplacez-les par des êtres plus ordinaires et malgré les ors de la république le soufflé retombera aussitôt. Les tableaux rencontrés sont des photographies à peine déguisées, dommage que l'auteur ne nous en ait pas donné sa vision personnelle.

Tout ça ressemble un peu à une plaquette de luxe pour le musée du Louvre (Une liste des tableaux et peintres émaillant le récit est donnée à la fin de l'album) et la légèreté du propos n'incitera pas à une relecture. On y apprend quand même à déboucher une bouteille de vin contre un mur avec une basket, c'est toujours ça de pris!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Paluel Marmont TOP 500 COMMENTATEURS le 16 septembre 2011
Format: Relié
Titre périlleux s'il en est, propice aux jeux de mots perfides, si la qualité n'était au rendez-vous. Enchantement, effectivement, que ce nouvel album de l'excellente série Futuropolis / Louvre éditions, où l'on attend toujours le premier faux pas. Une nuit au Louvre, traitée dans un sépia très maîtrisé, rencontre insolite entre un homme de pouvoir au seuil de la retraite (mais quelle retraite?) et une jeune femme au statut incertain ("Qui êtes-vous?" lui demande-t-il page 58, et le lecteur se pose la même question - la fin de l'histoire lui laissant encore le choix de l'interprétation). Un Christian Durieux très inspiré, d'une grande maturité.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kerbrat TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 14 octobre 2011
Format: Relié
Un musée, un soir, une exposition un homme de pouvoir séducteur muni d' un chapeau qui aime le bon vin surtout du Sud-Ouest. Et qui va rencontrer une jeune femme amoureuse des peintres et des musées. Cela vous rappelle-t-il quelque chose ? sauf que la fin ne sera pas celle de l' histoire et des Voici Gala !

Avec un tel titre, il fallait que cet album dont peu de gens ont parlé ne puisse qu' en être une parfaite illustration ! Et bien je ne peux en dire que c' est tout à fait le cas, un enchantement qui ne peut que se transformer en ravissement. Il y a tout dans cet album des magnifiques dessins architecturaux, des dessins de tableaux magnifiques, un sens du mouvement rare, une recherche sur la couleur rare, pour une fois je ne resterai que sur les points positifs ,des allusions à l' histoire où le personnage ne prend pas que les traits de Mitterand mais aussi ceux de Balladur qui n' a pas voulu quitter son bureau de Rivoli, bien que Bercy soit construit. Que voulez-vous on ne peut porter les chaussettes de cardinal et quitter les ors du pouvoir royal , pour la plèbe travaillant dans un immeuble en béton. Bref ue fois commencé l' album je n' ai pu le lâcher car lême le papier est de qualité. Bref un grand moment de BD et de démonstration du 9ème Art.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?