Un homme à distance et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Un homme à distanc... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Un homme à distance Poche – 3 mars 2004


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Belle reliure
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 4,60
EUR 2,00 EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 2,44 EUR 2,90

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Un homme à distance + Et monter lentement dans un immense amour + J'étais là avant
Prix pour les trois: EUR 16,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

« Ceci est l’histoire de Kay Bartholdi. Un jour, Kay est entrée dans mon restaurant. Elle a posé une grosse liasse de lettres sur la table. Elle m’a dit : Tu en fais ce que tu veux, je ne veux plus les garder. » Ainsi commence ce roman par lettres comme on en écrivait au XVIIIe siècle. Il raconte la liaison épistolaire de Kay Bartholdi, libraire à Fécamp, et d’un inconnu qui lui écrit pour commander des livres. Au fil des lettres, le ton devient moins officiel, plus inquisiteur, plus tendre aussi. Kay et Jonathan parlent de leurs lectures, certes, mais entament un vrai dialogue amoureux. Ils se font des scènes, ils se font des confidences, ils se tendent des pièges, s’engagent dans une relation que Kay, hantée par le souvenir d’une déchirure ancienne, s’efforce de repousser.
Mais qui pourrait prédire vers quelle révélation l’emmène ce nouveau lien noué à travers des livres dont chacun des correspondants se sert comme de masques pour cacher ses vrais sentiments ? Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es et comment tu aimes... semble dire ce nouveau roman de Katherine Pancol, auteur, entre autres, d’Embrassez-moi, J’étais là avant ou Les hommes cruels ne courent pas les rues.

 

Quatrième de couverture

L'histoire d'un amour haut comme une cathédrale, violent comme une bordée de pirates, avec des chants, des confessions, des prises d'otages. Beaucoup de ferveur. Beaucoup de souffrance aussi... --Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Détails sur le produit

  • Poche: 160 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (3 mars 2004)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 225306694X
  • ISBN-13: 978-2253066941
  • Dimensions du produit: 0,6 x 10,8 x 17,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (72 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 52.380 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Photo © Sylvie Lancrenon

Katherine Pancol est l'une des romancières les plus talentueuses de sa génération. Sa trilogie, commencée avec Les Yeux jaunes des crocodiles en 2006, figure dans les listes des meilleures ventes depuis sa sortie.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

30 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hilda Debosscher le 11 septembre 2009
Format: Poche Achat vérifié
... je ne l'ai refermé qu'après l'avoir lu jusqu'au bout! Il se lit comme une histoire d'amour,subtile et sensible - comme un thriller, dont l'issue surprend - comme un drame antique, dont les protagonistes façonnent, presque malgré eux, leur propre perte.
Je ne peux que conseiller la lecture de ce roman. J'avais déjà lu 'Les yeux jaunes des crocodiles' et 'La valse lente des tortues' de Katherine Pancol. Si j'ai bcp aimé le premier, un peu moins le second, je dois dire que 'Un homme à distance' est de loin celui que j'ai préféré.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
27 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par "seccotine" le 15 décembre 2002
Format: Broché
Je n'ai pas lu l'autre roman dont ilest question ici, je n'en avais jamais entendu parler non plus. J'ai eu un coup de coeur en librairie pour ce livre, après l'avoir feuilleté, coup de coeur confirmé à la lecture: fini dans la nuit! C'est bien écrit, c'est convaincant, on se sent transporté dans un univers de livres, ou plutôt dans l'interaction entre les livres et le quotidien - et l'histoire d'amour tragique cachée derrière ne m'a pas semblé mériter le nom de "bluette", c'est très fort et écrit de manière très pudique.
Bref, j'ai beaucoup aimé, et je vais l'offrir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
55 internautes sur 59 ont trouvé ce commentaire utile  Par Florinette TOP 500 COMMENTATEURS le 18 septembre 2007
Format: Poche
Kay Bartholdi, propriétaire d'une librairie-salon de thé à Fécamp, part à Paris pour prendre livraison des commandes de ses clients et c'est sa vendeuse Nathalie qui garde la boutique pendant son absence. À son retour, elle écrit à Jonathan Shields qui a déposé une liste d'éditions anciennes qu'il aimerait acquérir. Il est américain et amoureux des livres. Petit à petit leur échange professionnel se transforme en une amitié épistolaire plus intime, parfois tendre, d'autres fois plus violente. Ils cherchent à se connaître à travers leur goût littéraire. Jonathan tente de faire parler Kay, car il ressent dans ses mots la souffrance, mais Kay ne parvient pas à se dévoiler, à ouvrir son coeur, elle garde en elle la déchirure d'un amour passé, enfuit, la plongeant dans l'errance de la solitude et de l'attente. Elle a peur de s'attacher à cet homme, cet inconnu qui semble pourtant bien la connaître.

Un coup de coeur pour cette histoire belle et douloureuse. Une correspondance touchante et difficile à lâcher.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par la boulimie de la lecture le 22 octobre 2008
Format: Poche Achat vérifié
Une pure merveille, un véritable joyau,
le style, l'écriture, les personnages, une histoire bouleversante et une richesse bibliographique à couper le soufle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
34 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile  Par Erquier Jean Christophe le 14 septembre 2002
Format: Broché
Un mot pour donner un beau zéro à la chroniqueuse de Lire qui de toute évidence n’apprécie pas la plume de Katherine Pancol. J’ai lu « un homme à distance » avant de lire « 84, Charing Cross Road » : je préfère le roman de Katherine Pancol au recueil épistolaire d’Helene Hanff, n’ayant trouvé dans ce dernier « roman » rien d’extravagant ou d’exaltant. Où sont les « perles d'humour et d'amour pour la littérature » dont nous parle avec ferveur Christine Ferniot ?
J’ajoute (je suis peut-être un « imbécile » !) que d’avoir lu « un homme à distance » m’a permis de découvrir des auteurs et des titres que je ne connaissais pas. Tout le monde ne va pas lire ce roman après avoir tout lu comme madame la chroniqueuse, et prétendument tout compris. Pour ma part je n’ai pas un âge canonique, je ne suis pas critique littéraire non plus, et mon champ d’investigation littéraire me semble bien moins jalonné que celui de M. Ferniot
J’ai donc très bien digéré cette « bouillie littéraire ». Achetez ce roman, et les autres « Pancol » aussi. Vous ne le regretterez pas.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par schnadrinchen le 10 août 2009
Format: Poche
Magnifique roman épistolaire. Des destinées se croisent et se défont et l'amour de la lecture peut parfois permettre à un amour éteint de renaître...A conseiller à ceux qui aiment les bons livres qui parlent d'autres livres...et à ceux qui rêvent que tout est possible, même de ressusciter le passé...
L'écriture de K.Pancol mêle subtilité, humour et émotion avec de nombreuses références qu'on a envie de découvrir à peine le livre refermé.
Lecture très rapide, c'est un roman court, trop court d'ailleurs...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nadine le 25 février 2002
Format: Broché
Je pensais retrouver dans l'oeuvre de Katherine Pancol le succès de l'année dernière "24, Charing Cross Road" paru aux éditions Autrement, qui rassemblait la correspondance entre une américaine, Helen Hanff, passionnée par les vieux livres et un libraire anglais. Une correspondance d'après-guerre qui mue en amitié profonde entre les deux protagonistes. La ressemblance entre l'oeuvre de Katherine Pancol et ce recueil s'arrête ici. Certes, il s'agit d'un échange épistolaire entre une libraire et un américain cultivé, passionné de livres. Cette correspondance prend peu à peu des allures romanesques et amoureuses. Et si tout cela recouvrait un terrible mensonge? Bref, cette correspondance nous fait voyager dans le monde des livres, nous donnant envie de relire quelques trésors de la littérature française et d'en découvrir d'autres. Rien que pour ça, Katherine Pancol vous fera passer un très bon moment...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?