EUR 6,52 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par moviemars-amerique
Quantité :1
Ajouter au panier
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.

Autres vendeurs sur Amazon
Vous l'avez déjà ?
Aussi disponible en MP3
Album MP3 à €8.49

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Undercover


Prix : EUR 6,52
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par moviemars-amerique.
10 neufs à partir de EUR 6,52 14 d'occasion à partir de EUR 2,14

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Rolling Stones

Discographie

Image de l'album de The Rolling Stones

Photos

Image de The Rolling Stones

Biographie

Lewis Brian Hopkins Jones (né le 28 février 1942) adore jouer en toutes circonstances de la guitare, au risque de se faire arrêter par la police au premier coin de rue. 

Michael Philip (Mick) Jagger (né le 26 juillet 1943) poursuit des études d'économie. Mais il aime également chanter du rhythm'n'blues avec son ami, le ... Plus de détails sur la Page Artiste The Rolling Stones

Visitez la Page Artiste The Rolling Stones
508 albums, 32 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Undercover + Dirty Work + Emotional Rescue
Prix pour les trois: EUR 20,50

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Dirty Work EUR 6,99
  • Emotional Rescue EUR 6,99

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (19 août 1994)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Virgin Music Group
  • ASIN : B000000W68
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 308.501 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Undercover Of The Night
2. She Was Hot
3. Tie You Up (The Pain Of Love)
4. Wanna Hold You
5. Feel On Baby
6. Too Much Blood
7. Pretty Beat Up
8. Too Tough
9. All The Way Down
10. It Must Be Hell


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

3.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philippe on 22 octobre 2005
Format: CD
Sorti en 1983 cet album des Stones est aujourd'hui oublié, voire décrié. Pourtant c'est loin d'être un mauvais disque. Rappelons deux points: (1) les critiques ne pardonneront jamais aux Stones d'être moins bons que "Sticky Finger" ou "Exile On Main Street" or il s'agit d'albums inégalables et (2) en 1983 c'était déjà un acte de bravoure en soi de sortir un disque de rock très noir (dans tous les sens du terme) alors que MTV était au disco-pop aseptisé (Prince, Madonna, Duran Duran...) Alors que même Bowie chantait "Let's Danse", les Stones au moins jouaient "Undercover Of The Night", tellement plus rugueux!
Bref il ne faut pas juger cet album en perspective de leur oeuvre en général mais plutôt par rapport à ce qui sortait à l'époque! Et là on voit que "Undercover" recèle quelques perles: "Undercover Of The Night" et "Too Much Blood" sont d'excellents morceaux funky alors que "Too Tough" et "It Must Be Hell" sont des rockers classiques stoniens qui auraient pu figurer sur "It's Only Rock'n'Roll" ou "Black And Blue" dans les années '70.
L'album en général est très bien produit: le son est clair, puissant et sauvage. Tellement rafraichissant comparé à la soupe de l'époque!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par rory richards on 25 juillet 2013
Format: CD
et oui, ce disque est le prémisse des disques solo de jagger & richards! "undercover of the night","too much blood",pretty beat up" ,"she was hot" auraient pu figuré sur "she's the boss" et "wanna hold you",too tough",feel on baby","it must be hell" sur "talk is cheap"..quand au reste ce n'est que du remplissage. le début du déclin commence avec ce disque et seuls "steel weel" et voodoo lounge" remettront les stones au sommet pour 5 ans ...la suite on la voit maintenant, des concerts à des prix faramineux sans aucuns albums en support et un plagiat d'une de leur ancienne chanson...dur ,dur de (bien) vieillir! mais non je ne suis pas aigri ,juste (beaucoup) déçu par mes idoles....ainsi va la vie , on ne peut être et avoir été.
2 Commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dr. Rock on 24 février 2014
Format: CD
Alors là, c’est une autre paire de manches que de présenter cet objet. Nous ne devons être guère plus de deux ou trois personnes à défendre cet album sur la planète entière ! D’évidence, tout joue contre lui : on ne retrouve nulle part sur ce disque LE son des Stones (celui qui séduit depuis BEGGAR’S BANQUET), mais bien le son des années 80, celui qui a tellement nuit à la musique populaire et à ses artistes. Dans un nouveau tour de force, les Rolling Stones parviennent non seulement à éviter de se perdre dans la production typée de l’époque, mais également à l’intégrer avec une vraie créativité dans leurs nouvelles chansons, écrites et réalisées en partant sur de nouvelles bases ! N’est-ce pas là le propre des grands artistes ? Dans tous les cas, les chansons fonctionnent plutôt bien et les atmosphères se succèdent dans un vrai esprit Rolling Stones (SHE WAS HOT, WANNA HOLD YOU, TOO TOUGH), qui semble bien avoir eu plus de poids sur la technique que l’inverse (UNDERCOVER OF THE NIGHT, TOO MUCH BLOOD).
Toutes proportions gardées et en fonction de la mode du moment, UNDERCOVER peut-être perçu aujourd’hui comme un BETWEEN THE BUTTONS des 80’s ! C’est-à-dire une œuvre d’opportunistes géniaux qui absorbent les stigmates d’une époque, pour mieux les recracher à leur sauce. C’est déjà pas mal, non ? A redécouvrir.
Tops : UNDERCOVER OF THE NIGHT, SHE WAS HOT, FEEL ON BABY, WANNA HOLD YOU, TOO MUCH BLOOD, TOO TOUGH
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Les Stones ont débuté les eighties avec leur fabuleux vide-grenier "tatoo you" (bonne place dans les classements et tournée lucrative et sponsorisée..). Deux ans plus tard en 1983, en plein ère MTV vidéo clip, les Stones s'apprêtent à sortir leur album le plus trash et violent (rien qu'à en juger la laideur de la pochette). Les critiques incendièrent l'album pour la faiblesse des morceaux et une tendance douteuse de la part de Mick Jagger dans la politique concernant l'Amérique Latine. Pourtant les Stones de 1983 ont encore la flamme et sont encore soudés.
Au menu dans les paroles de Jagger, du sang, du crime, de la dictature (Undercover of the night, Too much blood, It must be hell) et du sexe crade et sadomaso (She was hot, Tie you up). Le contexte de l'époque (Amérique Latine, Nicaragua...) permet un peu de comprendre ce soudain intérêt de la part de Jagger vers la politique afin de dénoncer la violence et la politique dictatoriale de certains pays "chauds".
Côté musique, dès que Undercover of the night débute, le ton de l'album est donné ; la VIOLENCE, la violence partout : des percussions, des effets d'échos agressifs et un rythme lourd sonnent comme des coups de feu. Nous avons aussi des riffs à la Keith Richards (Too tough, It must be hell), un reggae assez réussi (Feel on baby) et une ode amoureuse assez sincère de la part de Keith Richards pour sa belle Patti (Wanna hold you) qui nous extirpe un moment de ce climat de violence et de sexe.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?