EUR 9,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 1,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Une femme en colère: Lettre d'Alger aux Européens désabusés Broché – 13 novembre 2009


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 13 novembre 2009
"Veuillez réessayer"
EUR 9,90
EUR 9,90 EUR 2,84

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Une femme en colère: Lettre d'Alger aux Européens désabusés + Une éducation algérienne: De la révolution à la décennie noire
Prix pour les deux : EUR 19,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Revue de presse

Wassyla Tamzali, féministe algérienne, interpelle les intellectuels occidentaux qui se sont battus pour l'universalité des droits de la personne humaine, et se montrent aujourd'hui incapables de penser cette universalité au-delà de l'Europe.

Présentation de l'éditeur

Wassyla Tamzali, féministe algérienne, interpelle les intellectuels occidentaux qui se sont battus pour l'universalité des droits de la personne humaine, et se montrent aujourd'hui incapables de penser cette universalité au-delà de l'Europe. Eux qui ont défendu les principes démocratiques fondamentaux dans leurs pays, eux qui ont milité pour la décolonisation, auraient-ils oublié leurs combats ? Ce livre met en lumière le renoncement de la pensée européenne devant la montée en puissance des groupes communautaires. En prenant pour indices la condition des femmes, la liberté de conscience ou la diversité culturelle, l'auteur passe au crible les idées de tolérance, de «laïcité ouverte», d'«Islam modéré», de «droit à la culture», et leurs conséquences politiques dans les pays arabes et musulmans.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez Une femme en colère: Lettre d'Alger aux Européens désabusés contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 148 pages
  • Editeur : Gallimard (13 novembre 2009)
  • Collection : Hors série Connaissance
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070127273
  • ISBN-13: 978-2070127276
  • Dimensions du produit: 20,5 x 1,5 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 110.295 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

31 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jules Alexandre Théophraste de Corvée de Ch...., dit "Dupond" TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 3 janvier 2010
Alors que la classe politique débat de la pertinence d''une loi interdisant le port de la burqa en France, l''ouvrage de Wassyla Tamzali, «femme appartenant à une société de tradition musulmane», tombe à point nommé.

Cette loi stigmatiserait l''islam, entend-on à gauche (Benoît Hamon). Elle serait difficile à appliquer, dit-on à droite (Christine Boutin). D'autres encore avancent le nombre infime de femmes portant la burqa (de quelques centaines à quelques milliers) pour conclure qu''une loi ne s'impose pas.

Drôle d''argument car alors on n''aurait jamais supprimé la peine de mort en France puisqu''elle n''était quasiment plus appliquée' Une femme en colère prend à rebrousse-poil ces pusillanimités et place en première ligne l''universalité des droits de la personne humaine et notamment ceux des femmes. On ne transige pas avec les principes, nous dit son auteur, à moins de céder à l'engrenage pernicieux du renoncement qu''elle voit déjà à l''œuvre en Europe et en France, via la complaisance de certains militants de gauche, voire leur adhésion, à «des idées ou des mouvements qui ont en commun de légitimer des approches antiféministes et de proposer en matière de droits de l'homme des discours misérabilistes».
Lire la suite ›
8 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Courrier des lecteurs TOP 1000 COMMENTATEURS sur 27 août 2014
Brillante critique d'une féministe algérienne contre cet angélisme béat qui n'est le plus souvent qu'une forme d'indifférence au sort des femmes.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?