Une forme de vie et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 18,30
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Une forme de vie - Audio ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 4 images

Une forme de vie - Audio livre 1CD MP3 CD – Livre audio, 13 octobre 2010


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
CD, Livre audio
"Veuillez réessayer"
EUR 18,30
EUR 13,00 EUR 50,00

Notre boutique Audiolib

Notre boutique Audiolib
Découvrez le plaisir d'écouter des livres, une nouvelle façon de lire et trouvez votre livre dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Revue de presse

"Incisif, percutant, inattendu, Une forme de vie, renoue avec l'esprit de Stupeur et tremblements." Olivia de Lamberterie - ELLE

Présentation de l'éditeur

« Ce matin-là, je reçus une lettre d’un genre nouveau. » Amélie Nothomb Et si la sincérité n’avait que faire de la vérité ?



Détails sur le produit

  • CD: 162 pages
  • Editeur : Audiolib (13 octobre 2010)
  • Collection : Littérature
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 235641245X
  • ISBN-13: 978-2356412454
  • Dimensions du produit: 14 x 1 x 18,9 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (57 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 571.781 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Photo © Sarah Moon

Amélie Nothomb est un écrivain belge de langue française. Elle est né le 13 août 1967 à Kobe, au Japon, où son père, le baron Patrick Nothomb, fut ambassadeur de Belgique. Belgique, qu'elle ne connaîtra qu'à 17 ans, pour y terminer ses études de philologie romane à l'Université libre de Bruxelles.

Depuis 1992, Amélie Nothomb publie aux éditions Albin Michel un roman par an.

Stupeur et tremblements, roman de son expérience professionnelle au Japon, sera récompensé en 1999 par Le Grand Prix du roman de l'Académie française.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yuki TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 2 mars 2011
Format: Broché
Bien loin, de "Métaphysique des tubes, ou de Stupeur et Tremblements", j'ai tout de même voulu le lire, suite aux conseils d'une amie. Dans son ensemble, je l'ai relativement bien aimé, il se lit avec une certaine fluidité, mais il n'est pas à conserver pour une relecture !
Comme à son habitude, Amélie nous raconte un récit court, intense et extravagant. Ici, elle est la narratrice, comme dans la plupart de ses romans, nous laissant supposer qu'elle a réellement vécu cette histoire. Par moment, les situations peuvent être dérangeantes, à d'autres, drôles, mais aussi, pathétiques et bouleversantes.
C'est ce qui fait la richesse de cette fiction.

Ce qui m'a finalement le plus interpelé, ce sont les dix dernières lignes du roman - elles donnent à réfléchir ! On peut y voir plusieurs sortes de fin.
À chaud, comme ça, sans réfléchir... la première impression est une fin en « queue de poisson ».
En ce qui me concerne, je verrai plutôt une introspection de ce qu'elle pourrait devenir dans le futur en tant qu'écrivain : là dans la fiction du roman, avec sa réalité de narratrice, tout basculerait pour elle, si elle donnait ce formulaire fatidique rempli de réponses condamnables. C'est là que sa réflexion entre en jeu, car ce papier est bien rangé dans son passeport, elle n'a pas l'intention de le remplir à nouveau !

L'hypothèse de fond de cette réflexion, c'est qu'en agissant comme une terroriste elle se libère de son carcan littéraire.

Mais gardons à l'esprit que cet écrit est une fois de plus une fiction s'inspirant de sa propre vie, car, oui, Amélie répond à tous ces lecteurs, jusqu'à même les recevoir chez elle !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par lolvstein04 le 30 août 2012
Format: Poche
Dans "Une Forme de vie" Amélie Nothomb nous raconte l'histoire d'un mythomane obèse qui se lance dans une relation épistolaire des plus hilarantes avec la jeune auteure. Comme souvent chez Nothomb, cette intrigue farfelue n'est qu'un prétexte pour nous parler de la création et de la relation si particulière qui existe entre un artiste et son public. Si dans l'acte d'écriture s'entremêlent toujours le mensonge et la sincérité, c'est parcequ'il semble que ce soit les deux ingrédients nécessaires pour susciter le désir de l'autre. Vouloir être un écrivain à succès est-ce autre chose?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par bgn91 le 7 août 2012
Format: Poche
Très intéressant, ce livre nous raconte, et nous fait vivre, une correspondance entre deux êtres que tout oppose à prioris. L'auteure raconte, comme à son habitude, une histoire complètement incroyable et fascinante, avec une tel aisance de la plume, que l'on se laisse porté par cette superbe écriture. Merci Amélie de nous régalé avec ce magnifique roman. Ca faisait un moment que j'attendais de lire à nouveau quelque chose de vraiment interessant, et là on est vraiment bien servi. Merci encore.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
46 internautes sur 55 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kerbrat TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 25 août 2010
Format: Broché
Un livre d' Amélie NOTHOMB se reconnaît désormais à la couverture, le sujet illustré c' est Amélie NOTHOMB. Ce dernier opus n' échappe pas à la règle. Sous prétexte d' un échange épistolaire avec un GI américain en Irak, qui fait de son obésité une lutte et une protection contre la guerre, nous parlerons essentiellement d' Amélie. Du nombre de ses romans nous en sommes à 66, de son attitude vis à vis de la nourriture, de ses correspondances avec ses lecteurs. De son ego, de son égocentrisme, de sa difficulté à sortir de l' invraisemblance dans laquelle elle s' est plongée dans ce roman. Comment imaginer qu' un soldat puisse être si obèse !

Ce roman n' a qu' un mérite contribuer à faire grossir « l'aeuvre » d' Amélie, et sans doute son chiffre d' affaires. Contrairement à l' avant dernier il n' y a aucune émotion.

Autant vous dire que pour moi il y a une grande absence dans ce roman la littérature !
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
36 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mary Fallois le 21 août 2010
Format: Broché
Je ne prends plus le risque d'acheter Nothomb, mais le parcours si je le trouve chez quelqu'un. Et franchement, une fois de plus depuis ces cinq ou six dernières années, je suis déçue. C'est de la daube... Indigeste, tiré par les cheveux, grosses ficelles, et même pas un peu d'humour fou-fou, comme parfois elle essaie d'en faire. La lettre peu ordinaire qu'elle reçoit n'est pas crédible... Rien ne l'est. Ce n'est plus de la fiction, c'est du tartinage. Devrait s'arrêter un peu d'écrire, surtout qu'en la lisant on voit bien qu'elle ne se donne aucun mal, elle griffonne, et je mettrai ma main au feu qu'elle ne se relit même pas. A travers les subjontifs (à tous les temps) on sent la grammairienne, mais la syntaxe laisse à désirer... c'est fatigant !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
49 internautes sur 59 ont trouvé ce commentaire utile  Par Johan Rivalland TOP 100 COMMENTATEURS le 19 août 2010
Format: Broché
Combien d'étoiles attribuer ? Deux ? Trois ? Qu'en sais-je ? En débutant la lecture, je partais sur une seule et regrettais bien d'avoir acheté ce livre (d'autant que je l'ai fait sans grande conviction et sans illusion, après les déceptions répétées des dernières années).
Les premiers titres de commentaire qui me venaient à l'esprit étaient alors "Amélie a les chevilles qui enflent" ou encore "N'importe quoi". Et je me disais que j'avais honte de lui donner une partie des 15 euros et quelques versés pour cela.

En effet, le début de cette histoire procède d'une situation assez improbable, où un soldat américain engagé dans la guerre d'Irak écrit à Amélie Nothomb en personne, pour se confier à elle.
S'en suit une stupéfiante litanie sur le succès d'estime dont jouit l'écrivain du fait de sa notoriété, l'abondance du courrier qu'elle reçoit et les cas souvent pleins d'impudeur ou de nombrilisme auxquels elle a à faire face ; les cas les plus pénibles étant généralement le fait de ceux qui lui écrivent de longues lettres (on aura bien compris, elle y insiste, qu'elle ne souhaite pas que les lettres qui lui sont envoyées dépassent un recto-verso, la qualité n'étant pas proportionnelle à la quantité, comme en de nombreuses autres choses). Et, outre l'auto-portrait dressé sur sa notoriété, on a le droit aussi aux opinions anti-Bush, anti-guerre d'Irak, presque par moments anti-américaines, ou au mieux pleines d'une "Obamania" sans beaucoup de réserves (Pourquoi pas ?
Lire la suite ›
9 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?