ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
BERSERK MEDIA Ajouter au panier
EUR 8,99
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

Une passion + Toutes ses femmes

Liv Ullmann , Bibi Andersson , Liv Ullmann , Bibi Andersson    Tous publics   DVD
4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
Prix : EUR 8,80 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Vendu par [mediapromo] et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 18 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Une passion + Toutes ses femmes + Saraband [Édition Simple] + Sourires d'une nuit d'été + L'oeil du diable
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Liv Ullmann, Bibi Andersson, Max von Sydow, Erland Josephson, Jarl Kulle
  • Réalisateurs : Liv Ullmann, Bibi Andersson, Max von Sydow, Erland Josephson, Jarl Kulle
  • Format : Noir et blanc, Couleur, Dolby, Plein écran, PAL
  • Audio : Suédois (Dolby Digital 2.0 Mono), Suédois (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Opening
  • Date de sortie du DVD : 17 février 2004
  • Durée : 172 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • ASIN: B0001WPR9Q
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.204 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Contient (sur le même DVD) :
- "Une passion"
- "Toutes ces femmes"
Pas de bonus vidéo

Descriptions du produit

Synopsis

Ce coffret contient 2 films :
- Une passion (1969) :
Andreas Winkelman vit seul sur l'île Farö, où il rencontre Anna, une jeune veuve, et un couple, Elis et Eva. Délaissée par son mari, celle-ci se rapproche d'Andreas. Les tensions montent, Andreas se sent attiré par les deux femmes...
- Toutes ces femmes (1964) :
Félix, un musicien de très grand talent, vit dans une somptueuse demeure retirée, en compagnie de sept femmes. Arrive alors Cornelius, un jour,aliste qui souhaite écrire la biographie du maître...

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.5 étoiles sur 5
4.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Le Doq TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:DVD|Achat vérifié
Les deux films regroupés sur ce DVD font partit des rares films de Bergman tourné en couleur.
Il sont très différents et inégale, "Une passion" est un drame poignant tandis que l'autre est une comédie, assez moyennement réussi.

"Une passion" (1969) est un long-métrages tourné par Bergman dans son île de Faro et mettant en scène Liv Ullman et Max Von Sydow, comme dans "La honte" et "l'heure du loup". On peut voir une certaine corrélation entre ses trois œuvres, en effet ils mettent tous en scène le même couple, traitent chacun à leur manière de la solitude, accentué par le coté claustrophobique de l'île de Faro, véritable personnage à part entière.

Bergman laisse, pour une fois, une grande part à l'improvision. Le cinéaste leur demande, lors d'une scène mémorable du film où les quatre interprètes principales sont assis autour d'une table, de se livrer totalement et personnellement sans aucune ligne directrice, les incitant même à boire de l'alcool.
Dans le bonus, Liv Ulmann nous explique qu'elle garde une grande rancœur contre Bergman car il a coupé au montage un long monologue où elle se livre intimement.

Andreas Winkelman vit seul sur une île, il essaie d'oublier sont passé et son ancienne femme. Il rencontre Anna, une jeune femme estropié lors d'un accident de voiture qui a couté la vie à son fils et son mari. Il fait également la connaissance d'un couple. C'est l'occasion pour lui de briser sa solitude......

Je ne m'attarderai pas trop sur "Toutes ses femmes".
Il s'agit d'une comédie loufoque, complètement à part dans la filmographie du cinéaste.
Un film qui n'est pas inintéressant mais qui reste très moyen.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Des âmes en perdition 14 janvier 2014
Par Philomèle TOP 50 COMMENTATEURS
Format:DVD
"UNE PASSION" (1969) : Des âmes en perdition

Clôturant la trilogie commencée avec "L’Heure du loup" et "La Honte", "Une passion" achève d’explorer les effets de forces maléfiques, tant psychiques que sociales sur un couple : un homme séparé de sa femme et replié dans sa solitude sur une île tente une nouvelle expérience amoureuse qui lui confirmera son impossibilité de vivre en couple, tant de son propre fait que de celui de sa compagne. Parallèlement, se déchaîne dans le milieu clos de l’île une épidémie de violence atroce d’abord tournée contre les animaux, puis contre l’homme. Ce double thème est exposé à travers une symbolique insistante, des images très concrètes, et des dialogues explicites sur la malignité constitutive de l’homme et du monde : cette « méchanceté virulente, terrible, dont seul, parmi les animaux, l’homme est capable. Une méchanceté irrationnelle et n’obéissant à aucune loi », dira Bergman dans Images.

Au plan photographique, ce film est le premier où Bergman a sérieusement travaillé la couleur, avec une réussite remarquable, depuis l’inquiétant effet introductif de parhélie, jusqu’à la lente dissolution de la dernière image dans le grain de la pellicule, en passant par les reflets lumineux dans les yeux des personnages, et la prégnance de la couleur rouge chère au cinéaste.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?