Une vie de racontars - Livre 2 et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Une vie de racontars, Tom... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Une vie de racontars, Tome 2 : Broché – 31 août 2013


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00
EUR 12,90 EUR 7,72

A court d'idées pour Noël ?

A court d'idées pour Noël ?
Découvrez dès aujourd'hui toutes nos Idées Cadeaux Livres. Vous trouverez sur nos étagères des milliers de livres disponibles pour combler ceux que vous aimez.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Une vie de racontars, Tome 2 : + Une vie de racontars Livre 1 + Un petit détour et autres racontars
Prix pour les trois: EUR 60,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Imaqa

Imaqa était fils de Mazanti, frère de Josva et donc oncle d'Ugge. Et puisque j'étais plus ou moins fiancé à une des soeurs d'Ugge, Imaqa et moi étions presque parents.
Alors que Josva s'était fait baptiser déjà dans les années trente, Imaqa s'en était fermement tenu à son ancien mode de vie et aux croyances héritées de ses aïeux. Il ne se retrouvait pas dans ce bon Dieu chrétien et n'arrivait pas à saisir pourquoi il fallait adorer une divinité bénéfique. Car le bien était bon en lui-même, aucune raison de s'en soucier. En revanche, il fallait craindre et conjurer le mal, et c'est pourquoi Imaqa, dans sa jeunesse, à Angmagssalik, avait reçu la formation d'exorciste. Il remplissait toujours cette fonction, en toute humilité, lorsqu'il vivait au Cap Hope. Contrairement à son frère, il n'avait donc jamais reçu par le baptême de nom chrétien, et gardait celui qui lui avait été donné à la naissance. Imaqa veut dire «Peut-être». Il naquit païen, et c'est en tant que païen, gutimik nalussussusek, qu'il vécut et mourut. A chaque fois que je repense aux «vieux» de l'Est du Groenland, le visage d'Imaqa m'apparaît. Son visage, sa vie et sa mort.
Imaqa avait toujours été un prodigieux chasseur. Dans la fleur de l'âge, la moitié des ours tués dans son district était son ouvrage, et même à l'aube de la vieillesse, il restait un des plus grands chasseurs d'animaux marins. Les morses étaient sa spécialité, et il voyageait volontiers plusieurs semaines en traîneau pour rejoindre l'habitat de ces créatures.
Ma première rencontre avec Imaqa, bien avant que je ne m'installe moi-même dans le district de Scoresbysund, eut lieu à la cabane du Cap Elisabeth, nichée au fond de l'immense Fjord du Roi Oscar. Ugge et moi avions passé quelques jours dans la cabane le temps que la glace ramollisse, en espérant peut-être dénicher quelques phoques dans les fissures. Nous n'avions plus de quoi nourrir les chiens, et il devenait urgent d'y remédier. Ils étaient fatigués et n'avaient pas la force de faire les longs trajets pour ravitailler les dépôts de l'expédition d'été.
Mais la glace des fjords restait dure, bien que l'été rut là. C'était déjà le début du mois de juin.
Le vieux païen débarqua en pleine nuit, avec un énorme phoque barbu sur son traîneau.
«Celui-là est venu en marchant sur la glace, expliqua-t-il. Pouvait plus retrouver l'eau. Et quand je lui ai parlé, il a vivement insisté pour mourir.»
Imaqa secoua la tête, l'air grave, et passa sa main sur le dos blanc de la bestiole. «Pouvais-je refuser de le tuer ?» Il fit tomber l'animal du traîneau et le retourna sur le dos. «Il a beaucoup souffert, il y avait des traces de sang sur plusieurs kilomètres derrière lui», ajouta le chasseur. Nous pouvions voir que les poils de son ventre avaient disparu, et que le phoque s'était traîné mille après mille sur sa chair à vif.
«Comment as-tu pu lui parler ?» demandai-je, étonné. J'avais alors seulement passé deux ans au Groenland, et j'étais encore ignorant des nombreux sens que les Inuit avaient conservés, sens que nous autres avons perdus depuis bien longtemps.
Imaqa me lança un regard perplexe. «Parler ? Qu'est-ce que tu veux dire ? C'est simplement parler comme on a appris à le faire. Peut-être comme tu peux dire les pensées d'un autre homme sur du papier.»
Il ne savait pas lire, et avait du mal à comprendre comment les autres en étaient capables.
«C'est autre chose, rétorquai-je, on lit des signes qu'on a appris.
- C'est exactement ce que je viens de dire, répondit-il en hochant la tête. Des signes qu'on a appris. Et comme ça, on peut parler aux animaux.
- Quels signes ?» voulus-je savoir.

Biographie de l'auteur

Jorn Riel est né au Danemark en 1931. Parti en expédition en 1950, il a vécu seize ans au Groenland. Dans Une vie de racontars (deux volumes), il réinvente ses souvenirs. Truculent et poétique, il rend hommage à l'Arctique et au voyage. Hervé Tanquerelle est né en 1972. Il publie son premier livre en 1998, La Ballade du Petit Pendu, chez l'Association. Illustrateur d'albums comme de bandes dessinées, il adapte avec Gwen de Bonneval la série des Racontars arctiques de Jorn Riel.


Détails sur le produit

  • Broché: 143 pages
  • Editeur : Gaïa (31 août 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2847203303
  • ISBN-13: 978-2847203301
  • Dimensions du produit: 21,8 x 12,8 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 186.743 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par A. Christelle sur 13 juin 2014
Format: Broché Achat vérifié
On retrouve la verve et l'enthousiasme habituel de Jorn Riel, du Groenland jusqu'à la Thaïlande. Néanmoins, comment cet homme, qui a passé tant d'années à vivre de façon plus ou moins solitaire, baigné dans une nature sauvage, belle et désolée, peut-il s'acclimater à la jungle urbaine de Bangkok?? C'est pour moi un mystère...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?