Plus d'options
Unrepentant Geraldines (Amazon Exclusive)
 
Agrandissez cette image
 

Unrepentant Geraldines (Amazon Exclusive)

12 mai 2014 | Format : MP3

EUR 9,59 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:09
30
2
3:39
30
3
2:53
30
4
3:41
30
5
4:38
30
6
3:48
30
7
2:49
30
8
4:01
30
9
4:08
30
10
4:04
30
11
6:54
30
12
5:11
30
13
3:54
30
14
4:55
30
15
3:46
+
Digital Booklet: Unrepentant Geraldines
-

Détails sur le produit

  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 2014 Mercury Classics
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:02:30
  • Genres:
  • ASIN: B00K1R0X22
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 11.789 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sagacité TOP 1000 COMMENTATEURS le 3 juin 2014
Format: CD Achat vérifié
Tout d'abord, la dernière piste du disque, Forest of Glass (juste sublime) est endommagée à l'extraction sur mon ordinateur (mais pas à l'écoute, étrange). Comme c'est un bonus spécialement dédié à l'édition, impossible de la télécharger du cloud, elle ne s'y trouve pas. J'ai été donc obligé de la chercher par d'autres "moyens", ne souhaitant pas renvoyer le disque pour en recevoir un autre. N'ayant acheté l'objet uniquement parce que j'ai toute la collection en CD de Tori Amos.

Bon après cette petite mésaventure ironique, le disque est excellent. C'est peut-être son meilleur depuis To Venus And Back, avec une franchise, une honnêteté qui surprend (il suffit de voir Wild Way ou 16 Shades of Blue). Ainsi qu'une production enfin nettoyée par rapport aux précédents. On avait perdu Tori Amos ces dernières années dans des albums-concepts remarquablement lourds et trop longs, avec toujours leur lot de chansons à sauver, et leur énorme lot à jeter. Mais une impression qu'elle allait à l'encontre de son propre talent, peut-être par lassitude ou sècheresse artistique comme beaucoup d'artistes prenant de l'âge.

Unrepentant Geraldines montre qu'elle est capable de ne pas étouffer son talent et de le laisser aller librement. Night of Hunters avait tendance à montrer déjà qu'elle allait sur la bonne voie mais ce dernier disque de chansons originales est exactement la direction dans laquelle elle se doit d'aller.

Ici le piano reprend un rôle central.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par martin le 30 mai 2014
Format: CD Achat vérifié
Le piano a repris toute sa place dans la musique de Tori Amos. L'album est plus homogène que les précédents, il s'écoute d'une traite en gardant sa cohérence. Gros coup de coeur pour 'Oysters' au texte très fort et à l'univers sonore très travaillé (avec certaines parties vocales doublées, l'écho sur le piano...). Seul bémol : toutes les lignes de basses et toutes les percussions sont faites par ordinateur et ça s'entend. Rien ne remplace de vrais musiciens.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: CD
Il m'a fallu trois écoutes, les deux premières pas trop attentives, faute d'un rythme de vie peu posé, avant de capter la qualité de cet opus, mais là ca y est... Je l'ai laissé tourner en entier, et j'ai adoré. Je ne vais pas vous jouer le rock critique diplômé, juste dire que je ne suis pas fan spécialement de Tori, en dehors de son premier album choc, mais là c'est sublime...

Il faut avoir vécu un peu pour comprendre, ressentir, et puis saisir bien la langue anglo-saxone, mais franchement, comparé à la m**** infâme dont les medias nous abreuvent jour et nuit, concours télévisés pathétiques inclus, c'est à des années lumières...

Bravo Tori, on ne te demande pas de refaire à chaque fois les mêmes choses, chaque album peut passer ou casser, celui-ci n'a pas que des perles dessus, mais là, globalement, il explose tout sur son passage, face aux autres albums très divers trouvés ici depuis plus d'un an...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par KIKI le 13 mai 2014
Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
Voilà donc le nouvel opus de cette chanteuse incroyable si chère à mon coeur !
Je ne m'en cache pas je suis fan absolument donc je ne compte pas être objective .
Depuis 2009 Tori Amos a fait plusieurs albums mais sans réelles nouvelles chansons .
C'est donc un retour aux sources bienvenu : le piano est quasiment seul sur la plupart des titres avec cet album .
Cette fois la fée rousse s'inspire de la peinture et plus généralement des arts visuels pour nous entrainer dans son univers à la découverte de Cézanne et d'autres grand peintres .Le sujet principal des tableaux étant la repentance des femmes en particulier d'où le titre .
Il est très bon à mon avis, on l'attendait au tournant :elle ne déçoit pas !
Les mélodies sont très agréables, les paroles toujours avec des thèmes forts comme le fait de vieillir avec "16 shades of blue" ou l'Amérique dont on parle peu avec "America "le titre qui offre une parfaite ouverture à l'ensemble .
J'ai quand mêmes quelques petites réserves :
Tori ne collabore avec aucun musicien à l'exception de son mari(Mark Hawley alias Mc Aladin ) guitariste et l'emploi de boite à rythme et autres bruitages n'est pas des plus heureux .
Le disque est un peu déroutant .
J'aurais plus compris des chansons purement piano /Voix .Sa spécialité en live ,c'est toujours magique de découvrir les chansons ainsi (à l'image de "Trouble's lament" par exemple )
Certains titres sont franchement anecdotiques comme "Giant's rollin pins "ou la B" side White Telephone to God ".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique