Uri Caine

Top albums (Voir les 31)


Voir les 31 albums de Uri Caine

Uri Caine : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 212
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Uri Caine

Biographie

Uri Caine est né le 8 juin 1956 à Philadelphie aux Etats-Unis. C'est dans sa ville natale qu'il entreprend d'étudier la musique dès l'âge de 7 ans. Quelques années plus tard, il a pour professeur le pianiste et compositeur français Bernard Peiffer. Sa vocation est toute trouvée. 

A l'université, il étudie la composition auprès de George Rochberg et George Crumb, qui l'initient respectivement à la musique classique, puis au jazz : Caine se prend d'affection pour Mozart et Bach (il proposera en 2000 ses Variations Goldberg) et parallèlement pour le jazz, du bebop de Thelonious Monk au ... Lire la suite

Uri Caine est né le 8 juin 1956 à Philadelphie aux Etats-Unis. C'est dans sa ville natale qu'il entreprend d'étudier la musique dès l'âge de 7 ans. Quelques années plus tard, il a pour professeur le pianiste et compositeur français Bernard Peiffer. Sa vocation est toute trouvée. 

A l'université, il étudie la composition auprès de George Rochberg et George Crumb, qui l'initient respectivement à la musique classique, puis au jazz : Caine se prend d'affection pour Mozart et Bach (il proposera en 2000 ses Variations Goldberg) et parallèlement pour le jazz, du bebop de Thelonious Monk au jazz-fusion d'Herbie Hancock.

A l'approche de ses trente ans, Uri Caine ressent un irrépressible appel pour New-York, nouvelle capitale du jazz où les musiciens et compositeurs de sa génération affluent. Il s'y installe et sa carrière décolle réellement. Caine accompagne Philly Joe Jones et Grover Washington, qu'il admire, avant d'enregistrer son premier disque, Sphere Music, hommage à Monk, qui sort en 1992. 

Sa production discographique le voit revenir au classique. Caine surprend son monde et choque quelques puristes notamment avec Urlicht/Primal Light (1998) premier d'une série d'albums chez Winter & Winter, qui reprennent le répertoire du compositeur viennois Gustav Mahler. Il reçoit une distinction de la Gustav Mahler Society à New York, pour ce travail. Il se frotte aussi aux oeuvres de Wagner et Schumann et endosse volontiers le costume de chef d'orchestre pour de petits ensembles.

Uri Caine s'intéresse aussi au jazz Klezmer et apparaît au piano Rhodes aux côtés du clarinettiste Don Byron et du trompettiste Dave Douglas, avec qui il reste étroitement lié. Dans les années 2000, c'est au jazz-fusion qu'il s'intéresse. Il se rapproche alors du batteur Zach Danziger et fonde le projet Bedrock. Melant jazz, hip-hop, drum'n bass et electro, Bedrock est une nouvelle preuve de la multitude de talents de Caine. 

Avec une telle carrière, il n'est pas étonnant que la route du pianiste croise celle du musicien avant-gardiste John Zorn. Caine enregistre d'ailleurs, seul au piano, un disque de reprises de titres composés par Zorn, Moloch: Book of Angels Volume 6, sorti en 2006 sur le label de Zorn, Tzadik Records.

En 2010, Uri Caine reçoit le prix de la Fondation United States Artists. Une distinction qui couronne l'oeuvre d'un artiste doté depuis toujours d'une intarissable curiosité. L'année suivante Uri Caine Trio (Caine accompagné du bassiste John Hébert et du batteur Ben Perowsky) publie l'album Siren. Copyright 2014 Music Story Anne Yven

Uri Caine est né le 8 juin 1956 à Philadelphie aux Etats-Unis. C'est dans sa ville natale qu'il entreprend d'étudier la musique dès l'âge de 7 ans. Quelques années plus tard, il a pour professeur le pianiste et compositeur français Bernard Peiffer. Sa vocation est toute trouvée. 

A l'université, il étudie la composition auprès de George Rochberg et George Crumb, qui l'initient respectivement à la musique classique, puis au jazz : Caine se prend d'affection pour Mozart et Bach (il proposera en 2000 ses Variations Goldberg) et parallèlement pour le jazz, du bebop de Thelonious Monk au jazz-fusion d'Herbie Hancock.

A l'approche de ses trente ans, Uri Caine ressent un irrépressible appel pour New-York, nouvelle capitale du jazz où les musiciens et compositeurs de sa génération affluent. Il s'y installe et sa carrière décolle réellement. Caine accompagne Philly Joe Jones et Grover Washington, qu'il admire, avant d'enregistrer son premier disque, Sphere Music, hommage à Monk, qui sort en 1992. 

Sa production discographique le voit revenir au classique. Caine surprend son monde et choque quelques puristes notamment avec Urlicht/Primal Light (1998) premier d'une série d'albums chez Winter & Winter, qui reprennent le répertoire du compositeur viennois Gustav Mahler. Il reçoit une distinction de la Gustav Mahler Society à New York, pour ce travail. Il se frotte aussi aux oeuvres de Wagner et Schumann et endosse volontiers le costume de chef d'orchestre pour de petits ensembles.

Uri Caine s'intéresse aussi au jazz Klezmer et apparaît au piano Rhodes aux côtés du clarinettiste Don Byron et du trompettiste Dave Douglas, avec qui il reste étroitement lié. Dans les années 2000, c'est au jazz-fusion qu'il s'intéresse. Il se rapproche alors du batteur Zach Danziger et fonde le projet Bedrock. Melant jazz, hip-hop, drum'n bass et electro, Bedrock est une nouvelle preuve de la multitude de talents de Caine. 

Avec une telle carrière, il n'est pas étonnant que la route du pianiste croise celle du musicien avant-gardiste John Zorn. Caine enregistre d'ailleurs, seul au piano, un disque de reprises de titres composés par Zorn, Moloch: Book of Angels Volume 6, sorti en 2006 sur le label de Zorn, Tzadik Records.

En 2010, Uri Caine reçoit le prix de la Fondation United States Artists. Une distinction qui couronne l'oeuvre d'un artiste doté depuis toujours d'une intarissable curiosité. L'année suivante Uri Caine Trio (Caine accompagné du bassiste John Hébert et du batteur Ben Perowsky) publie l'album Siren. Copyright 2014 Music Story Anne Yven

Uri Caine est né le 8 juin 1956 à Philadelphie aux Etats-Unis. C'est dans sa ville natale qu'il entreprend d'étudier la musique dès l'âge de 7 ans. Quelques années plus tard, il a pour professeur le pianiste et compositeur français Bernard Peiffer. Sa vocation est toute trouvée. 

A l'université, il étudie la composition auprès de George Rochberg et George Crumb, qui l'initient respectivement à la musique classique, puis au jazz : Caine se prend d'affection pour Mozart et Bach (il proposera en 2000 ses Variations Goldberg) et parallèlement pour le jazz, du bebop de Thelonious Monk au jazz-fusion d'Herbie Hancock.

A l'approche de ses trente ans, Uri Caine ressent un irrépressible appel pour New-York, nouvelle capitale du jazz où les musiciens et compositeurs de sa génération affluent. Il s'y installe et sa carrière décolle réellement. Caine accompagne Philly Joe Jones et Grover Washington, qu'il admire, avant d'enregistrer son premier disque, Sphere Music, hommage à Monk, qui sort en 1992. 

Sa production discographique le voit revenir au classique. Caine surprend son monde et choque quelques puristes notamment avec Urlicht/Primal Light (1998) premier d'une série d'albums chez Winter & Winter, qui reprennent le répertoire du compositeur viennois Gustav Mahler. Il reçoit une distinction de la Gustav Mahler Society à New York, pour ce travail. Il se frotte aussi aux oeuvres de Wagner et Schumann et endosse volontiers le costume de chef d'orchestre pour de petits ensembles.

Uri Caine s'intéresse aussi au jazz Klezmer et apparaît au piano Rhodes aux côtés du clarinettiste Don Byron et du trompettiste Dave Douglas, avec qui il reste étroitement lié. Dans les années 2000, c'est au jazz-fusion qu'il s'intéresse. Il se rapproche alors du batteur Zach Danziger et fonde le projet Bedrock. Melant jazz, hip-hop, drum'n bass et electro, Bedrock est une nouvelle preuve de la multitude de talents de Caine. 

Avec une telle carrière, il n'est pas étonnant que la route du pianiste croise celle du musicien avant-gardiste John Zorn. Caine enregistre d'ailleurs, seul au piano, un disque de reprises de titres composés par Zorn, Moloch: Book of Angels Volume 6, sorti en 2006 sur le label de Zorn, Tzadik Records.

En 2010, Uri Caine reçoit le prix de la Fondation United States Artists. Une distinction qui couronne l'oeuvre d'un artiste doté depuis toujours d'une intarissable curiosité. L'année suivante Uri Caine Trio (Caine accompagné du bassiste John Hébert et du batteur Ben Perowsky) publie l'album Siren. Copyright 2014 Music Story Anne Yven


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page