undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles12
3,8 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:39,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 mars 2014
j'ai apprécié l'approche nouvelle de la vision de vo2max par véronique Billat, en effet elle nous pousse à sortir des paradigmes connus pour nous amener sur une réflexion plus avant de ce que pourrait être réellement Vo2max .
Sortir des sentiers battus archiconnus pour permettre à ceux qui font preuve d'audace et de remise en question de continuer à progresser tout en se préservant mieux.
j'ai modifié, testé et validé sur moi le chemin préconisé et je ne peux que m'en féliciter, je vais plus vite en m'entrainant différemment, ma FCmax est désormais bien au delà de la fc théorique tout en ayant diminué mon kilométrage hebdomadaire ,merci madame Billat

si vous voulez comprendre en gardant l'esprit ouvert alors ce livre est pour vous. une base de la physiologie de l'entrainement est néanmoins nécessaire mais pas indispensable pour en retirer tout le bénéfice espéré.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2015
Historique et développements récent des études sur la VMA et VO2Max , mieux vaut être un spécialiste de la physiologie.
Graphiques peu lisibles .

Aucune proposition d'entrainement ni d'exercices pratiques pour améliorer ses performances sportives.
Seule consolation l'équation donnant la fréquence cardiaque maximale (FCmax =220-age) évolue en donnant moins de poids aux années :
FCmax=210-0,65x age et => FCmas=210-0,45 x age; bien entendu pour les personnes entrainées et en bonne forme physique ...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L’objectif de ce livre est de nous présenter une nouvelle approche de l'entraînement pour améliorer notre débit d'oxygène maximal consommé par minute, véritable marqueur de la performance chez les sportifs.

Ce livre s'adresse aux acteurs de la performance sportive, aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels, toutefois, il nécessite un niveau de compréhension suffisant dans le domaine de la physiologie humaine.

Le livre est composé de 7 chapitres, au cours desquels, l’auteur démontre comment, autour de variations de vitesse ou de puissance, il est possible de repousser le temps de soutient à VO2max mais aussi de dépasser sa valeur référence pendant l’effort.

Véronique Billat part du principe, que lors d’un test triangulaire ou rectangulaire de détermination de VO2max, les facteurs de cause d’arrêt sont multiples : perte de force musculaire, capacités cardiaques maximales atteintes, ventilation maximale. Ainsi, quand la consommation de VO2 atteint son maximum, elle finit par chuter drastiquement si l’on maintient encore la puissance. Le sportif n’utilise pratiquement plus que la filière anaérobie pour soutenir l’effort et le test se termine très rapidement, en général. La valeur maximale de VO2max atteinte avant sa chute, est celle retenue comme référence avec sa correspondance en VMA ou watt suivant le test.

Son premier postulat réside dans le fait qu’en modulant la puissance, quand VO2max est atteint, il est possible de repousser le temps limite à VO2max. Ainsi par un jeu de décélération pour récupérer, puis de ré- accélération, il est possible de rester à VO2max de 3 à 8 fois plus longtemps que lors d’un test rectangulaire où l’athlète serait resté en moyenne 5 min à PMA.

Mais l’auteur va plus loin. Elle montre qu’en jouant sur les accélérations/décélérations de vitesse (pour la course à pied) ou puissance (en cyclisme) pendant la séance, on peut dépasser le VO2max relevé lors d’un test. S’entrainer en accélération et non plus en vitesse constante. Et pour accélérer rapidement, accrocher VO2max et tenir les enchaînements, il faut de bonnes qualités de force max (force/vitesse) et sous max (endurance musculaire). Autrement dit, pour avoir des gains de VO2max, il faut être capable d’agir sur l’accélération de la cinétique de VO2 vers VO2max puis tenir les enchaînements.

Basé sur les variations de force/vitesse, le dosage du temps d’accélération deviendrait le graal de l’entrainement dans la consommation d’O2.
Sa méthodologie est expliquée précisément et étayées d’exemples concrets de terrain. Toutefois, les données sur l’entraînement à mettre en place ne sont pas détaillées avec précision. Juste envie d’en savoir plus.

Je le recommande sans problème !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2014
Ce livre nous ouvre une nouvelle méthode d'entraînement basée sur l'accélération. Ce concept permet de réconcilier l'entrainement de puissance et endurance et battre en brèche l'idée que la consommation d'oxygène n'est pas utile pour les sports de force vitesse et que la force n'est pas utile pour les sports d'endurance. Il permet de revoir la notion de VO2max et de l'améliorer avec des séance courtes et variées. Il faut faire l'effort de changer de vision pour rentrer et profiter de cette innovation qui est issue des toutes dernières recherche du laboratoire INSERM de référence que dirige l'auteur par ailleurs titulaire d'un BEE3 d’entraîneur et qui suit de nombreux coureurs et triathlètes au quotidien. Il reste à faire un petit effort de lecture dans le temps gagné à l'entraînement par la méthode que j'ai appliquée avec succès pour le 10 km.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2016
 Selon l'auteur (Véronique BILLAT), l'objectif de ce livre est de nous présenter une nouvelle approche de l'entraînement pour développer notre débit d'oxygène maximal consommé par minute. Ce livre s'adresse aux professeurs et étudiants en science du sport, aux entraîneurs et aux sportifs.

Le livre comporte 7 chapitres :

Le premier nous parle de l'historique du débit d'oxygène maximal du temps d'Antoine-Laurent LAVOISIER à nos jours en passant par Archibald Vivian HILL. Véronique BILLAT nous explique comment nous sommes arrivés aux connaissances actuelles sur le débit d'oxygène maximal.
Le deuxième chapitre nous présente le débat sur les facteurs limitants du débit d'oxygène maximal qu'il y a eu durant des décennies entre les chercheurs, les entraîneurs et autres acteurs du sport. Il est important de bien identifier les facteurs limitants afin de développer avec précision ce qui permet d'augmenter le débit d'oxygène maximal. C'est à grâce à cela que Véronique BILLAT a poursuivi ses recherches sur l'hypothèse d'un débit d'oxygène maximal à 4 dimensions.
Au troisième chapitre on aborde le temps limite à la plus petite vitesse sollicitant le débit d'oxygène maximal, autrement dit la V.M.A. (Vitesse Maximale Aérobie) et l'on constate que l'on peut développer ce temps limite grâce à un large choix de vitesses mais surtout grâce à des variations de vitesses, donc des accélérations positives ou négatives.
Le chapitre 4 est très intéressant. Il explique justement un peu plus en détail pourquoi les variation de vitesses sont bénéfiques à l'entraînement mais également en compétition. Malheureusement beaucoup de travaux sont encore à l'étude et donc le concept n'est pas approfondi.
Aux chapitres 5 et 6 on perçoit parfaitement l'intérêt des accélérations positives et négatives mais également du développement de la force. Des exemples concrets, comme celui de Philippe Dien donnent un aperçu de l'efficacité de cette méthode d'entraînement.
Enfin le chapitre 7 nous parle de la corrélation entre le débit d'oxygène maximal et la morbidité.
Conclusion

C'est un livre passionnant et même si l'on sait bien que le concept des accélérations n'est pas nouveau, cette nouvelle approche scientifique semble prometteuse dans l'optimisation du développement du débit d'oxygène maximal. Publié en 2013, ce livre n'était qu'aux prémisses de tout ce que peut et pourra apporter cette technique d'entraînement, ce qui nous laisse un peu sur notre faim car les études ne sont pas terminées.

En dehors du fait que ce livre est intéressant, il est à noter tout de même :

Quelques paragraphes (2 au total) ont été copiés/collés dans d'autres pages. Cela surprend quelque peu vu le niveau du livre ;
Des graphiques sont parfois très peu expliqués et on se demande alors à quoi ils étaient destinés ;
Des tableaux sont sous forme d'images dont la résolution est mauvaise. Cela rend la lecture difficile ;
Il manque parfois des mots et quelques fautes de frappe sont passées à travers la relecture.
Toutefois cela reste du détail car le livre présente tout de même beaucoup d'intérêt où parfois, sur quelques paragraphes, l'auteur se lâche un peu. On peut alors apercevoir sa personnalité, ce qui rend le livre plus léger dans sa lecture. Cela permet de faire une petite pause, ce qui n'était pas pour me déplaire.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2016
VO2 max à l'épreuve du temps

Tres bien emballé, très rapide et surtout très bon bouquin sur le VO2max selon véronique billat (une des plus grande experte en France de la filière aerobie) il y a plusieurs éléments important à prendre en compte et celui ci en fait parti

je recommande vivement
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2014
un ouvrage qui bouscule les lignes établies... bien construit et restant accessible pour tout initié. pour plus d'info sur la méthode billat-training.com
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2016
Très bon ouvrage, c' est en quelque sorte un bilan que dresse l' auteur sur 25 ans de recherche sur le concept de Vo2 max!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2014
Tout est nouveau dans cet ouvrage qui présente de nouveaux concepts, sans jamais oublier les aspects pratiques. Pas d'accord avec les deux critiques. C'est sûr qu'il faut s'y intéresser et comprendre.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2014
Historique de la VO2max mais, contrairement aux autres bouquins de Billat, peu de données utilisables ou concrètes.
Bien si vous voulez connaitre l'évolution des paradigmes liés à la VO2max mais rien de concret pour construire des séances ou des cycles pour améliorer votre VMA ou PMA.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)