Votre bibliothèque
  Panier MP3
Valleys of Neptune

Valleys of Neptune

8 février 2010

EUR 1,29 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 7,00 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 7,00 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
Titre Durée
1
30
4:02
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 8 février 2010
  • Date de sortie: 8 février 2010
  • Label: Legacy Recordings
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 4:02
  • Genres:
  • ASIN: B0037NNGJY
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par blissengine sur 3 septembre 2011
Format: CD
après les années 70, où le label Barclay éditait des vinyles post-mortem avec pochettes complètement fantaisistes. après de faux disques d'Hendrix, guitare et voix contrefaites, le "Crash Landing" où le guitariste mort est accompagné de musiciens vivants, la bimbeloterie continue... que va t il arriver 50 ans après ? "Jimi rate son solo", "Jimi s'engueule avec les techniciens","Jimi donne sa recette de space cake" ? pour financer les ambitions de Janie ? En 1973, déjà, tout était dit : 3 albums solo + band of gypsys, + cry of love, + rainbow bridge. 3 films : Monterey, Berkeley, Woodstock visibles plus tard. basta cosi. on peut à la limite rajouter la compil "Blues". le reste ne sert qu'à donner de la substance des producteurs plutôt creux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
67 internautes sur 77 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hellblazer TOP 500 COMMENTATEURS sur 27 février 2010
Format: CD
Oui, l'on pourrait donner même 6 étoiles à cette galette, car au final, même avec tout ce qui a pu être sorti du génie Hendrix, bien peu de matériel original existe en comparaison à son impact (3 disques + le "blues"). Alors dans ce contexte, toute nouvelle sortie est inévitablement appréciée des fans du monde entier.

Néanmoins, l'on peut aussi pencher de l'autre coté de la balance et crier au scandale marketing, car même si l'on nous vante plus d'une heure d'enregistrements studios "inédits" (enregistrés au printemps 69, au moment où le groupe préparait la suite du mythique «Electric Ladyland»), il faut bien avouer qu'au final ce ne sont pas 10 titres franchement neufs qui déboulent sur la platine.

Certes les versions jusque-là jamais entendues de « Red House », « Fire » et « Stone Free », et des reprises de « Bleeding Heart » et « Sunshine of your Love » feront des heureux chez les puristes, car elles traduisent une maturité forte chez un Jimi évoluant prodigieusement vite, et qui les a donc digérées et régurgitées à sa sauce. Le résultat vaut donc le détour. D'autant plus que c'est Eddie Kramer himself (doit-on le présenter ?) qui a supervisé le mixage et Janie Hendrix qui l'a produit.

Mais sommes-nous tous des puristes ?

Nombre d'entre nous trouveront que l'on spécule trop facilement sur la légende, ce qui n'est pas faux non plus.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean-claude TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 29 décembre 2011
Format: CD
A quel point faut-il être crédule pour ne pas s'apercevoir au premier coup d'aeil coup de filou qui se cache derrière ce Valleys Of Neptune de mars 2010 ? Comment peut-on encore tomber dans le panneau tendu par les maisons de disques ? Cette parution est une énième exhumation posthume du catalogue d'Hendrix. Cette fois-ci, c'est Sony Music qui s'y colle, en qualité de nouveau responsable du catalogue de l'artiste. Cette version supplémentaire affectée au répertoire lucratif du surdoué de la six cordes a pour elle l'avantage de la qualité, pas celle de la nouveauté comme l'acquéreur est en droit d'attendre sur la base de la promotion qui en est faite. On balance de l'inédit en veux-tu, en voilà pour accompagner la sortie du produit dans les bacs. Foutaise. Arrêtez de me faire rire, j'ai des crampes aux zygomatiques. Bravo Sony, mais ne nous prend pas pour des branques. Vends ta camelote, soit dit en passant, très honorable et d'excellente qualité, mais n'en fais pas trop pour un album qui sort, comme par hasard, pour honorer les 40 ans de la disparition du guitariste de Seattle. Valleys Of Neptune n'a d'inédit que le morceau titre (et qui n'est pas ce que le gaucher a fait de mieux), toutes les autres pistes étant de nouvelles moutures de chansons que l'on connaît déjà, enregistrées pendant sa période londonienne (Lover Man, Sunshine Of Your Love et Crying Blue Rain appartiennent à l'épisode daté du 16 février 69 à l'Olympic Studio) et à New York, dans les premiers mois de l'année 1969.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Jacques Valle sur 11 septembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Jimi Hendrix était un artiste très très doué... il jouait de la guitare et composait comme personne ne pourra jamais le faire...sa famille et Eddie Kramer sont eux aussi très très doués...mais, pour faire de l'argent.
Si Jimi Hendrix entend ce disque il se retourne sûrement dans sa tombe.... ce sont des répétitions remixées et remasterisées pour faire du pognons auprès des fans... rien de plus.
Ecoutez LES VRAIS disques cautionnés par Jimi Hendrix (parce qu'il était encore vivant pour donner son avis): Are you experienced. Axis bold as love. Electric laidyland.....et peut-être Cry of Love....et ce dernier n'est pas sûr....Hé oui.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique